Partagez

Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire"

Seth Lark

Seth Lark

◘ Date d'inscription : 30/11/2018
◘ Messages : 38
 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Ven 30 Nov - 20:40
PRÉNOM NOM

Et vous?
FEAT Penguin factory

Pseudo - Selenn
Age - 23 Ans
Comment tu as connu le forum - Par Newt
Si je te dis Tirelipipom ? Tu réponds ? - Sur le mini chien moche !!
Un petit quelques choses à dire ? - Quelque chose

Mon image

informations

NOM - Lark
PRÉNOM - Seth
SURNOM - écrire ici
AGE - inconnu
MÉTIER/ OCCUPATION - Meilleur ami imaginaire
SITUATION - iréelle
GROUPE - The Master
RANG - I'm sure
AVATAR & CRÉDIT - Richard Madden by me

caractère

Il est parfois bien difficile de décrire le caractère de quelqu'un qui n'est vu que par une seule et même personne.. Surtout quand celle-ci a des trouble mentaux. Mais au final, Seth existe, puisque Charlie le voit.. D'ailleurs, il ne vit que pour lui. Le réel, l'irréel, on est loin d'un débat, d'un combat ou de toute autre forme d'affrontement, non, justement, on est dans une proximité telle dans ce cas précis que c'est plus un mélange.

Mais Seth est plus qu'un simple ami imaginaire. Tout ce qui pourrait nuire à Charlie, ou à sa stabilité mentale plutôt précaire, c'est Seth qui le gère. Il lui arrive même de prendre le dessus pour le sauver de lui même, ne lui laissant qu'un trou noir en guise de souvenir.
Seth a un bon fond, un très bon, mais son existence implique aussi, dans une proportion minimale, que Charlie veuille de lui et ne prenne pas ses pilules.

Il est un protecteur, un ange gardien.

histoire

« Tu sais Charlie, sans toi je ne serai pas là.. Et c’est en ce sens que je t’aime plus que tout et que quiconque. J’étais là, je me souviens de tout.. De tout, Charlie, absolument tout. Et ce dont je ne peux pas me souvenir, tu t’en souviens pour moi, j’ai accès à des choses que tu as décidé d’oublier, tu sais. Tu sais bien que.. Je ne suis pas là. En réalité, je veux dire. Évidement que j’existe puisque tu m’as créé, tu m’as nourri de tes difficultés, tu m’as fais grandir avec toi. Plus que ça tu m’as fais vivre, Charlie, et je t’en serai éternellement reconnaissant. Je veux t’aider, évidement, mais ma position est plus complexe que ça. Mon but est de te soulager des fardeaux insoutenables qui te pèsent, mais si je réussi, que ce passera-t-il ? Je disparaitrais, purement et simplement. Aucune tombe, aucune sépulture, aucune poussière, pour moi il n’y aura que le vide. Purement et simplement l’espace infini, démuni et insipide..

On a surmonté tant de choses ensemble.. Tant d’épreuves et de galères.. N’oublie pas, je ne vis pas à tes côtés, je vis avec toi, en toi. Tout ce que tu vois, je le vois aussi, tout ce que tu goutes, j’en ai le gout dans la bouche, je peux lire en toit chaque pensée, ressentir chaque émotion.. Nous sommes liés Charlie et ce lien est indéfectible. Ce qui m’a amené à toi, quand on était enfant, c’est ta détresse que j’ai sentie si forte que je me suis accroché à toi pour en prendre une partie. Le décès de papa a probablement été la plus dur des épreuves qu’on a surmontées. La première, certainement pas la dernière mais elle nous a marqué et sous à jamais.. Nous ne nous sommes plus jamais quitté ensuite, ou très peu de temps..
Je crois que l’image qui reste la plus présente en moi, c’est ce film de noël.. Comme un détail qui cloche dans le décorde cette scène. Évidement, je n’étais pas présent, mais tout cela raisonnait encore profondément en toi quand je suis arrivé..

C’est ce bruit qui m’avait venir. Cette nuit là, tu n’arrivais pas à dormir. J’ai entendu la voix terrifiée d’un petit garçon comme moi, alors je suis venu, j’ai suivi les bruits, les larmes et les cris. Je suis arrivé dans ta chambre sans que tu t’en rendes compte et je me suis couché à côté de toi, dans ton lit. Et ce soir là, je t’ai fais une promesse. Tu te souviens ? Je t’ai dit que j’allais t’aider, que tout irai bien et que jamais je ne t’abandonnerai. Il faisait sombre dans cette chambre mais la pleine lune éclairait nos visages de ses rayons qui perdaient par la fenêtre. Tu ne voulais pas dormir dans le noir. Pas après tout ça.La pénombre te terrifiait, et ce bruit, ce claquement métallique, suivi e la déflagration. Tout cela, moi aussi je le vivais, mais j’avais mon s peur, alors je t’ai pris la main, nous avons croisé nos petits doigts et j’ai promis. Fort de cette promesse, on s’est serré dans le petit lit et tu as fini par dormir. C’est le lendemain que tu as fini par comprendre. Je veux dire.. Que je n’étais pas réel.. Quand ta mère t’a demandé pourquoi préparais deux bols.. Et au début ça a été difficile à accepter. Puis tu t’y es fait et tu as appris à vivre autrement, balancé entre ton mode et le mien.

Je penses que c’était pas du déni tu sais, pendant ton enfance. Je pense simplement que tu es passé à autre chose, entre guillemet, plus vite qu’il ne l’aurait pensé et voulu. En fait, c’est surtout que je t’ai beaucoup aidé et que comme ils ne me voient pas.. Il est compliqué pour eux de comprendre. D’autant que c’est aussi à cette période que tu as commencé à me parler sans prononcer un mot.. Tant que tu communiquais à voix haute, ils savaient que tu palliais un vide ou que tu essayais de refermer un blessure, de voiler un traumatisme, mais quand tu as fini par me répondre par la pensé, ils n’avaient plus aucun moyen de savoir ce qui se passait ans ta tête, et peut être n’était-ce pas plus mal, tu en penses quoi ?
Au fond je crois que tous les praticiens qui t’on vu t’ont pris comme un enfant, mais nous étions eux. Et en plus, tu avais mûri bien plus rapidement quand papa est mort avant tes yeux. Tu avais tout compris, tu savais, mais eux pensaient encore que ce n’étais pas le cas..
Évidement, c’est facile de catégoriser quand on ne vit pas la situation. T’en fais pas, on a toujours vécu avec, alors que ça s’appelle névrose, paranoïa ou tirlipimpon, peu importe, t’en fais pas je suis là. Pour le reste, je crois que quand je t’ai rencontré, tu n’étais déjà pas très famille. Ou du moins, que la mort de ton père t’a tant bousillé que de toute façon, la famille c’était fini. C’était dur pour toi, probablement parce que les voir te fait penser à lui..

Je crois qu’au fond, tu sais, personne n’est vraiment normal mon Charlie.. Regarde moi, tu crois vraiment que je suis normal.. ? Je parlait peut être  un peu irréel pour ce monde je penses, mais t’en fais pas, ce qu’ils pensent, on s’en balance pas mal. Et on s’en sort bien en plus je trouve, non ? Quant à ton patron, c’est vrai qu’il est étrange, mais franchement, je crois que tu ne veux pas tout savoir. Et je par « je crois » j’entends « je sais ».
Oui m’en parles pas.. Je m’ennuis quand tu travailles, ça m’en donne mal à la tête sérieusement.. Mais bon, c’est pour ton bien aussi, ça t’oblige à te concentrer et cette routine je cris qu’elle te fait du bien. Tu l’aimes toujours ? Non parce que sinon on peut chercher ailleurs si tu veux.. Mais bon, faut y aller doucement, tu sais tes amnésies, heureusement que je suis là pour gérer quand tu te contrôle plus.. C’est de là qu’elles viennent aussi.. Sinon, tu peux me croire, parfois tu fais un peu peur, même si personnellement je n’ai pas peur, parce que j’ai confiance et que je t’aime. On est liés tous les eux et rien nous séparera ! Jamais ! Amis pour la vie, comme on était promis.

Oui je sais, je te rappelle que je viens.. Je la trouve chiante à mourir.. Cette psy doit inhaler un gaz soporifique ou diffuser de la mélatonine dans son cabinet, elle est chiante.. Mais chiante.. À un point que ça en deviendrait presque indécent, à croire qu’elle fait exprès.. Et franchement les pilules qu’elle te prescrit.. Je le déteste, elles ne font que t’éloigner un peu plus de moi, chaque fois que tu les prends, et je retourne delà ou je suis venu. De nul part. Tu luis a dit, tu lui a parlé e moi ? Est ce que tu lui as dit ce que j’endurais ? Et toute façon elle considère que t’as besoin ‘elle, peut être qu’elle veut simplement ma place, mais il est hors de question que je la lui laisse. Je me battrais pour rester avec toi, jusqu’à la mort s’il le faut. Ou plutôt jusqu’à disparaitre dans mon cas..
Je t’ai dit, je vois tout ce que tu vois alors évidement que j’ai vu ses choses, à toi de voir si tu veux ou non y croire, à ti e voir si tu veux ou non savoir et t’intéresser, tout ce que je peux te dire c’est de faire attention à toi. C’est primordial. C’est la priorité.

C’est bien, tu te protèges, tu ne te jettes pas dans la bataille sans en avoir examiner les détails. Tu sais, moi j’aime bien quand tu pirates es gens. Surtout quand tu tombes sur des choses croustillantes, comme quand tu avais trouvé les vidéos cocasses du voisin du dessous dans des positions peu glorieuses, ça, ça m’avait bien fait rire. Tu nous protèges Charlie, tu es une bonne personne et tu fais attention, tu n’est pas là pour pirater leur carte de crédit, tu te renseigne c’est tout.. Ça ne fait de mal à personne et nous ça nous fait du bien alors où est le mal ?

Je ne t’interdis pas grand chose Charlie, mais par contre, je t’interdit et te défend de dire que tu es un monstre. Jamais. Jamais plus. Je sais que tu craques, et ça arrive à tout le monde. Dans ses moments là, je ne suis jamais bien loin, et bien souvent je te prend ans mes bras ou je me contente de m’assoir par terre à tes côtés. Parfois j’attrape ton petit doigt pour te montrer que ton meilleur ami est là. Je te réconforte comme je peux.
Charlie, un jour, tu changeras le monde. Plus que persuadé, je le sais. »

(c) fiche crée par rits-u sur epicode
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell

 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Giphy
◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 993
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Ven 30 Nov - 21:08
Heyyyyyyyy bienvenue monsieur l'imaginaire dans la tête de Charlie, ça promet ce perso en tout cas et surtout avec Charlie.

Bon aventure en tout cas  Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" 1464676720
Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Charlie Spencer

Charlie Spencer

 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" BitesizedWarmApisdorsatalaboriosa-size_restricted
◘ Avatar : Rami Malek
◘ Crédits : JA
◘ Date d'inscription : 30/11/2018
◘ Messages : 89
◘ Autres comptes : Newt et Tomie
◘ Age du perso : 34 ans
◘ Emploi/loisirs : Ingénieur Cyber sécurité pour Price Corporation et Hackeur de génie
◘ Mes dons : Hacker
◘ Côté coeur : ... What ?
 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Ven 30 Nov - 22:10
"Enfin, tu es là..."
Voir le profil de l'utilisateur


I understand what is like to be different… I’m very different too.
The Master

The Master

 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" DarlingUnsteadyGuernseycow-small
◘ Avatar : Nobody
◘ Crédits : JA
◘ Date d'inscription : 31/08/2018
◘ Messages : 202
◘ Autres comptes : ...
◘ Age du perso : Hahaha
◘ Emploi/loisirs : Faire mon sadique
 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Ven 30 Nov - 22:12
Hey l'ami imaginaire, soit le bienvenue même si tu es dans la tête de mister big eyes le cinglé

la fiche est parfaite, je te valide évidemment.





Félicitation


inscription.

Hé oui tu es validééééééééuuh , bravo à toi !!!!
voici une petite liste de liens qui te seront très utile pour tes débuts sur le fofo. N'hésite pas si tu as des questions à nous solliciter si tu as besoin. Et puiiiis amuse toi bien

- Tu peux de suite recenser ton avatar Ici
(Histoire qu'on te prenne pas ta bouille è_é nomého)

- Puis de même pour ton métier ou occupation Ici
(voir créer ta boutique/ton entreprise)

- N'oublie pas ta petite fiche de lien
(Pour avoir pleins de copains ou d'ennemis )

- Puis tant qu'a faire dans le mouve la fiche de rp Par Ici
(Tu seras vite over booké de rp)

- Ainsi que ton moyen de communication (email, lettre ou par smartphone) Ici
(On peut être un vampire et parfaitement cliquer sur un j'aime sur FB )

- Après tu peux même créer un prédef Ici
(Une petite famille, un petit copain ou copine par exemple)

- Si tu es en manque de RP fait une demande


- En attendant des réponses tu peux jouer Ici
( Ouii y a pleins de jeux rigolos ou idiots pour passer le temps)

- Ou discuter Par
( Tu vas vite te rendre compte qu'on parle trop O_O )

- Tu es un artiste? Wooow montre nous ça Ici
( Pour le plaisir des noeils *-*)

- Si tu as besoin d'en connaître plus sur l'univers c'est par Ici
( Car ça peut être utile *-*)






codage par a modern myth. sur Libre Graph'
Voir le profil de l'utilisateur


 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" 13521210
Seth Lark

Seth Lark

◘ Date d'inscription : 30/11/2018
◘ Messages : 38
 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Ven 30 Nov - 22:21
Merci à tous !  Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" 2626523063

"J'ai toujours été là, et je serai toujours là pour toi Charlie."
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

 Eugène Ionesco a dit : "La vérité est dans l'imaginaire" Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: