Partagez|

Dance Dance with me - feat Berlin

avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 16 Sep - 21:26
Dance Dance with me
feat Berlin




Yeaaaaaaaaaaaaah le comic con de New York enfinnnn ce week-end et Newt avait une place. Enfin deux places et il y allait avec un autre passionné de ce genre d’exposition. Les deux gars prirent la route pour Manathan très tôt ce matin-là… la circulation et tout ça, fallait prévoir largeuuuuuuuuh. Ils voulaient être avant l’ouverture pour ne pas faire une queue de dingue de 3 kilomètres de long, car oui c’était le plus grand salon du jeu vidéo mais aussi de la BD, série et film etc. etc.
La Jeep bleue de Newt s’engagea sur le pont, traversant le bras de mer qui le séparait de la grande pomme.
Le contraste était quand même toujours aussi saisissant entre Brooklyn plus pavillonnaire, face aux gigantesques tours de verre et de béton se dressant partout dans les avenues surchargées par la circulation. Ils avaient eu raison de partir ultra tôt, c’était déjà la merde mais bon il y avait de la marge pour arriver au lieu du salon.
Musique en sourdine, Newt et son copain évoquèrent un peu le programme qu’ils avaient vu sur le site internet. Apparemment y avaient pas mal de stands de jeux vidéo, dont les dernières sorties. Côté série, y avait de super guest, dont une des actrices favorites de Newtys. Mais hélas il n’avait pas assez d’argent pour se payer un pass photo ou autres. Il espérait pouvoir quand même l’apercevoir de loin.

Au final après une bien plus d’une heure de route, les deux garçons arrivèrent enfin en vue du gigantesque bâtiment d’exposition. Un agent de sécurité invitait les files de voitures à suivre une des routes bien précise. Il arrêta un instant celle des deux garçons, pour faire signe d’emprunter une autre entrée. Au vu du nombre impressionnant de voitures déjà garées ou sillonnant les parkings… c’était déjà le bordel et la queue de plusieurs kilomètres étaient inévitables.
Mais il en fallait plus pour décourager nos gamers occasionnels. Newt chercha une place, commençant à se demander si l’agent ne s’était pas gourré en le dirigeant dans cette partie et puis HOOO miracle une place. Sans hésitation il y gara sa titine et voilà… première étape de l’aventure faite.
Il restait à sortir et se mêler aux autres festivaliers. Quittant le véhicule, ils suivirent la foule qui se dirigeait toute vers le même point. Puis deux files s’offrirent à eux, les sans places, et ceux avec les places. Comme Newt les avaient achetés à l’avance, il s’engouffra dans la seconde file. Peu à peu la queue se forma, et elle s’étendait en de longues vagues de gens cerclés par des barrières de fer. Peu à peu, pas à pas, centimètre par centimètre la foule avançait et les deux lycéens grignotèrent de la distance.

45 minutes plus tard… HAAAAAAALLELUIAAAAAAAAA ! Enfin ils montrèrent leurs tickets, et ils entrèrent dans le salon, immense entrepôt à perte de vue, avec foule et d'innombrables stands, de bruits, de musiques, d’animations, d’écrans géants avec aussi son lot de figurine géants ou de poster XXL à l’effigie des jeux à la mode, des célèbres héros de manga ou de série. Bref ils en prirent pleins les yeux.
Newt se frotta les mains avec un grand Smile et gloussa sa joie à son pote, comme deux gamins totalement surexcités, ils se mêlèrent à la foule pour commencer la visite et les réjouissances.

Vu la grandeur du truc, y avait du boulot pour en voir un maximum. Ils passèrent par les manga… Newt eut bien du mal à sortir son pote des Hentai. Il bavait littéralement sur les dessins des héroïnes à énormes poitrines et dont la tenue vestimentaire ne laissait aucune place à l’imagination.
Ils s’amusèrent à poser et se faire photographier devant un écran vert pour après se découvrir sur un décor de Game of Thrones. Tropppp bien !
Puis peu à peu, ils arrivèrent à la partie games. Il y avait un tas de stands, de simulateur et de consoles à tester.
Avec son pote ils s’éclatèrent à butter des zombies, puis à conduire le kart de Mario bross.
Après quelques bonnes parties délirantes et beaucoup de fou rire, Newt s’arrêta au niveau d’un simulateur de danse. Le jeu n’était plus très récent mais c’était un classique qui garantissait la bonne ambiance.
Il donna un coup de coude à son pote et suggéra d’en faire une partie, un petit défi.
L’autre déclina se disant pas doué en danse.
Il y avait déjà une fille prête à danser alors quand on demanda la foule qui voulait faire contre elle. Il leva direct la main.

Moi ! Je veux bien !

Ho bravo jeune homme ! Viens enregistrer ton pseudo. L’invita l’animateur.

Newt s’empressa de pianoter le pseudo qu’il utilisait souvent quand il jouait un peu en ligne.
« Jakaadi » et il se mit en place devant l’écran avec la manette en main pour détecter ses mouvements.
Et l’animateur choisi… Wannabe des Spice girl
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Lun 17 Sep - 8:44
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

Elle n'en revient toujours pas. Le pass qu'elle tient entre les mains lui assure un accès littéralement gratuit à la convention... et pas n'importe quelle convention. Celle que Berlin n'a jamais manqué, tous les ans, comme un rituel, depuis des années maintenant. Sauf qu'aujourd'hui, elle n'est pas une simple festivalière. Elle n'aura pas besoin de déjouer les pièges des queues à rallonge, même si elle n'échappe pas au fait de devoir se lever à l'aube. Trois jours. Pendant trois jours, elle pourra profiter des festivités, tout en tenant un stand de présentation des jeux indépendants du moment, en binôme avec un grand nom du domaine. Elle n'en revient toujours pas. Elle, Berlin Evans, venue du fin fond de sa cambrousse, aujourd'hui sollicitée pour animer un stand à la comic con de New York. C'est un rêve qui se réalise avant l'heure, pour elle. Un rêve rendu possible par un travail acharné et un succès grandissant sur la toile. Ses jeux se vendent comme des petits pains, lui assurant un revenu stable, même s'il n'est pas mirobolant. Elle ne vend pas ses créations très cher ; c'est là tout le principe du jeu indé. Mais elle vend à profit, puisqu'elle a le matériel de l'école à disposition pour coder et programmer, et un léger retour sur investissement sur son propre logiciel d'animations 3D. Bref. Autant dire que, ce matin, Berlin est plus excitée que jamais. La nuit n'a pas été très bonne, elle n'a pas cessé de tourner et tourner dans son lit, finissant par croiser sa colocataire avant même le lever du soleil. Sa coloc... une sacrée histoire, encore. Une histoire qui se racontera une autre fois. Toujours est-il qu'elle en avait profité pour papoter un peu avec Elisa, avant de s'armer de son pass exposant, de ses clefs de voiture et de partir pour la convention.

Jamais elle n'est arrivée aussi tôt à la comic con. Et le ballet incessant des voitures et des exposants fut un spectacle impressionnant. Charger tout le matériel, brancher le tout, faire des vérifications... Elle n'est même pas encore tout à fait réveillée qu'on la sollicite déjà pour tester tel ou tel jeu, histoire de vérifier que tout sera prêt pour les festivaliers. Et, enfin, la convention ouvre ses portes pour la première journée. Berlin imagine l'enfer des files d'attente, les soufflements des gens sans tickets qui passeront une bonne partie de leur matinée à attendre. Elle, elle s'installe à son stand, prépare la sélection de jeux de la matinée, discute avec son binôme. Un peu impressionnée, peut-être, de se retrouver au même niveau qu'un grand nom du jeu indé, qu'elle connaît bien pour avoir commencé à pomper son inspiration sur ses créations à lui. Le temps passe, les conversations s'enchaînent, les joueurs défilent... Elle présente ses propres créations, s'amuse parfois de la réaction de certains habitués des Paris-Berlin Création Studio, en découvrant qu'une gamine se cache derrière ce nom. Elle signe son premier autographe à un gamin qui entame une conversation purement technique avec elle. Puis son binôme la coupe ; « Berlin, tu peux faire ta pause, si tu veux. T'as accès en illimité à toute la partie gaming, et des réductions sur les stands de nourriture. » L'étudiante acquiesce, se lève, s'étire, se glisse hors de son stand pour parcourir les allées. Et la voici enfin un jeu de danse un peu dépassé, quoi que mythique. Elle s'y installe, amusée de pouvoir défier des joueurs en direct. Bon, avouons le, elle est certainement plus habile sur des mmorpg que sur des jeux de console et, à plus forte raison, sur un jeu qui implique de devoir se servir de son propre corps... mais ça ne peut qu'être marrant.

Elle enregistre son pseudo, Paris-Berlin. Voilà quelques années qu'elle se traîne ce jeu de mots pourri sur tous les serveurs qu'elle fréquente, en référence directe au fait qu'elle porte comme prénom le nom d'une capitale d'un pays européen. Bref. La voilà qui prend place. Et, assez rapidement, un type s'arrête devant le même stand, et relève le défi. « Voilà enfin un courageux. » lâche Berlin en réglant sa manette et en s'étirant. La musique se lance, Berlin donne tout ce qu'elle a, mais ce n'est pas forcément suffisant. Alors elle décide d'essayer une autre technique. Un vieux truc assez connu. Sur ce genre de jeu, c'est surtout les mouvements de la manette qui comptent. Ouais, pas besoin de suer eau et sang pour faire du point, il suffit d'être précis. Alors Berlin arrête de gigoter, un petit sourire amusé aux lèvres alors qu'elle se concentre sur la précision de ses gestes. Les points remontent, le commentateur s'affole, les spectateurs ne peuvent pas s'empêcher de rire alors que la demoiselle fait clairement la pitre en voyant son adversaire s'agiter pour essayer de remonter son score. Et, quand la musique s'arrête, ils sont clairement au coude à coude. « Jakaadi, hein ? T'as failli nous faire foirer l'instance, la dernière fois, tu te rappelles ? Du coup, ça, c'était ma petite vengeance. » Elle lui fait un clin d’œil. Ce pseudo est assez peu commun pour qu'elle ai capté assez rapidement qu'elle connaissait déjà ce joueur.

« Allez, viens. J'ai des réducs sur la nourriture, et je t'invite. Pas de protestations, je suis en pause et j'aime discuter. Moi c'est Berlin, mais t'es certainement un peu plus familier avec mon tank niveau 30, celui des bas level, l'espèce de truc-taureau qui fonce dans le tas sans réfléchir. Ah, et je suis la créatrice du Paris-Berlin Creation Studio, tu retrouveras les jeux dans l'allée jeux indépendants... » elle se place derrière lui, pour l'orienter physiquement vers l'allée en question ; « … là-bas. Hésite pas à faire un tour, je te filerai des trucs gratuits. » Et voilà comment rendre une première rencontre irl confortable. Après tout, c'est un joueur qu'elle croise souvent en ligne, c'est presque comme s'ils se connaissaient déjà, finalement. « On mange un truc et je te poutre à un autre jeu ? » Elle rit de sa propre blague, s'accaparant Jakaadi en lui prenant le bras pour le traîner vers un stand de nourriture japonaise. Sans trop lui laisser beaucoup de choix, à vrai dire.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Mar 18 Sep - 10:15



Dance Dance with me
feat Berlin



Il faisait chaud, y avait du people, du bruit constant et pleins de stimuli partout. Bref c’était génial, Newt babillait joyeusement avec son pote, tellement happy de se trouver pour cette journée entière dans l’une des plus importantes conventions de New York. Cela attirait pleins de monde, même des étrangers et c’était plutôt cool.
Même s’il commençait à mouiller son tee-shirt gris dans cette foule compacte, pas question de louper une miette de tout ce que proposait le salon. Il arriva enfin à la partie jeu vidéo et il put pleinement s’amuser avec des nouveautés, comme des bons classiques.

Attiré par la musique et les mouvements en rythme des danseurs sur un jeu de danse donc, il se posta là, observa la battle et quand elle se termina, il se proposa pour y participer contre une concurrente. Il entra son pseudo de gamer qu’il utilisait souvent pour les quelques jeux en réseaux, puis se positionna devant l’écran avec la manette en main.
Son pote lui cria quelques choses, il se tenait sur le côté, le portable prêt à filmer son exploit. Newty lui adressa un clin d’œil et pouffa.
Wannabe fut lancé, c’était partiiii pour danser sur les spice girls. Wooow il devait jouer limite les filles sexy en remuant beaucoup le body. Ce n'était pas un souci pour lui, il n’était pas du genre à cela jouer viril, tant qu’il pouvait s’éclater, rire un bon coup, alors il n’hésita pas d’onduler les hanches et franchement il se débrouillait pas mal pour enchainer les points.
Même au début il mena bien la party, jusqu’à ce que la miss change de tactique et rattrape tout ça avant la fin de la chanson. Même elle remporta le game, et bon perdant, car avant tout s’était pour s’amuser non ? il se tourna vers la miss pour la féliciter. Autour d’eux y avaient des applaudissements, et la prochaine party se négociait déjà, sauf que la jeune fille lui agrippa le bras.

« Jakaadi, hein ? T'as failli nous faire foirer l'instance, la dernière fois, tu te rappelles ? Du coup, ça, c'était ma petite vengeance. »

Et là Newt glissa un regard à l’écran réalisant que le Paris-Berlin lui était familier… Hooooo ! Paris-Berlin ! Tu es la Paris-Brelin de Worlthunder . HO MY GOD ! Oui il tiltait enfin.

Héééé mais s’était qu’une petite erreur de tactique, c’est Benny mon pote qui a foiré la stratégie. Se justifia à moitié amusé et surpris aussi de faire la connaissance en chair et en os avec Paris-Berlin avec qui il n'échangeait pas mal sur les jeux en ligne.
Puis la miss l’entraina déjà hors de la zone de jeu de la battle de danse, l’emmenant à l’opposé de ce pauvre Benny.

« Allez, viens. J'ai des réducs sur la nourriture, et je t'invite. Pas de protestations, je suis en pause et j'aime discuter. Moi c'est Berlin, mais t'es certainement un peu plus familier avec mon tank niveau 30, celui des bas level, l'espèce de truc-taureau qui fonce dans le tas sans réfléchir. Ah, et je suis la créatrice du Paris-Berlin Creation Studio, tu retrouveras les jeux dans l'allée jeux indépendants... »

Ha ?... Heu... Okay… Mais… je… D’accord... attend… heu… moi c’est Newt… y a mon pot… Il montra d’un geste en arrière, Benny quoi ? Mais la miss avait du débit… wait… pire que lui… c’est possible ça . Remarque en réfléchissant bien, pendant leurs parties ils étaient vrais qu’ils enchainaient un max les commentaires.

« … là-bas. Hésite pas à faire un tour, je te filerai des trucs gratuits. »

Newt se retrouva dans une autre partie du salon et là… il sent les effluves appétissants des stands de bouffes. Aussitôt son ventre manifesta sa faim dans de lentes torsions et quelques grondements fort heureusement couverts par le vacarme de la foule autour d’eux. Benny… sorry mec, mais la faim justifie… l’appétit… Au pire il lui enverrait un texto après pour se retrouver. Puis la miss avait le don de captiver l’attention du jeune homme.

« On mange un truc et je te poutre à un autre jeu ? »

C’est un bon programme ça, je ne suis pas contre manger un truc j’ai les crocs et après ouais je veux bien un autre défit et te montrer que je ne suis pas qu’un tocard à World Thunder. Il pouffa à son tour et puis se laissant entrainer par la jeune fille accroché à son bras, sillonnant entre la foule pour trouver le stand resto le plus agréable au possible, il se montra clairement plus enclin à profiter de ce moment en sa compagnie.
S’il s’était douté qu’en allant à cette convention il arriverait à tomber sur l’une des gameuses avec qui il jouait assez régulièrement le soir ou le week-end...
Pourtant la Comic con c’est big grand quoi… Non mais un sacré coup du destin quand même.

Hé ! Ce n'est pas mal là non . Il y a des brochettes japonaises ! Ça te dit . Ou des brioches à la viande. Il en salivait déjà et son ventre gronda bien plus fort. Il plaqua sa main dessus et pouffa.
En tout cas mon estomac il approuve ce qu’il voit de bon. Ils n’avaient plus qu’à faire un peu la queue devant le comptoir, afin de choisir leur menu qu’ils dévoraient ensuite soit par terre dans un coin du hangar, soit si y avait de la place à l’une des petites tables mises à disposition par le staff de la comic con.
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Sam 22 Sep - 12:30
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

New York est une ville énorme. Le genre de ville où il est compliqué de se rencontrer par hasard, au détour d'une rue, et ceux qui le pensent sont probablement des idiots. Il faut des coups du sort, des coïncidences, des prétextes. Ce n'est pas une petite ville de campagne, perdue au milieu des champs, dans laquelle tout le monde se connaît. Ici, on est loin de connaître tout le monde – et heureusement, d'ailleurs. Alors rencontrer un partenaire de jeu au détour d'une mini compétition, pendant la Comic Con de New York, voilà qui est une belle aubaine ! Amoureuse des aubaines, Berlin n'a pas attendu longtemps avant de s'accrocher au bras de son camarade, débitant ses paroles beaucoup trop rapidement. « Hooooo ! Paris-Berlin ! Tu es la Paris-Brelin de Worlthunder . HO MY GOD ! » La brunette sourit, clairement amusée. Elle-même n'a pas l'air plus perturbée que ça de rencontrer un autre joueur de World Thunder... en même temps, dans ce contexte, difficile d'en être perturbée. Elle a juste l'air contente, et elle l'est, de pouvoir mettre un visage sur un pseudo et un avatar. « Héééé mais s’était qu’une petite erreur de tactique, c’est Benny mon pote qui a foiré la stratégie. » Elle éclate clairement de rire, cette fois. « Blablabla, c'est trop facile de rejeter la faute sur les autres. C'est toi qui n'a pas eu les bons réflexes, j'attendais un heal, et j'ai dû me replier. Heureusement que ton pote Benny a eu le réflexe de venir me seconder et de tanker – même si c'était un peu stupide, avec le recul – sinon, pouf. Perdue, l'instance. » Elle lui tire la langue, comme une gamine, comme s'ils étaient amis depuis des années. Et, empêtrée dans son hyperactivité latente, l'entraîne plus loin, tout en continuant de parler.

C'est un véritable moulin à paroles, Berlin. Un espèce de truc non-identifié, qui se tape des monologues, parfois sans trop faire attention à la réaction des autres, en face. « Ha ?... Heu... Okay… Mais… je… D’accord... attend… heu… moi c’est Newt… y a mon pot… » Preuve en est : elle ne le laisse même pas finir sa phrase, ne la prend même pas en compte. Le pote en question est sûrement tout à fait capable de se débrouiller tout seul pendant quelques heures, non ? Comment ça, ce n'est pas très civilisé, ni très poli, de s'incruster ainsi dans le programme prédéfini de deux potes venus profiter ensemble du Comic Con ? Peu importe. Très vite, Berlin et Newt se retrouvent près des stand de nourriture. Les odeurs qui viennent caresser les narines de l'étudiante lui tordent les boyaux. Elle avait conscience qu'elle avait faim, mais pas à ce point. Elle propose son programme à Newt, et sourit largement face à la réponse qu'il lui donne. « C’est un bon programme ça, je ne suis pas contre manger un truc j’ai les crocs et après ouais je veux bien un autre défit et te montrer que je ne suis pas qu’un tocard à World Thunder. » « Je te laisserais même choisir le défi, parce que je suis trop bonne – et oui, tu peux relever le double sens, il est là exprès. » Elle rigole de sa petite blague triviale, avant de remarquer le stand qui fait office de Saint Graal à ses yeux. Cette fois, c'est Berlin qui est prise de vitesse par Newt. « Hé ! Ce n'est pas mal là non . Il y a des brochettes japonaises ! Ça te dit . Ou des brioches à la viande. En tout cas mon estomac il approuve ce qu’il voit de bon. » Elle en salive d'avance, et acquiesce sans hésiter une seule seconde. « Et moi j'approuve ce que ton estomac approuve. » Ils se retrouvent à faire la queue, Berlin tenant à peine en place en regardant toutes les deux secondes si la file avance vite, ou non.

« Newt, du coup, c'est ça ? » Finalement, elle n'a pas tant ignoré que ça ce qu'il lui a dit, tout à l'heure. « Désolée pour ton pote, c'est juste que tu me fais toujours rire pendant les raids, du coup, c'est sympa de pouvoir te voir en vrai. Des fois, tu fais quand même de ces trucs... » elle pouffe toute seule, avant de lui offrir un sourire chaleureux. « Et puis, le courant passe bien sur le canal de discussion, non ? Je veux dire, on a toujours des trucs à se dire, alors je trouve ça plutôt cool qu'on puisse enfin se rencontrer. De toute façon, j'aurais fini par te proposer une irl. » Ce qui est vrai. Comme quoi, le hasard fait bien les choses. « Du coup, je te kidnappe un peu. Tu pourras rejeter la faute sur moi auprès de ton pote, j'assume entièrement ! » Alors qu'ils papotent, enfin leur tour arrive. Sans trop se faire prier, Berlin prend le menu le plus conséquent, avec un assortiment de diverses petites choses chaudes et froides, se régalant d'avance de ce qu'elle va se mettre dans le gosier. Elle laisse Newt commander, règle le tout, récupère les sacs et l'entraîne dehors pour s'installer tranquillement, loin de la foule compacte du hangar. « Eh ! T'as quel âge, au fait ? C'est con, hein, mais on oublie toujours de le demander ça. Moi, 22 ans et je suis étudiante. Enfin, genre, officiellement, parce qu'il faut bien avoir un diplôme. Mais en vrai, je compte développer encore le Paris-Berlin Creation Studio, mes jeux commencent à se faire vraiment connaître et créer des jeux, ça a toujours été ce que je voulais faire. » Elle se stoppe pour manger à pleine dents ses brochettes. « Tu seras là tous les jours, ou tu es juste venu pour aujourd'hui ? Demain, je dois faire une démo de ma dernière production, un truc un peu plus lourd que mes autres créations, plus abouti, ça fait genre peut être trois ans maintenant que je bosse dessus, je crois. J'aurais bien aimé que tu vois ça. »

Elle ne le connaît peut-être pas irl, mais à force de jouer régulièrement avec lui – et donc de lui parler régulièrement – elle s'est attachée à lui. Et cacher ce qu'elle ressent n'est clairement pas dans la nature de Berlin, elle est trop spontanée pour jouer un quelconque rôle. Et le fait est qu'effectivement, ça lui plairait beaucoup qu'il puisse assister à cette démo ouverte au public.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 23 Sep - 16:59
Dance Dance with me
feat Berlin



Il venait de se faire laminer une nouvelle fois à un jeu de danse mais bon, le but s’était surtout de s’éclater. Sur une musique des spices girls, bougeant presque comme une meuf, il l’avait fait avec bon cœur, surtout que bouger son body il le faisait souvent, même au Lycée. Genre dans les vestiaires avant d’entrer dans le terrain de sport pour faire rire les copains.
En soirée avec son gobelet en main, dandiner des hanches et du derrière en mode chorée improbable mais très drôle. Une fois même lors d’un annif d’un poto, il avait organisé un flash mob et cela avait été fun.
Enfin voilà il n’était pas là pour la gagne, mais pour s’éclater. Il avait un peu chaud et soif, puis faim même d’ailleurs quand la belle brune avec qui il avait fait cette battle l’avait kidnappé… enfin Newtnappé. Paris-Berlin et Jakaadi, le duo improbable et détonnant sur le web se retrouvait en live. Merde alors… c’était donc elle Paris-Berlin . Récemment il avait bien merdé durant une de leurs parties, alors la miss se moqua un peu de sa performance similaire d’aujourd’hui. Mais l’erreur ne lui en revenait pas qu’a lui, mais réellement de son pote Benny… Ben avait tendance à foncer dans le tas et de ne pas réfléchir. Newt l’avait laissé diriger la tactique du ce soir-là et frôler la catastrophe. Sauf qu’il avait beau dire la vérité, rare on le prenait au sérieux… Sa tête certainement, une gueule de victime cela devait être ça XD

« Blablabla, c'est trop facile de rejeter la faute sur les autres. C'est toi qui n'a pas eu les bons réflexes, j'attendais un heal, et j'ai dû me replier. Heureusement que ton pote Benny a eu le réflexe de venir me seconder et de tanker – même si c'était un peu stupide, avec le recul – sinon, pouf. Perdue, l'instance. »

… Mais pourtant c’est vrai… les autres fois on merdait moins, ce qui prouve que mes tactiques sont bien mieux que les siennes… Il n’en a même pas, il fonce dans le tas voilà tout. protesta Newt en zigzaguant dans cette foule bruyante avec son bras pris en otage par la jolie brunette. Comme quoi on pouvait être geek et très jolie aussi. /out

D’ailleurs en parlant de Ben, Newt tenta de lui dire qu’il était là aussi et qu’ils étaient en train de le laisser en plan. Mais la miss ne l’écouta pas au premier abord, du moins ne sembla pas le faire. Puis elle venait de dire le mot magique pour Newt… manger… Nourriture… Bouffer… se remplir le ventre… *-*
Newt cessa toute résistance et se laissa Newtnappé par elle jusqu’au stand de bouffe qui sentait si bon. L’eau lui vint à la bouche et son ventre gargouillait un max.

« Je te laisserais même choisir le défi, parce que je suis trop bonne – et oui, tu peux relever le double sens, il est là exprès. »

Ha ouais ? Je peux choisir le défi . Hmmm okay je vais y réfléchir pendant le repas.

Pouffa-t-il avec un clin d’œil à la jeune femme. Oui il commençait à bien se détendre et répondre lui aussi sur un ton taquin et amusé. Après tout sur internet leur duo fonctionnait ultra bien, IRL cela semblait tout aussi le cas. Agir comme ils avaient l’habitude de faire, se vannant gentiment mais bien, revenait très naturellement.
Mais avant de prendre sa revanche, elle avait parlé de bouffe et franchement il ne pensait plus qu’à ça.
Du coup Newt repéra le stand qui le faisait bien saliver et l’entraina avec lui. Maintenant son bras kidnappé, tira la jeune kidnappeuse avec lui. Il désigna les brioches à la viande, ainsi que les brochettes caramélisées. La miss approuva donc ce choix et il n’y avait plus qu’à faire la queue. Heureusement, il n’y avait qu’une vingtaine de personnes devant eux. 20 ce n’est franchement pas beaucoup comparé à d’hab dans ce genre de grand évènement. C’est qu’il n’était pas encore réellement midi, donc les stands de bouffes n’étaient pas encore pris d’assaut par les conventionneurs (oui nouveau mot lol). Du coup, pendant qu’ils étaient dans la file d’attente, Berlin reprit la main sur la conversation.

« Newt, du coup, c'est ça ? »

Yep c’est ça, tu peux même m’appeler Newty. Lâcha-t-il avec un petit rire et un clin d’œil. La file s’avança de quelques mètres encore, le duo fit de même.

« Désolée pour ton pote, c'est juste que tu me fais toujours rire pendant les raids, du coup, c'est sympa de pouvoir te voir en vrai. Des fois, tu fais quand même de ces trucs...  Et puis, le courant passe bien sur le canal de discussion, non ? Je veux dire, on a toujours des trucs à se dire, alors je trouve ça plutôt cool qu'on puisse enfin se rencontrer. De toute façon, j'aurais fini par te proposer une irl. Du coup, je te kidnappe un peu. Tu pourras rejeter la faute sur moi auprès de ton pote, j'assume entièrement ! »

On me le dit souvent ça, que je fais rire et que je suis un boulet au quotidien. Je te rassure... ou pas, c’est pareil IRL. Répliqua-t-il alors qu’ils purent encore avancer de quelques pas, il ne restait plus que 5 autres clients devant eux. Son regard pouvait s’accrocher à la vitrine de victuailles japonaises.
Il se frotta le menton, et s’humecta la lèvre inférieure, décrochant son regard assez gourmand pour capter le regard bleuté de sa comparse du jour.

T’inquiète pas pour Benny, il a l’habitude que je me perde dans ce genre d’endroit. Enfin qu’il m’arrive une galère, au pire quand il en aura marre d’être tout seul, il m’appellera sur mon portable. Il tapota avec un petit sourire la poche de droite de son pantalon, dont le portable niché dans cette dernière formait une légère bosse (Lol).

Ca se trouve, il s’est déniché de la compagnie aussi. Ben avait tendance à chercher l’âme sœur dans ce genre d’endroit. Il avait un kiff pour les jolies cosplayeuses, donc avec un Newt en moins dans les pattes, il pouvait s’en donner à cœur joie.
C’était à eux de commander, du coup, il laissa d’abord Berlin le faire, puis ce fut à son tour. Il régla les deux commandes, et avec leur petit sac qui sentait terriblement bon, ils trouvèrent un coin tranquille pour se poser et manger à loisir.
Quand ils firent leur choix, ce posant sur des marches relativement propres d’ailleurs. Newt déballa doucement le sac qu’il avait pour en sortir son menu et sa cannette de jus de fruit fraiche.

Hmmm Itadaaaaaaaaaaakimassssssssssss !!! S’amusa-t-il à souhaiter à sa copine de réseau tout en ouvrant donc la barquette qui contenait une délicieuse brioche à la viande. Il mordit dedans avec bon cœur en lâchant un :
Hmmmmchééééébonnnnnnn !

« Eh ! T'as quel âge, au fait ? C'est con, hein, mais on oublie toujours de le demander ça. Moi, 22 ans et je suis étudiante. Enfin, genre, officiellement, parce qu'il faut bien avoir un diplôme. Mais en vrai, je compte développer encore le Paris-Berlin Creation Studio, mes jeux commencent à se faire vraiment connaître et créer des jeux, ça a toujours été ce que je voulais faire.  Tu seras là tous les jours, ou tu es juste venu pour aujourd'hui ? Demain, je dois faire une démo de ma dernière production, un truc un peu plus lourd que mes autres créations, plus abouti, ça fait genre peut être trois ans maintenant que je bosse dessus, je crois. J'aurais bien aimé que tu vois ça. »

Les joues en mode hamster, il stoppa un instant sa mastication pour la fixer avec des grands yeux.

Hmm ? Chérieu tu as 22 ans ? S’exclama-t-il la bouche pleine.
J’ai 17 ans, suis dans ma dernière année de Lycée. Han purée elle était majeure elle, elle pouvait boire de l’alcool et tout sortir en boîte sans problème sans fausse carte d’identité, alors que lui… s’était encore qu’un gamin.
Il termina sa bouchée pour en reprendre directe une autre, bien grosse en plus. Il l’écoutait parler de son projet de studio de création du jeu vidéo et émettait des petites onomatopées de plaisirs et d’étonnements.

Sérieusement ? trop bien ! Ta propre boite de prod de jeu ? Ça c’est la classe. Articula-t-il enfin plus clairement après avoir fini ce qu’il avait en bouche.
Il but une gorgée de boisson pour faire passer d’ailleurs cette brioche bien entamée et secoua doucement la tête.

Hm... non juste pour aujourd’hui. Je pouvais pas me payer plus niveau place tout en me restant assez pour me faire un petit plaisir dans quelques stands. Expliqua-t-il.

Mais si tu as une démo aujourd’hui d’une de tes productions je veux bien voir hein, d’ailleurs pourquoi tu m’en as jamais parlé sur le t’chat du jeu ? Ou en mp sur Discord ? S’étonna-t-il tout en se léchant la bouche pour récupérer un peu de sauce de sa brioche qui débordait sur le coin de ses lèvres. Tellement bon ces trucs-là, une vraie tuerie !

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Jeu 4 Oct - 17:24
Hors jeu:
 

dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

« … Mais pourtant c’est vrai… les autres fois on merdait moins, ce qui prouve que mes tactiques sont bien mieux que les siennes… Il n’en a même pas, il fonce dans le tas voilà tout. » Elle a un petit sourire amusé, Berlin. Le genre de sourire qui en dit long. Il a l'air un peu idiot, mais il est mignon. Et il est drôle, peut-être même sans le vouloir. C'est définitivement le genre de mecs que Berlin peut aimer séduire. Un petit côté boulet, mais dans le bon sens du terme. Le boulet ascendant attachant. Ce qui est drôle, d'ailleurs, c'est qu'elle n'a définitivement pas les mêmes exigences pour les femmes. Elles, il faut qu'elles soient fortes, adultes, droites, presque froides... Elle doit vraiment avoir un problème quelque part. Ses propres pensées la font légèrement rire, elle affiche une bonne humeur à toute épreuve et elle attire Jakaadi dans son périple au milieu de la jungle comic connesque. « Ha ouais ? Je peux choisir le défi . Hmmm okay je vais y réfléchir pendant le repas. » lui répond-t-il face à son invitation, et avant qu'ils ne se dirigent vers le sacro-saint stand de nourriture. Manger... Berlin pourrait probablement tuer pour ça, même si – en qualité d'humaine civilisée – elle se contente tout simplement de payer pour pouvoir engouffrer des tonnes et des tonnes de nourriture dans son gosier. Une fois dans la file d'attente, Berlin lance définitivement la conversation. Elle a du mal à supporter les silences, à vrai dire. Place au temps de découverte de l'un et de l'autre...

« Yep c’est ça, tu peux même m’appeler Newty. » Elle lâche un léger rire. « C'est adorable. A croquer, Newty. » qu'elle le taquine, avant de poursuivre. C'est fou ce qu'elle est capable de parler, comme un flux discontinu de voix aiguë. « On me le dit souvent ça, que je fais rire et que je suis un boulet au quotidien. Je te rassure... ou pas, c’est pareil IRL. » Berlin ne peut s'empêcher de le regarder de haut en bas, un sourire mi-amusé, mi-coquin sur les lèvres. Oui, décidément, elle aime beaucoup les boulets. Et puis, elle n'est pas accompagnée aujourd'hui... n'est-ce pas là une occasion de l'être ? « T’inquiète pas pour Benny, il a l’habitude que je me perde dans ce genre d’endroit. Enfin qu’il m’arrive une galère, au pire quand il en aura marre d’être tout seul, il m’appellera sur mon portable. Ça se trouve, il s’est déniché de la compagnie aussi. » Elle regarde l'endroit où Newt tapote... et éclate de rire, sans pouvoir se contenir. « Okay, tu ne fais pas dans la finesse, toi non plus... Benny te fait de l'effet, ou c'est juste ma compagnie... ? » Elle désigne la bosse que le téléphone forme dans la poche du jeune homme, avant de partir dans son fou rire, qu'elle ne peut contrôler. Visiblement, elle a trouvé encore moins subtil qu'elle, et il en faut pour que ce soit le cas ! Heureusement, le pauvre Newt est sauvé par la vendeuse qui prend leur commande, ce qui n'empêche pas Berlin de continuer à rire alors qu'ils récupèrent leur repas.

Enfin, ils s'installent, prêts à se faire péter l'estomac de victuailles japonaises. La bonne humeur de Newt, mélangée à celle de Berlin, les rend presque lumineux alors qu'ils sont installés là, au beau milieu des marches sur lesquelles ils ont élu domicile. La conversation ne cesse pas vraiment... et la tête de Newt, en apprenant l'âge de Berlin, vaut bien son pesant en cacahuète. « Hmm ? Chérieu tu as 22 ans ? » Elle acquiesce. « J’ai 17 ans, suis dans ma dernière année de Lycée. » Elle s'étouffe. « T'as... T'es un gamin, en fait. Et dire que j'ai failli te proposer qu'on quitte cet endroit pour être plus... intime. » De nouveau, ce petit sourire amusé. Okay, là, elle n'est pas sérieuse, elle veut juste le taquiner un peu. Le mettre peut-être même un peu mal à l'aise, juste pour essayer de revoir cette tête faite un peu plus tôt. Et puis, la conversation continue, glissant vers le travail que Berlin fait en parallèle de ses études. « Sérieusement ? trop bien ! Ta propre boite de prod de jeu ? Ça c’est la classe. » Elle sourit, sincèrement cette fois, un peu de fierté dans le regard. C'est une vraie réussite, pour elle. Le début de quelque chose de grand. « Hm... non juste pour aujourd’hui. Je pouvais pas me payer plus niveau place tout en me restant assez pour me faire un petit plaisir dans quelques stands. » Elle laisse tomber sa bouchée, tout en lâchant un petit « Oh. » désappointé, avant de se forcer à hausser les épaules. « Une proch... » « Mais si tu as une démo aujourd’hui d’une de tes productions je veux bien voir hein, d’ailleurs pourquoi tu m’en as jamais parlé sur le t’chat du jeu ? Ou en mp sur Discord ? »

Elle ouvre et referme la bouche, hausse de nouveau les épaules, puis soupire un peu. « Je n'en parle jamais sur Internet. Jamais. On ne sait pas qui on a en face de soi, en réalité. Tu pourrais très bien être un hackeur, et merci mais je travaille dur sur mes jeux. Donc je réduis le risque de vol au maximum. Et puis, accessoirement, avant d'être disponibles sur la plateforme, j'ai pas tellement le droit de spoiler, ça fait partie de mon contrat. » Ce n'est qu'à moitié vrai. « Et ça ferait un peu j'me la pète, aussi. » Elle rit un peu, termine son repas, et se relève en tendant les mains à Newt. « Je vais te montrer en avant-avant-première le jeu de demain, alors. Mais techniquement, j'ai pas le droit, donc tu te la joues discret, okay ? » Elle sourit, l'entraînant déjà. C'est ça, Berlin, une tornade qui entraîne tout sur son passage. Et, en le calculant parfaitement, elle ne lui lâche pas la main. Au contraire, elle fait même en sorte d'entrelacer leurs doigts, en faisant mine de rien. « T'as quelqu'un ? Dans ta vie, je veux dire. Tu sors avec quelqu'un ? » Oui, non, la subtilité et Berlin, ça ne fait pas bon ménage. Certains diront que ce n'est que de la curiosité malsaine... d'autres diraient simplement que c'est la brunette qui est malsaine, tout court.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 6 Oct - 22:35
Dance Dance with me
feat Berlin



Jakaadi et Paris-Berlin réuni pour de vrai et en IRL, plus seulement pour dégommer de l’adversaire ou alors des zombies pas frais.
Il était vrai que depuis le temps qu’ils jouaient ensemble sur les guildes, jamais ils n’avaient pensé échanger une photo ou un visuel de l’autre. Peut-être car ils n’avaient pas besoin de ça pour s’amuser et s’apprécier. La tête, les origines et tout ça était complètement secondaire quand ils étaient à fond dans une partie.
Du coup ils ne connaissaient que leur pseudo, Paris-Berlin, Berlin était son prénom, plutôt original… Berlin, la capitale d’une ville en Europe, l’Allemagne… Oui Newt connaît bien sa géographie même hors des États unis, d’ailleurs pourquoi Berlin ? … peut-être que sa famille, ses parents étaient allemand ? Ou peut-être plutôt fan de l’Allemagne. Car bon être Allemand et appeler sa fille Berlin en venant peut-être de là-bas, ça ferait certainement très chauvin sur les bords.
Wait imaginez que son père à Newt l’aurait appelé New York… Bon le petit Newty s’égarait dans des réflexions folles et sans queue ni tête. Il revint à la réalité quand elle voulut savoir son petit prénom, bref la base quoi.

« C'est adorable. A croquer, Newty. »

Il sent ses pommettes un peu chauffer, juste un peu hein… il ne devint pas rouge comme une tomate et jusqu’aux oreilles aussi.

Ho merci, enfin j’espère que tu n’es pas cannibale dans ce cas-là je crois que je pourrais directe flipper du compliment. Lâcha-t-il avec humour, car c'était un réflexe Newtien pour masquer un peu ce qu’il pouvait ressentir.

Être drôle lui permettait d’être à l’aise, de ne pas être trop déstabilisé.
En tout cas si au début, il s’inquiétait de laisser en plan son pote Benny, la miss réussit à être assez convaincante pour qu’il accepte de laisser son pote derrière lui. Et puis toute façon, y avait toujours un moyen de le retrouver le fameux Ben qui lui fait rater des campagnes… ça lui apprendra même d’avoir fait foirer celle de mercredi.
Il tapota sans arrière-pensée en plus sa poche où se trouvaient son portable et pas autre chose, sinon elle serait un peu mal placée, ou alors elle serait du genre porté vraiment trop à droite… /out. Mais sa comparse avait envie de faire planer certains sous-entendus :

« Okay, tu ne fais pas dans la finesse, toi non plus... Benny te fait de l'effet, ou c'est juste ma compagnie... ? »

Il baissa le regard vers ladite bosse et tiqua un peu avant de pouffer de rire.

Nannn c’est mon tel voit pas autre chose. Et il se bidonna avec elle.
Benny ne m’a jamais fait cet effet en tout cas. Lâcha-t-il entre deux fous rires qu’il tentait de contenir derrière son poing.

Quelques personnes dans la file se retournèrent sur eux deux, ce qui fit encore plus rire le duo. C’est un peu les yeux larmoyants du coup qu’il commanda son menu et régla les deux. Puis ils s’installèrent pour manger et tout en mangeant alimentaire la conversation agréablement. Berlin était vraiment une chouette fille, mais la miss révéla qu’elle n’était pas qu’une chouette fille, mais une chouette jeune femme avant tout. Et quand il dû donner son âge, la pauvre elle tomba clairement des nus :

« T'as... T'es un gamin, en fait. Et dire que j'ai failli te proposer qu'on quitte cet endroit pour être plus... intime. »

Il terminait sa bouchée de brioche à la viande et grimaça un peu au mot « gamin ».
Bha heu oui 17 ans, 5 ans de différence on a tous les deux. Confirma-t-il et ne se vexant pas réellement pour le qualificatif « gamin », il est sûr qu’il n’était pas encore majeur, il avait encore 4 ans à tirer avant de pouvoir genre aller boire en boîte par exemple ou pouvoir s’acheter un pack de bière en toute légalité.
Ce qui était assez fou quand même c’est que l’écart entre les âges a plus d’importance quand on a moins de 20 ans ou dans les 20 aines. Alors que par la suite, limite on s’en fout de plus en plus. Oui il songeait à son père et sa mère, entre eux il y avait 4 ans d’écart. C’est assez marrant comme quoi tant qu’on n’a pas passé le cap des 21, ça semble énorme.
Mais bon passé la légère gêne au sujet de la différence d’âge, ce qui intéressait particulièrement Newt s’était de réaliser que Paris-Berlin bossait dans une boîte de production de jeu et qu’elle montait des projets sérieux et officiel… Woooow…
Mais pourquoi n’en avait-elle pas parlé avant ? Depuis le temps qu’ils jouaient ensemble en réseau . Mais bon très vite la miss lui fit part de la raison la plus logique qui soit :

« Oh.  Une proch...  Je n'en parle jamais sur Internet. Jamais. On ne sait pas qui on a en face de soi, en réalité. Tu pourrais très bien être un hackeur, et merci mais je travaille dur sur mes jeux. Donc je réduis le risque de vol au maximum. Et puis, accessoirement, avant d'être disponibles sur la plateforme, j'ai pas tellement le droit de spoiler, ça fait partie de mon contrat.  Et ça ferait un peu j'me la pète, aussi. »

Hannn ?... Mais rhooo non on ne penserait pas ça dans le team. Mais je comprends le côté exclusivité et tout. Il termina sa dernière bouchée à son tour et observa sa compagne de comics con se redresser et lui tendre les mains pour qu’il fasse de même. La joue en mode hamster encore, il pouffa et agrippa cette main tendue tout en se redressant à son tour. Il prit aussi son sac à dos qu’il rebalança sur son épaule.

Mais sérieusement c’est vraiment cool que tu développes des jeux, WAIT je connais personnellement une développeuse de jeux vidéo . C’est la classe ça !

Il ne se formalisa pas qu’elle lui prenne la main, il pensait qu’au faite il venait d’apprendre un truc trop cool. Mais il ne s’attendait pas à encore mieux quand elle annonça sous son regard du coup plein d’étoiles :

« Je vais te montrer en avant-avant-première le jeu de demain, alors. Mais techniquement, j'ai pas le droit, donc tu te la joues discret, okay ? »

OH MY GAD !!! C’EST VRAI ? Lâcha-t-il fortement par réflexe. Il se plaqua du coup vivement la main libre sur la bouche pour contenir un flot de paroles un peu trop bruyantes. Puis la miss lui demanda de lui promettre d’être discrets, alors, il leva la main droite et prit un air solennel :

Promis tu as ma parole de Newty. Et il pouffa reprenant un air plus Newtien, donc moins sérieux.

Mais c’est super de bien vouloir me montrer ta merveille, Bonjour le double sens sans qu’il le réalise. C’est une démo jouable ? Je veux dire je pourrais la tester un peu ? ou c’est juste un trailer, truc plus promotionnel ? Questionna-t-il en mode excité, presque un peu plus bondissant sur ses baskets.

Il avait le regard plus pétillant encore et frétillait presque sur place, de la tête aux pieds et dans ses doigts. S’il pouvait tester le jeu, il se déclarait vraiment très chanceux aujourd’hui.
Puis la jeune femme qui lui tenait alors la main, la serra plus fortement et enlaça ses doigts au sien… Heu… Wait ?... Woow on pouvait dire que le feeling semblait super bien passé même IRL. Elle était très cool Berlin, un peu tactile certes mais très sympa aussi.
Mais il ne fut pas au bout de ses surprises quand elle balança du tac au tac :

« T'as quelqu'un ? Dans ta vie, je veux dire. Tu sors avec quelqu'un ? »

Newt qui cheminait au côté de Berlin dans la foule, se prit les pieds dans un rebord de stand et trébucha un peu sans tomber fort heureusement. Est-ce la question ? Ou juste sa maladresse maladive encore ? En tout cas il évita de peu de rentrer dans un ou une cosplayeur déguiser en grand pikachu et reprit son équilibre. Il sentait ses joues plutôt bouillantes, encore une fois la question . Ou le fait qu’il avait fait une démo de sa gaucherie légendaire .

Heu, non je ne sors avec personne, enfin si juste avec des potes quoi mais rien d’autre. Babilla-t-il en slalomant entre les silhouettes qu’ils croisaient.

J'suis plus le bon pote, copain tu vois, je n'ai pas le physique d’un tombeur. Continua-t-il avec un petit rire gêné et un haussement d’épaules.

Et comme tu as pu le constater, je fais plus rire les autres que je ne les charme. Pas souvent volontairement. … Mais pourquoi il lui racontait tout ça hein ?

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Mar 9 Oct - 22:57
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

« Ho merci, enfin j’espère que tu n’es pas cannibale dans ce cas-là je crois que je pourrais directe flipper du compliment. » Toujours en riant, tu lèves les yeux au ciel. « Pas besoin. C'est juste un compliment. Je ne mange personne... pas entièrement, en tout cas. » Okay, elle était fine celle-ci. Très fine. Tellement fine que tu ris toi-même de cette finesse. Il faut réussir à lire entre les lignes... et une fois que c'est fait, la phrase n'a clairement plus le même sens. Mais tu ne t'y attardes pas. C'est plus drôle de laisser les sous-entendus sans explication, voir même de savoir que tu as fait un sous-entendu sans qu'il ne soit assez clair pour être considéré comme tel. Disons que le coup du téléphone portable et de la bosse va clairement dans le sens de ton sous-entendu, te rendant ainsi encore plus hilare. Décidément, Berlin, il faut toujours que tu fasses tout tourner autour du cul... A croire que tu es une obsédée. Oh wait... Serait-ce le cas ? « Nannn c’est mon tel voit pas autre chose. Benny ne m’a jamais fait cet effet en tout cas. » Ton fou rire redouble d'intensité. « Ne lui dis pas, le pauvre, tu briserais probablement tous ses rêves et ses espoirs. » Tu es profondément à l'aise avec Newt. Profondément toi-même, en fait, et sans te sentir gênée par le moindre détail. C'est fluide, entre vous, les mots et les blagues coulent, presque comme si vous aviez exactement le même mode de fonctionnement. On ne va pas se mentir, Berlin, toi aussi tu joues beaucoup sur l'humour pour ne pas aller au fond des choses, niveau ressentis. Tu ne comptes plus le nombre de fois où c'est l'humour qui t'a permis de ne pas admettre quand tu as pu être blessée, ou contrariée. C'est l'humour, toujours, qui te permet de ne pas t'engager trop loin dans une quelconque relation. L'humour, c'est ton arme principale, celle qui te protège du monde, consciemment ou non.

Mais cela ne suffit pas à cacher ta surprise lorsqu'il te confie son âge. Tu tiques dessus, clairement. Il est encore au lycée alors que toi, tu en es déjà à développer des jeux... Et pourtant. Pourtant, cinq ans de différence, ce n'est pas grand chose. Oui, sauf que toi, tu es majeure et pas lui. Et que ça, ça peut faire toute la différence... ou pas ? « Bha heu oui 17 ans, 5 ans de différence on a tous les deux. » Tu finis par retrouver complètement ton sourire, en haussant les épaules. « Boh. Cinq ans de plus ou cinq ans de moins, ça ne change pas grand chose. Et puis, je suis pas la plus mature des filles de vingt-deux ans, doooonc. » Voilà. La conversation glisse déjà sur un autre sujet. Vous êtes tous les deux du genre hyperactifs, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, le fait que tu développes des jeux fait son petit effet. Cela fait quelques années, maintenant, que tu touches à ce domaine. Dès l'instant où tu as découvert le jeu vidéo, tu as su que tu voulais en faire ton métier. Ça a toujours été une évidence, pour toi, tu es faite pour ça. Sans compter que c'est bien la seule chose qui arrive à te poser un minimum, la seule chose sur laquelle tu arrives réellement à te concentrer. Pour le reste... Tu es presque incapable de regarder un film en entier, ou de lire un bouquin. On peut même dire que tu as la capacité de concentration d'une petite cuillère. Le cinéma est un lieu de torture, pour toi, tout comme n'importe quel endroit où il faut rester calme et silencieux. Tu es comme ça, Berlin, tu as besoin de bouger, de parler, de partir dans tous les sens. Ce n'est pas si étonnant que les lieux de fête et les soirées soient les endroits où tu te sens le plus à l'aise ; tu es dans ton élément, dans ces moments là. Mais ce n'est pas le sujet. Et, quand Newt te demande pourquoi tu n'as pas parlé de ton petit gagne-pain avant, tu expliques la chose dans les menus détails. « Hannn ?... Mais rhooo non on ne penserait pas ça dans le team. Mais je comprends le côté exclusivité et tout. Mais sérieusement c’est vraiment cool que tu développes des jeux, WAIT je connais personnellement une développeuse de jeux vidéo . C’est la classe ça ! »

Une nouvelle fois, tu éclates de rire. Il a un certain talent pour faire rire les autres, c'est évident. Il est spontané, en fait, c'est peut-être ça, le secret. « Savoure, savoure. Un jour, je ferai un jeu où le héro principal sera un lycéen de 17 ans qui essaie de ne pas faire tuer sa team sur un jeu, et tu pourras te vanter d'avoir été mon inspiration. » Tu lui tires la langue, avant de lui prendre la main. Il réveille en toi toute ta gaminerie et ton esprit taquin. Définitivement, tu aimes bien l'emmerder, Newt. C'est vrai en ligne, et c'est vrai dans la vie réelle, visiblement. Mais ne dit-on pas que qui aime bien châtie bien ? Et en voici la preuve ; voilà que tu lui proposes de pouvoir tester ton jeu en avant-avant-première, tout en lui demandant de rester discret. Il faut dire que tu n'es pas tellement censée offrir ce genre de privilège. Les habitués de la plateforme où sortent tes jeux attendent comme des junkies en manque la conférence de demain... s'ils apprenaient ce que tu es en train de faire... « OH MY GAD !!! C’EST VRAI ? » Tu ouvres et refermes la bouche, regarde partout autour de toi. « Mais chuuut. » « Promis tu as ma parole de Newty. » Tu ouvres et refermes une nouvelle fois la bouche, avant d'éclater de rire. « Oh oui. Oui, effectivement, tu m'as fait une super démonstration de ta discrétion, là. Aussi discret qu'un tank en instance. La définition même de la discrétion, Newty. » Tu marques quand même ta phrase d'un petit rire, pour lui montrer que tu n'es pas le moins du monde fâchée. Juste amusée, en réalité. « Mais c’est super de bien vouloir me montrer ta merveille. » « Oooh, mais je peux t'en montrer pleins, de mes merveilles. » que tu lâches complètement du tac au tac, avant même de saisir le rentre-dedans monumental que tu viens de faire. Et te voilà à te rattraper aux branches : « Je veux dire, j'en ai développé pleins des jeux... » Non, clairement, ce n'était pas ce que tu avais voulu dire et nous le savons tous parfaitement. « C’est une démo jouable ? Je veux dire je pourrais la tester un peu ? ou c’est juste un trailer, truc plus promotionnel ? » « Eh, doucement Détective Conan. Surprise. » Tu ponctue ta phrase d'un petit rire, et d'un baiser sur la joue de Newt. Toi, tactile ? Absolument, oui. Parfois même un peu trop, concrètement. Mais, eh, ce n'est pas de ta faute si tu le trouves effectivement complètement craquant. Et ce n'est pas de ta faute non plus si tu as besoin de lui montrer que tu le trouves vraiment mignon. Tu as déjà oublié qu'il n'a que 17 ans, d'ailleurs... Et, comme pour rendre ton intérêt encore plus clair à ses oreilles, voilà que tu poses clairement la question de savoir s'il est célibataire. Comme ça, sans prévenir. Et le voir trébucher comme il le fait te fait éclater de rire, beaucoup trop spontanément : et ne dit-on pas que femme qui rit, à moitié dans son lit ?

« Heu, non je ne sors avec personne, enfin si juste avec des potes quoi mais rien d’autre. » Tu resserres un peu plus sa main, presque de façon possessive. « J'suis plus le bon pote, copain tu vois, je n'ai pas le physique d’un tombeur. Et comme tu as pu le constater, je fais plus rire les autres que je ne les charme. Pas souvent volontairement. » Discrètement, tu lèves les yeux au ciel. « Raconte pas de bêtises. » siffles-tu, avant de lui adresser un sourire plus sérieux que tous ceux qui se sont installés sur ton visage jusqu'à maintenant. « Faire rire les autres, c'est déjà un moyen de les charmer. » Tu lui fais un clin d’œil, avant de l’entraîner dans les parties interdites au public. C'est là que se trouve l'ordinateur sur lequel se trouve la démo de ton jeu. Et c'est aussi un coin plus tranquille. Vous voilà seuls, maintenant, en entrant dans la pièce qui contient l'ordinateur. D'ailleurs, volontairement, tu refermes la porte derrière vous, et la verrouille. Au moins, aucun risque qu'un de tes patrons du jour découvrent que tu fais littéralement une croix sur les conditions de ton contrat. « Et d'ailleurs, moi je le trouve à mon goût, ton physique. » Tu lâches ça le plus innocemment du monde, en allant allumer l'ordinateur et en t'installant devant pour faire les quelques réglages qui s'imposent. Tu fais ça avec une facilité déconcertante, alors que des lignes de codes viennent danser devant tes yeux et sous tes doigts. Tu termines ce que tu as à faire, et enfin, la fenêtre du jeu s'ouvre et tu te relèves pour faire signe à Newt d'approcher. « C'est juste une démo. Je dois livrer la version finale sous six mois, si la démo de demain marche bien. Type jeu de rôle, normalement on pourra choisir le sexe de la personne, et l'histoire changera en fonction. Tu connais les « Livres dont vous êtes le héro » ? C'est directement inspiré de ça. Univers immersif, pointe de hasard et choix du joueur. Dès le menu, tu as un choix à faire, ça va déterminer une bonne partie de ton aventure. Rien que le choix du sexe va en déterminer une partie, en fait, mais là j'ai juste développer à fond l'histoire de la fille pour la démo. Tu vas être limité dans les choix, parce que du coup, demain, faudra que j'ai un contrôle sur ce qui va se passer. Mais c'est jouable. »

Mais, avant même qu'il ai pu s'installer sur la chaise, tu te mets entre lui et l'ordinateur, pour l'attirer contre toi et lui prendre un baiser. Et pas le genre petit baiser chaste. Tu cherches clairement à lui faire comprendre qu'il ne sera pas toujours seulement le « bon copain » dans sa vie. « Et ça, c'est pour te porter chance. » que tu lâches le plus simplement du monde en te décollant de lui et en t'éloignant pour aller t'installer sur la chaise d'à-côté, un petit sourire satisfait accroché aux lèvres, comme si rien ne s'était passé.
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 13 Oct - 16:55
Dance Dance with me
feat Berlin




Bha quoi ? Heureusement qu’elle n’était pas une vampire ou une louve garou, car oui le mot croquer pourrait prendre une tournure plus « déjeunesque » pour lui /out.

« Pas besoin. C'est juste un compliment. Je ne mange personne... pas entièrement, en tout cas. »

Pas entièrement ? … Wait… Quel bout alors ?... C’est ce qu’il pense et forcément dès qu’il le pense bien fort, qu’est-ce qui se passe ?...

Ha ? Quel bout tu veux croquer ? … Boulet… BOULET … TU n’es qu’un boulet Newt Campbell. Forcément faut que tu l’aies balancé ta question à double sens…

« Ne lui dis pas, le pauvre, tu briserais probablement tous ses rêves et ses espoirs. »

Newt haussa les épaules et prit un air faussement fataliste et navré :

Il n’aime pas les boules du bas, il préfère ceux en haut, Il mima avec sa main libre l’existence d’une belle poitrine.

Je ne suis hélas pour moi pas équipé comme il faudrait pour éveiller son intérêt à mon sujet. Il prit un air faussement triste qui ne résista pas à sa connerie et il pouffa dans son poing.

la vie est mal fichu, en fait tu serais clairement plus son genre. Il va me tuer quand il saura que j’ai passé un bon moment avec toi, ça tu peux être certains. Ajout a-t-il avant de révéler une info cruciale… Son âge… 17 ans… S’il savait qu’il était de nature sorcier, peut-être qu’il aurait été heureux de savoir qu’à 17 ans chez les sorciers on est majeur… mais bon dans le monde humain, la majorité était encore loin… dans 4 ans, enfin bientôt 3, son anniversaire approchait à grands pas.
Si sur le moment Paris-Berlin s’étonna de sa jeunesse, elle finit par se rationaliser à ce sujet :

« Boh. Cinq ans de plus ou cinq ans de moins, ça ne change pas grand chose. Et puis, je suis pas la plus mature des filles de vingt-deux ans, doooonc. »

Hooo cool la différence d’âge ne serait donc pas un souci, tant mieux, il ne voulait pas perdre le bon feeling qu’ils y avaient entre eux depuis un bon de temps sur le tchat du jeu en ligne.
Il était clairement impressionné et ravi de savoir qu’elle n'était réellement dans le milieu du jeu comme professionnelle et pas qu’en simple joueuse comme lui et que les autres de la team. Elle était l’une des seules nanas du la team en IRL et elle concevait en prime des jeux. C’était grave la classe et il l’exprima le plus spontanément possible. Peut-être un peu trop d’ailleurs… le genre de gamin totalement Nerd ultra agaçant et immature pour le coup… Pauvre d’elle. Pourtant elle ne manifesta pas de rejet ou un quelconque sentiment négatif à son encontre. Bien au contraire d’ailleurs :

« Savoure, savoure. Un jour, je ferai un jeu où le héro principal sera un lycéen de 17 ans qui essaie de ne pas faire tuer sa team sur un jeu, et tu pourras te vanter d'avoir été mon inspiration. »

Il éclata de rire à cette idée et lança un regard limite perplexe à la jeune femme.

HO my god !!! Prévois à ce perso une multitude de vie alors, car sinon les parties risques d’être ultra courte et de lasser très vite le joueur.

La belle Berlin l’entraine donc vers la partie convention sur les jeux vidéo, traversant les grands stands, les grandes majors, et bifurqua vers une pièce plus à l’écart. Le stand était le moins animé car justement logiquement il était prévu pour demain. Pour le moment il n’y avait rien d’installer et les écrans étaient encore emballés, masqué.
C’est là que Newt fit un peu son boulet, manifestant un peu trop vivement et fortement son impatience de jouer. Mais il se reprit bien vite, plaquant sa main sur la bouche. Heureusement… le bruit des autres jeux à côté et le fait qu’ils étaient isolés de la foule, garantissait aucune conséquence désastreuse pour la brunette. Ouf… Sa bouletitude n’aurait donc pas d’effet néfaste à part faire rire un peu plus sa copine de jeu en ligne.

« Mais chuuut.  Oh oui. Oui, effectivement, tu m'as fait une super démonstration de ta discrétion, là. Aussi discret qu'un tank en instance. La définition même de la discrétion, Newty. »

Il leva la main en signe de d’abdication :

Écoute, on me refait pas, je suis ainsi je t’ai prévenu ! je suis un vrai boulet sur pattes. Et il glissa un clin d’œil amusé.

Bon maintenant qu’elle l’avait bien teasé hein… Il voulait tester ce jeu. Il se frotta les mains et se montra aussi trépignant qu’un gamin face à son Sapin de noël le 25 décembre en découvrant tous ces cadeaux bien emballés. Bref il voulait tester et d’ailleurs il balança direct un tas de questions, surtout sur l’idée si c’était bien une démo jouable et pas une présentation simplement :

« Oooh, mais je peux t'en montrer pleins, de mes merveilles.  Je veux dire, j'en ai développé pleins des jeux...  Eh, doucement Détective Conan. Surprise. »

Elle lui gratifia d’un bisou sur la joue et se dirigea avec lui, main dans la main toujours vers la porte de cette petite salle. Il y avait un papier accroché sur cette porte, le dessin d’un sens interdit avec en lettre rouge inscrit « Staff Only »… Wooow ils bravaient l’interdiction, enfin pour sa part. Une vague d’excitation nouvelle lui traversa le ventre et remonta jusque dans ses cheveux dont il avait l’impression que sa picotait au niveau du cuir chevelu.
Berlin le questionna à son tour, mais plus au sujet des jeux vidéo ou truc de geek. Elle voulait savoir s’il sortait avec quelqu’un.
Il avoua que non, que pour le moment sa vie sentimentale c’était néant et même le désert le plus total. S’il avait déjà eu des flirts, il n’était clairement pas ultra doué pour draguer. Il se prenait la plupart du temps de beau râteau.

« Raconte pas de bêtises.  Faire rire les autres, c'est déjà un moyen de les charmer.  Et d'ailleurs, moi je le trouve à mon goût, ton physique. »

Ha ouais ? Tu me trouves mignon ? Il sourit, pouffa même, mais ne prenait pas trop ça au sérieux. En fait il ne se posait même pas la question si elle pouvait l’être ou non. Même si c'était la première fois qu’ils se voyaient IRL, il lui semblait qu’ils agissaient un peu comme sur le tchat du jeu, à délirer et puis c’est tout. Merci ! Bon quand même ses pommettes furent un peu plus colorées sur le moment.

Berlin déverrouilla la porte, le poussa à l’intérieur et s’y glissa à son tour. Hop très vite un tour de clef… On se dirait grave dans Mission impossible … (tata tatata tatata tatataaaaatatata tiduduuuuuuu tiduduuuu tidududu tuduuuuuuuuuuu musique de mission impossible).
Sa mission était de ne pas faire son boulet… surtout ne pas provoquer de catastrophe… Il ne voulait pas attirer d’ennuis à la belle Paris-Berlin, surtout qu’elle se montrait ultra-chouette en voulant bien lui faire l’exclusivité de montrer son jeu.
Elle prit place devant un ordi, et se mit à pianoter à fond dessus. Newt se plaça légèrement derrière elle, derrière sa chaise d’ordi et observa la miss faire naître la démo sous ses lignes de code qui défilèrent en mode rapide, encore mieux que matrix quoi. Impressionnant sa dextérité. Tout en écrivant vite, tapant de mémoire tout ça comme si c’était qu’un simple texte de Rpg (petite dédicace à nous rpgiste /out), elle expliqua un peu le fond de son jeu, de cette démo :

« C'est juste une démo. Je dois livrer la version finale sous six mois, si la démo de demain marche bien. Type jeu de rôle, normalement on pourra choisir le sexe de la personne, et l'histoire changera en fonction. Tu connais les « Livres dont vous êtes le héro » ? C'est directement inspiré de ça. Univers immersif, pointe de hasard et choix du joueur. Dès le menu, tu as un choix à faire, ça va déterminer une bonne partie de ton aventure. Rien que le choix du sexe va en déterminer une partie, en fait, mais là j'ai juste développer à fond l'histoire de la fille pour la démo. Tu vas être limité dans les choix, parce que du coup, demain, faudra que j'ai un contrôle sur ce qui va se passer. Mais c'est jouable. »

Newt approuva ses dires d’un signe de tête et la laissa quitter son siège en s’écartant d’un pas, puis il fut prêt à prendre la place… Cependant… Berlin se glissa devant lui et…

Ho super j’ai hâte de tester c…hmmmmmffffff

Elle venait de le choper par le col de son tee-shirt et de l’attirer à elle pour l’embrasser, mais pour un vrai baiser avec ses lèvres sur les siennes et la langue et tout et tout. Newt demeura une seconde stupéfait par le geste, le rapprochement, les yeux ouverts et demeurants aussi hébétés, puis il se laissa embarquer et entrainer dans cet échange improbable mais loin d’être désagréable. Les yeux enfin clos, il ne fit que répondre à l’échange buccal que sur la fin, mais les lèvres de la jeune femme s’échappèrent déjà, s’écartèrent lui laissant une saveur assez particulière sur les siennes.

« Et ça, c'est pour te porter chance. »

Newt demeura un instant la bouche un peu entre ouverte, clignant des yeux surpris, puis il se passa la langue sur sa lèvre inférieure comme pour s’assurer de ce qu’il avait bien goûté et ressenti tout ça pour de vrai.

Heu… Okay… Ça fait aussi partie de la démo jouable ? Puis il perdit son air stupéfait et pouffa légèrement, l’humour toujours comme un masque pour éviter de montrer qu’il était assez troublé sur le moment.
Il prit ensuite place sur le siège libre tout en se frottant les mains l’une contre l’autre.

Bon vas-y ! J’espère que du coup je ne serais pas trop nul, ça fout la pression ce genre de bisou porte bonheur hein ? Mais je suis prêt. Il plaça ses mains sur le clavier et il observa attentivement le menu du jeu ainsi que le profil du personnage féminin.


Wooow donc pour le moment je serais une fille. Il pouffa légèrement et adressa un clin d’œil à sa comparse de jeu en ligne.

No problemo pour tester en nana, je n’ai pas de virilité surdimensionnée. Ca le fit rire encore et il commença à tester les options du profil pour voir un peu, les commandes aussi et pour finir ce qu’il y avait dans l’inventaire de base.

en tout cas graphiquement c’est stylé… Bon alors c’est partiiiiiiiiiii. Il lança la partie, remplissant juste certaines petites choses en tapotant vite de ses longs doigts sur les touches.

L’univers s’afficha et le personnage également, qu’il pouvait déplacer, faire courir, sauter et bouger selon des postures d’attaques ou de défenses.
Il se mit à évoluer et tester un peu la plateforme de jeu. Sortant les armes face à des adversaires, puis suivant donc les indications au fil de la partie.
Il se concentra à fond, tellement qu’il plissa les yeux tout en mordillant sa lèvre inférieure.
La démo semblait s’emballer de plus en plus, après c’était justement une démo et donc logique que les attaques devenaient plus intenses, plus nombreuses et rapides pour donner directe un bon aperçu du potentiel que sera la version finale. Bref un condensé du meilleur pas totalement développé mais qui donnait directe l’eau à la bouche pour bon geek qui le testait.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Jeu 25 Oct - 12:31
Hors jeu:
 

dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

« Ha ? Quel bout tu veux croquer ? » Regard entendu à son pantalon, l'entrejambe, mais aucune réponse formalisée. Tu te contentes de rire après ce regard, pour le laisser mijoter dans son jus. Sérieusement, il est mignon. Et très sincèrement, tu t'amuses bien avec lui. Et puis, quand il parle de son pote et de l'hétérosexualité de ce dernier, tu peux difficilement te retenir de rire. Newt est sincèrement drôle, il devait songer à faire carrière en tant qu'humoriste. Il doit être doué pour faire rire une assemblée... ou alors c'est seulement toi qui est trop bon public ? C'est possible aussi. Non, sérieusement, il est vraiment drôle, probablement même l'est-il à son propre insu... Et voilà que les événements s'enchaînent, entre blagues vaseuses et changement de décor. Tu ne tiens jamais très longtemps au même endroit, et à vrai dire, la convention se transforme à certains moments en cauchemar pour toi. Quand tu dois tenir ton stand, par exemple... Mais là, tu es en pause et tu comptes bien la mettre à profit pour simplement t'amuser, et faire une faveur à ton compagnon d'un jour. Voilà que tu l'entraînes dans une salle réservée au staff, après qu'il t'ait fait une belle démonstration de son manque de discrétion. Toi-même, tu n'en fais pas preuve quand tu te renseignes sur sa vie privée. Eh, il faut bien savoir si le terrain est libre avant d'essayer de l'occuper ! « Ha ouais ? Tu me trouves mignon ? » Tu éclates de rire. Sérieusement, il ose te poser la question ? « Clairement, oui. » Et s'il ne le comprend pas, après le lui avoir signifié clairement, alors tu ne pouvais plus faire grand chose pour lui, mis à part lui rendre les choses encore plus claires. On ne va te refaire, Berlin. Depuis que tu as quitté ta campagne, tu enchaînes les relations sans lendemain, les danses intimes avec ceux qui te plaisent – toujours en te protégeant, c'est important ! Quand quelqu'un te plaît, tu n'attends pas exactement de savoir si ça pourrait coller moralement entre vous, la chimie des corps colle toujours ; il suffit juste d'avoir envie de s'amuser. Et ce n'est pas exactement la personnalité des uns et des autres que tu as particulièrement envie de découvrir quand tu dragues quelqu'un, soyons honnête...

Alors, c'est ça ? Tu es en train de draguer Newt ? A vrai dire, tu n'en sais trop rien toi-même. Tu le trouves mignon, et il te fait rire, et ça suffit déjà largement à te donner envie de te glisser sous sa ceinture. Mais ça, c'est parce que tu as du mal à te passer de ce genre de relation, et qu'il en faut quand même peu pour te donner envie de coucher avec quelqu'un. Bref, te voilà à préparer le jeu, maintenant, puis à lui laisser la place. Mais avant de lui laisser accès au jeu, tu viens lui voler un baiser, histoire qu'il capte qu'il peut éventuellement tapoter autre chose que le clavier de l'ordinateur... Berlin, tu es épuisante. Un baiser, ça ne veut rien dire de particulier pour toi. C'est juste une sensation agréable, un moment assez intime pour qu'il fasse disparaître le reste. Tu as toujours aimé embrasser les autres. Tu l'as pris par surprise, le pauvre, mais il fini par plutôt bien s'en sortir. Tu as l'impression de pouvoir sentir son choc d'ici, lorsque tu romps le baiser. « Heu… Okay… Ça fait aussi partie de la démo jouable ? » Tu éclates de rire en allant t'installer à côté de lui, et tu acquiesces simplement. Tu aurais bien envie de lui dire qu'il peut avoir accès à une autre forme de démo, du genre plus réaliste qu'un monde virtuel sur un ordinateur... mais on va se retenir un peu, hein Berlin ! « Bon vas-y ! J’espère que du coup je ne serais pas trop nul, ça fout la pression ce genre de bisou porte bonheur hein ? Mais je suis prêt. » Tu souris, en te rapprochant un peu de lui. « Tu vas te débrouiller comme un chef. Le principal, c'est de s'amuser. » Attends, tu parles encore du jeu, n'est-ce pas ? Disons que oui. « Wooow donc pour le moment je serais une fille. » A nouveau, tu ris. Les filles, c'est pas mal non plus. Mais tu te tais, cette fois. Trop de sous-entendus tue le sous-entendu. « No problemo pour tester en nana, je n’ai pas de virilité surdimensionnée. » « Navrée pour toi. » Celle-là, elle est sortie toute seule, par contre et tu rigoles en secouant la tête. « Désolée, c'est sorti tout seul. Vanne facile. »

Le jeu, Berlin. Concentres-toi sur le jeu. « En tout cas graphiquement c’est stylé… Bon alors c’est partiiiiiiiiiii. » Il est vraiment mignon à être pris dans le jeu, comme ça. Et c'est vrai que cette démo, c'est un peu ton petit bébé, tu as galéré à la sortir. Et Newt fait honneur à ton travail. Ce n'est pas tellement l'écran que tu observes alors qu'il joue. Les points forts et les points faibles de ta démo, tu les connais, tu as été la première à la tester... Mais cette concentration. Sérieusement, n'importe qui le trouverait sexy à cet instant, non ? Ou ce sont juste tes hormones sur-représentées qui parlent ? Tu soupires un peu, et puis finalement, au Diable les bonnes résolutions, tu finis par te coller à lui pour poser une main sur sa cuisse, que tu remontes tranquillement, en t'approchant assez pour murmurer à son oreille. « Écoute, il me reste une petite demi-heure de pause, et j'ai clairement envie de la mettre à profit. Si tu veux la démo, je te la passerais... Mais, en attendant, tu n'as pas envie de passer à une démo plus réelle ? Y'a même un canapé, on sera confortable. » Et tu te recules pour planter ton regard bleu dans le sien. Tu viens de l'inviter assez clairement à faire une partie de jambes en l'air en plein milieu de la Comic Con de New York... Très bien, tu es un cas désespéré, c'est officiel.  
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Ven 26 Oct - 17:12
Dance Dance with me
feat Berlin



Berlin ne cessait de lui faire des signes explicites, les sous-entendus, des regards dirigés sur son anatomie, ses doigts enlacés aux siens, ses questions sur sa situation amoureuse actuelle, et là lui confirmant que pour elle, il était mignon… Voilà y avait pas plus clair pourtant non . … Bha pour Newt ce n’était pas encore réellement explicite.
Faut dites que la friendzone est une chose tenace qui vous colle à la peau quand dans le passé, plusieurs fois il a tenté, à sa façon, donc pensez bien très Newtesque, ce qui veut dire ultra maladroitement et très boulet, de draguer des personnes qui lui plaisaient. Mais voilà quand on est du genre plus « comique » que « sexy »… Bhaaaaa… Voilà quoi… FRIENDZONE dans ta face de Newty.
Alors il s’était fait un peu une raison, d’être surtout le bon pote, celui qui fait rire, avec qui on aime sortir comme un ami, ou de lui raconter ses soucis du moment.
Le côté sentimentale, sexuelle et physique… ne lui était que très rarement accordé. C’était plus pour une personne plus populaire hein. Lui il n’était populaire que dans sa bouletitude et sa bouffonnerie.
Mais voilà que sa pote de jeu en réseau lui déclara qu’il était mignon… Lui ? Mignon ? Ouais enfin mignon genre brave gars quoi ? Ou alors mignon dans le sens gentil certainement, avec qui c’est bon de délirer, jouer aux jeux vidéo et tout ça tout ça…… FRIENDZONE ULTRA TENACE !

« Clairement, oui. »


Mais bon le clairement… c’était un adjectif assez bizarre pour un simple mignon comme un pote. C’était comme si elle disait « tu es clairement mon pote »… mais bon il n’allait pas cogiter dessus 107 ans… En plus ils étaient now dans une salle secrète enfermée à double tour (et Newty ne pige toujours pas que c’est en rien un truc amical ça ?), pour jouer à une démo conçue par cette belle brune qui en plus lui roula le patin du siècle…

WAIT ! Elle t’embrasse ? Avec la langue et tout ?

… Heu ouais…

Et tu penses que c’est encore amical ?

Bhaaaa… elle vient de dire que s’était pour me porter chance…

…* No comment*…


Bref autant dire que sa petite voix interne était mortifiée d’autant de boulitude de sa part. Pour sa conscience bien enfouie en lui, il était clair que la miss lui faisait du rentre dedans. Qu’il y avait un truc plus physique qui se passait entre eux… Mais Newt même s’il avait bien apprécié le baiser, pris sa justification au pied de la lettre… CRETIN ! Lui gueula la voix interne alors que le jeu se lançait et que mister ne semblait pas décider à profiter du moment autrement avec cette magnifique brune.

« Tu vas te débrouiller comme un chef. Le principal, c'est de s'amuser. »

Elle lui confiait son bébé quand même, son jeu, sa démo, son programme. Elle lui faisait the privilège de fou, donc il se devait d’être bon, de ne pas foirer, d’être performant (On parle toujours de jeu vidéo là ? XD)
Elle lui expliqua que le seul perso suffisamment développer pour jouer était un perso féminin. Ma foi… il n’avait pas de soucis avec ça, tester la jouabilité sous un avatar de femme, ce n’était pas si problématique, sauf qu’il ne put s’empêcher d’en rire et se balancer une auto-vanne. Il n’était clairement pas mégalo ou macho du tout. Il ne se considérait pas comme the mâle, the alpha. Toute façon il n’avait pas le physique pour. Si Berlin le trouvait mignon, oui il avait son certainement son charme, mais voilà ce n’est pas parce qu’il est équipé du service trois-pièces qu’il allait faire un caca nerveux car on le devait jouer sous les traits d’une nana.
Donc pas de soucis avec ça, et d’où sa petite plaisanterie à ce sujet.

« Navrée pour toi.  Désolée, c'est sorti tout seul. Vanne facile. »

Wooooow elle l’avait vanné comme il faut, elle était belle, magnifique même et il éclata de rire en secouant la tête. Elle n’avait même pas à s’excuser, il avait tendu la perche (et pas encore autre chose hein   ) et elle l’avait saisi (toujours pas l’autre chose   )
Bon le jeu démarra et franchement, directe il trouva cette démo classe. La jouabilité était fluide, le graphisme propre et stylé. Les difficultés pour une démo déjà très intéressante. Il lâcha ces petits commentaires, pensant bien qu’elle voulait avoir également de son avis.
Il se concentra sur cette petite partie, car directe ça se corsait en quelques minutes à peine. Autant dire qu’il en prenait pleins les yeux, pleins les shoots et devait enchainer à fond pleins de combinaisons de touches pour garder la miss sauve.

Mais alors qu’il était en pleine embuscade et devait donc dézinguer une horde d’ennemis relativement rapide et féroce, la miss à ses côtés vint placer sa main sur la cuisse du joueur et celle-ci remonta inexorablement vers son paquet. Ça… plus, un rapprochement du reste du corps pour venir ensuite susurrer à son oreille ces quelques mots qui le déconcentra complètement et évidemment… Il rata ses combinaisons et l’héroïne du jeu poussa des cris d’agonie atroces pendant qu’elle se faisait littéralement massacrer.

« Écoute, il me reste une petite demi-heure de pause, et j'ai clairement envie de la mettre à profit. Si tu veux la démo, je te la passerais... Mais, en attendant, tu n'as pas envie de passer à une démo plus réelle ? Y'a même un canapé, on sera confortable. »

Newt émit un petit glapissement alors que cette main caressait et remontait vers sa zone sensible. Clairement il reçut comme une décharge dans le corps et se crispa un peu sur le clavier, bref ses doigts ne répondaient plus et son cerveau bugga complet… reboot du système des neurones… ou pas… en faite ça tournait en boucle alors que son personnage crevait sur l’écran et que lui s’en désintéressa complètement.
Il lâcha dans un hoquet un « Ho my god ! » Zieutant cette main effrontée touchant le haut de sa cuisse et même pressant entre, puis il affronta ses yeux bleutés qui l’observaient avec insistance et d’un air très explicite.
Oui car… il était clair pour Newt maintenant, elle lui faisait bien des avances et venait de lui faire ce genre de proposition… Sauf que Newt restait Newt et il ne put retenir une constatation ultra-débile à souhait :

Ho my god tu me dragues… !?!?

Un ange passe ? Quelques secondes de battement... Sur l’écran le jeu est en game over avec le thème du jeu en boucle et la miss ultra jolie attend une réaction plus satisfaisante de sa part.

NEWTTTTTTTTTTTTTT y a une fille canon qui te caresse l’entrejambe, qui t’a embrassé, et qui te propose d’aller sur le canapé juste derrière pendant 30 minutes… mais sort autre chose que ta remarque pourrie bon sang ! DIT UN TRUC CENSE ! DIT OUI QUE TU VEUX COUCHER AVEC ELLE! … Mais pense à la capote… d’ailleurs tu en as une . Hannn boulet je suis sûr que tu n’as même pas ce qu’il faut… Qu’est-ce qui m’a fichu un Newty pareil bon sang !???

Je… Tu as ce qu’il faut pour ça ? Lâcha au final Newt un peu brutalement troublé par ses pensées qui se bousculaient en mode chaos dans sa tête.

… C’est déjà mieux… mais tu peux faire mieux encore… Allez !

Enfin, je OUAIS ! Heu oui… ça pourrait être bien, je veux dire ça me plairait bien cette démo-là. Bafouilla-t-il plus précipitamment. Puis sentant qu’il risquait de dire certainement une grosse connerie, il opta pour lui aussi faire aussi sa propre petite démo.

Il se pencha et captura la bouche de la belle brune. Doucement il logea une main derrière sa nuque étroite pendant qu’il approfondit plus passionnément le baiser. À son tour de l’embrasser de façon plus fougueuse. Il caressa sa peau si chaude, si fine et tellement douce, glissa ses doigts dans ses longues mèches soyeuses, alors que sa langue vint chercher, taquiner celle de sa partenaire plus fougueusement encore.
Sa conscience ronronnait d’approbation, voilà enfin il agissait plus en mec « viril » qu’en Newty le grand boulet de service. Comme quoi… une jolie fille + Une proposition indécente = Un Newt plus entreprenant et sexy. Alléluia !!!!
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Ven 26 Oct - 18:55
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 27 Oct - 12:52
Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Sam 27 Oct - 18:33
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 28 Oct - 12:51
Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : unknow
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 139
◘ Jetons : 414
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Vient de plaquer ses études, se perfectionne en informatique et en programmation, p'tite créatrice de jeux indépendants dont le pseudo commence à faire jaser.
◘ Côté coeur : Le coeur pas vraiment accroché à qui que ce soit et pourtant obsessionnellement attirée par Askja, sexuellement attachée à Newt et tristement enivrée par Saoirse.
Dim 28 Oct - 13:31
dance dance with me
newt et berlin

⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆



Et, enfin, tu te relèves et tu t'étires de tout ton long, avec un petit sourire heureux sur le visage. « On devrait se revoir pour ça, de temps en temps. Et pour manger une pizza, ou regarder un film. Ça serait cool. » Tu déclares ça le plus naturellement du monde, tout en récupérant tes vêtements pour te rhabiller. Tu attrapes ton portable, et lâche un profond soupire. « Il va falloir que j'y aille. Faut sortir discrètement, parce que là... » Tu ris légèrement, avant d'aller quitter la démo et d'éteindre l'ordinateur, puis de revenir vers lui pour lui prendre un baiser complètement tendre. « Ça m'a fait vraiment plaisir de passer du temps irl avec toi. T'es intéressant. » Et te voilà déjà à te relever pour aller déverrouiller la porte en vérifiant que personne ne se trouve là, et faire signe à Newt de venir, en mode commando.

Et le tout en te faisant sacrément violence pour ne pas éclater de rire !  
code by bat'phanie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 848
◘ Jetons : 300
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 28 Oct - 15:19
Dance Dance with me
feat Berlin






« C'était cool... »

… Ouais super-cool je dirais même…

L’étreinte était chouette, Newt en sueur était lui aussi un peu en plein shoot et appréciait l'instant assez câlin d’after plaisir.
Mais bon… le temps était compté aussi et ils étaient clairement dans l’illégalité. Dans ce pays on ne déconne pas avec le détournement de mineur, il serait dangereux de se faire choper dans cette situation par le staff de la convention.
Alors les bonnes choses avaient une fin, Berlin se retira de ses bras et de lui. Newt se redressa, retira la protection qu’il jeta dans un sac-poubelle disposé dans le local.
Il récupéra ensuite toutes ses fringues un peu éparpiller autour du divan, renfila son boxer et son pantalon puis mettant ses chaussettes et ses pompes.

« On devrait se revoir pour ça, de temps en temps. Et pour manger une pizza, ou regarder un film. Ça serait cool. »

Newt remettant à l’endroit son tee-shirt et l’enfilant, pouffa et se tourna un instant vers sa partenaire qui aussi terminait de se rhabiller de son côté.

Ho ouais ça me brancherait bien, je te filerais mon numéro de portable par mp sur discord. Ce sera plus pratique. propos a-t-il une fois son visage émergeant du col de son vêtement et de l’avoir correctement arrangé sur son torse et bidou.
Il se frictionna les tiffs essayant tant bien que mal de remettre de l’ordre dans son apparence.
Apparemment le délai de pause de sa copine de jeu vidéo semblait être fini. Il fallait sortir de là en mode … discrétoss.

« Il va falloir que j'y aille. Faut sortir discrètement, parce que là... »

Okay no problemo. Assure-t-il alors que la discrétion n’était pas forcément une de ces qualités tout le temps.

Il vérifia qu’il avait toutes ses affaires, enfilant son portable dans la poche arrière de son pantalon. Il se rapprocha de la porte et risque un regard par l’ouverture.

Mon général ! Personne en vue, je répète, personne en vue. Pouffa-t-il pour la déconne.

Mais le soldat se fit agripper une dernière fois le col de son tee-shirt pour subir une agréable attaque roulage de pelle. Cette fois, et surtout après ce qu’ils venaient de faire tous les deux, il était bien mieux préparé et répondit de façon plus à l’aise et « expert ».

« Ça m'a fait vraiment plaisir de passer du temps irl avec toi. T'es intéressant. »

Ha ouais ? Intéressant ? Wooow mon général c’est la première fois qu’on me sort de ce compliment-là. Il pouffa encore tout bas, adressant un clin d’œil pour la déconne.

Mais bon… maintenant il fallait filer en douce, car ce qu’ils avaient fait tous les deux, était puni par la loi… Bha oui… un gars de 17 ans mineurs encore avec une jeune adulte de 22 ans...
Il se faufila avec elle hors de la salle et la suivit pour se retrouver très vite mêlé à une foule qui s’en fichait un peu beaucoup de leur duo.
Marchant à ses côtés, il se pencha, donna une légère bourrade d’épaule et glissa avec un rire :

Mission accomplit mon général.

Et alors qu’ils approchaient du stand de Berlin, car il la raccompagnait jusque-là… qui tomba dessus ? Enfin sur Newt ?

NEWTY ! BORDEL TU ÉTAIES OU MEC ?

Ho Benny ! Bha en fait avec Berlin, Ha oui Ben Paris-Berlin et Berlin voici celui qui nous a fait foirer notre dernière partie, Ben alias Benny la malice. Et il gloussa derrière son poing.

Wooow Paris-Berlin ? C’est donc toi ?

Newt leva les yeux au ciel en le voyant littéralement bavé sur la miss, c’est vrai qu’elle était plus que mignonne et que Benny était le genre de mec à vite s’emballer face à une jolie nana.

Bon allez faut la laisser, elle doit retourner bosser à son stand. Et je n'ai pas encore vu les autres stands dans cette partie-là. Il se retient de rire difficilement en songeant qu’il avait par contre vu et vécu un truc plutôt sensas.
Son pote lui glissa un regard perplexe.

Ha ouais ? mais tu as disparu pendant presque deux heures mec, me dis pas que tu n'as pas eu le temps de faire plusieurs fois le tour hein . Qu’est-ce que tu as foutu pendant tout ce temps ?

Newt étira un sourire un peu idiot et après un regard vers Berlin et son stand, il répliqua évasivement :

J’ai eu le droit à une super démo… Il garda du coup ce large sourire un peu ailleurs et débile sur la face.
Benny ne dit rien de plus, mais il plissa les yeux n’étant pas totalement con, enfin parfois quoi. XD

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» La chute du mur de Berlin, il y a 20 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: