Partagez|

Intrigue- RP Tous ensemble - Les illuminations à Manhattan

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Iris Steadworth


◘ Avatar : Madelaine Petsch
◘ Crédits : xmcflurry.
◘ Date d'inscription : 28/12/2018
◘ Messages : 14
◘ Jetons : 66
◘ Age du perso : 24 ans
◘ Emploi/loisirs : Styliste / influenceuse / recruteuse de loups solitaires
◘ Côté coeur : Célibataire
Sam 29 Déc - 21:40

— Les illuminations à Manhattan—
rp entre tout le monde


Elle est en retard... forcément avec tout ce monde empruntant les transports en communs ça créer des embouteillages, et clairement, c’est le genre de trucs qu’Iris déteste par dessus tout ça. Mettre trois plombes à aller d’un point A à un point B en six fois plus de temps que la normale. Du coup, lorsqu’elle arrive il y a une foule immense empaqueter comme des sardines dans une minuscule boîte de conserve. Si l’hiver ne se faisait pas sentir, il serait bien facile de se sentir oppressé, et d’étouffer sur place sans que personne ne s’en rend compte. Le pire étant pour les personnes ayant un odorat sur-développer, comme les loups et.. les vampires, mais les morts ne comptent pas vraiment. Soit, elle arrive pile au moment où le maire fait son petit discours et cherche des personnes de sa connaissance, sachant qu’elle ne reconnaîtra certainement personnes dans cette foule compactée mais elle se contente d’avancer, poussant ceux refusant de se décaler pour la laisser passer lorsqu’elle flaire quelque chose de plaisant sauf qu’avec toutes ses effluves dans l’air il lui est impossible de trouver l’emplacement exacte pour rencontrer des loups. Alors elle se contente de regarder le sapin grandiose s’illuminer.

©SIRAXTA
Voir le profil de l'utilisateur


Call me dirt Call me diamonds
You can call me anything baby it will not change me
I'll still be me
avatar

The Master


◘ Avatar : Nobody
◘ Crédits : JA
◘ Date d'inscription : 31/08/2018
◘ Messages : 156
◘ Jetons : 234
◘ Autres comptes : ...
◘ Age du perso : Hahaha
◘ Emploi/loisirs : Faire mon sadique
Sam 5 Jan - 13:02

The Master
Intervention

Alors le concert et les festivités sont bon enfant, que les petits comme le grand tout le monde s'amusent... Une mère postée à côté de la patinoire semble paniquer. Elle fend la foule et appelle sans relâche sa fille. Elle bouscule,tourne la tête dans tous les sens en s'égosillant. Une enfant perdue? Peut-être qui a été séparé par sa mère par un léger mouvement de foule? Sauf que... ce schéma se reproduit avec une autre famille plus loin, puis même un jeune homme qui retrouve plus sa petite amie en l'espace de quelques secondes.

2?... 5?... 10? Disparus... Le nombre semble augmenter peu à peu et puis surtout les forces de l'ordre qui encadrent l'évènement sont beaucoup sollicité et même en l'espace de 20 minutes débordées.

Il se passe quelques choses d'étrange et d'inquiétante, des personnes disparaissent clairement sous les yeux de leur famille et mais sans savoir où et comment. La panique n'est pas loin de s'instaurer et perturber réellement cet évènement.
fiche by rainbowsmile ▬ Carrie Underwood
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Seth Lark

◘ Date d'inscription : 30/11/2018
◘ Messages : 32
◘ Jetons : 136
Sam 5 Jan - 17:36

LES ILLUMINATIONS À MANHATTAN
Feat EVERYONE
Dans ta tête c’est la panique. Dans ton coeur c’est la terreur. Dans ton âme c’est le néant qui te broie de l’intérieur.. Comment as tu pu oublier ? Pourquoi as tu oublié ? Tu te sens mal. Tu te sens las. Tu te sens vivant et mort à la fois..
Tu as ce privilège, celui de pouvoir te serrer dans ses bras qui n’acceptent peu le contacte. Et d’ailleurs c’est cette quasi exclusivité qui te rassure, qui t’empli de chaleur. C'est amour si fusionnel qui ne pourrait d’ailleurs pas l’être davantage qui te permet d’avancer, qui te fais vivre. Ce n’est qu’une étreinte après tout, mais cette étreinte est la seule que tu as. Tu es humain après tout, tu asseoir de contact, mais hormis Charlie, qui pourrais-tu serrer contre toi, rassurer, consoler, ou même faire sourire ?

« Tout va bien Charlie, ne t’en fais pas, il y a du monde mais on va rentrer, tu viens ? »

Vos corps se desserrent l’un de l’autre et tu glisse ta main dans la sienne pour très légèrement initier le mouvement vers la bouche de métro la plus proche. Aux vues des évènement e ce soir, dans votre sens, il sera probablement désert.
Mais tout cela fut balayer assez rapidement par la foule. Entrainés par la foule, qui s’élance et qui danse, vos mains se frôlent lentement et s’éloignent, elles se détachent lentement et tu finis par perdre ton ami de vu.
Tu paniques, non pas parce que tu es seul au milieu de l’amas anonyme, mais parce que tu sais, tu sens que ton âme soeur, elle, se sent noyé dans dans les cris. Là, tu n’entends plus la musique, tu ne vois plus le décors, tu disparait, tu te dissous dans le mouvement mondain de la grande place e Manhattan.

« Calmes toi mon grand, souffle lentement, je suis tout proche. J’arrive. Je suis toujours là. »

Évidement, en temps qu’ami imaginaire, tu retrouve facilement ton protégé, et tu poses doucement ta main sur l’épaule due Charlie. Il n’est pas difficile pour toi de circuler ans cette foule compacte, tu es le passe-muraille. Tu retrouverai ton ami ou qu’il soit, peu importe le temps, l’heure et la distance, tu sais partie intégrante de lui même.

« Je suis là, on va pouvoir rentrer Charlie, allez, restes calmes, on va rentrer maintenant. »
code by bat'phanie
[/color]
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 116
◘ Jetons : 393
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Sam 5 Jan - 20:56
Balthazar est prévoyant : face à la menace de son fils, il ne sourcille pas et se contente de lui présenter fièrement une petite flasque finement décorée. Joshua s'en empare avec une curiosité qui lui fait hausser un sourcil. Est-ce-que le sorcier s'est mis à lire l'avenir maintenant ? Balthazar est un grand sorcier, mais c'est avant tout son père adoptif. Il connait le louveteau par coeur, et celui-ci se délecte du vin chaud qui lui réchauffe l'intérieur.

L'illumination du sapin achève de chasser sa mauvaise humeur. L'esprit de Noël a une forte emprise sur lui, peu importe qu'il soit désormais majeur. Cet instant, c'est l'évènement magique que père et fils ne manquent jamais depuis qu'ils se connaissent. Alors comme tous les ans, le jeune Pears compte bien en profiter. Alors que la musique commence à résonner sur la place, le jeune loup entraîne son père vers la patinoire tout en savourant avec lui le contenu de la flasque sans fond.

Parfois, fouler la glace de l'Alaska manque au loup qui dort en lui. Patiner sur la large patinoire de la ville est une maigre consolation, mais elle suffit à le faire éclater de rire en zigzagant comme un fou autour de son père. "Allez papa vient, on fait la course !" Il le provoque en rigolant et s'enfuit aussitôt au milieu des patineurs pour ne pas être rattrapé.

La soirée se déroulait plutôt bien et Joshua avait quitté la patinoire pour mettre la main sur quelque chose à manger lorsque les premiers cris inquiets attirent son attention. Il est en train d'enfourner deux autres frites dans sa bouche lorsqu'il regarde autour de lui en questionnant son père : Ben quech'qui chpasse ? Son regard est plus perplexe qu'inquiet. Les disparus seront probablement retrouvés après un coup de fil, mais le mouvement de panique qui semble s'amorcer encourage tout de même le fils à se rapprocher inconsciemment de son père pour ne pas le perdre à son tour.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Balthazar J. Pears


◘ Avatar : Harry SHUM Jr.
◘ Crédits : Me
◘ Date d'inscription : 13/09/2018
◘ Messages : 394
◘ Jetons : 1444
◘ Autres comptes : /
◘ Age du perso : 392 Ans
◘ Emploi/loisirs : Créateur de mode / Helper pour les créatures du monde obscur
◘ Mes dons : /
◘ Côté coeur : Célibataire
Sam 5 Jan - 21:52
Les illuminations de Manhattan
feat Everyone
Comme tout bon père, tu sais faire plaisir à ton fils. Mais un bon père n’en serait pas un si ils dérogeait aux règles de bienséance, n’est-il pas ? Alors évidement, maintenant que Joshua est majeur, l’alcool peut couler à flot.. Je penses. Tu le laisse dire un peu et récupère dans tes mains la flasque avant d’y boire à ton tour. Peut être aurait-il prévenir que ce vin chaud est fort, mais pour le moment, laisse le boire, il s’en rendra compte bien assez vite.

Lorsque le sapin s’illumine tu ne peux t’empêcher de le prendre dans tes bras comme quand il était petit, tu le revois encore la première fois, les yeux écarquillés, les lumières qui dansent dans ses pupilles et la bouche ouverte. Tu n’a que faire des gens qui t’entourent, tu aimes ton fils et peu importe si quelqu’un vous regarde, à cet instant, vous n’êtes que tous les deux, les monde autour de vous n’existes plus.

Bien vite, ton petit loup comme tu l’appelles t’entraine vers la patinoire. Tu adores patiner, tu te sens pousser des ailes. Cela te rappelle les longues nuits d’hiver auprès de ton chaman, vous posiez des lampes sur les lacs gelés, puis vous patiniez avant de vous étreindre sur la glace et de dormir, enveloppés d’un sortilège, les yeux rivés sur la voute céleste.

Tu secoue doucement la tête, tu n’en reviens pas de cette complicité, Joshua semble avoir de nouveau huit ans, alors, tu souris et tu t’élancer à sa poursuite, à travers les gens qui patinent doucement, les enfants qui chancèlent et les mère terrorisées qui les retiennent, là encore vous notes plus que tous les deux dans une course poursuite, vous riez aux éclats. Bientôt tu le devance et arrive face à lui sans qu’il ai pu voir que tu l’avais dépassé par sa droite, quelques mètres de cotés. Tu le récupère en tournoyant au milieu de la patinoire. « Je t’ai eu ! C’est toi le loup ! » T’exclame tu en rigolant et en lui faisant un clin d’oeil.

Bientôt la faim se fait sentir, l’effort physique et le froid creuse ton estomac. Et comme à chaque fis, tu commande dix fois trop à manger, et comme à chaque fois, sur le chemin du retour, toi et Joshua distribueraient des repas chauds aux sans abris que vous croiseraient sur le chemin du retour. Mais cette fois-ci quelque chose d’étrange se produit. Tous les ans une mère panique car elle perd son enfant ans la foule, mais cette fois, quelque chose cloche. Alors que tu t’apprêtes à mordre dans un sandwich à l’andouillette qui déborde d’oignons confits, ton regard tourne vers la foule, puis vers ton fils. « Je ne sais pas, mais quelque chose se trame, il règne ici quelque chose d’étrange. » Cependant, tu manges quand même, tendant une oreille attentive aux évènements.
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur



- I'll enthrall you with my eyes.. -
avatar

Charlie Spencer


◘ Avatar : Rami Malek
◘ Crédits : JA
◘ Date d'inscription : 30/11/2018
◘ Messages : 74
◘ Jetons : 72
◘ Autres comptes : Newt le boulet, Terry le BG et Roman l'enfoiré
◘ Age du perso : 34 ans
◘ Emploi/loisirs : Ingénieur Cyber sécurité pour Price Corporation et Hackeur de génie
◘ Mes dons : Hacker
◘ Côté coeur : ... What ?
Lun 14 Jan - 23:06

I hate Christmas
Intrigue



Les illuminations à Manhattan

Il eut un mouvement de foule, dû aux festivités qui prenait de l’ampleur et en un rien de temps Charlie se retrouva totalement isolé et acculé près d’un bout de barrière de la grande patinoire. Seth s’était évaporé comme un hologramme parasité. Mais tout ceci n’était que dans son esprit en gros, et actuellement son cerveau était assez perturbé par l’extérieur, ce qui coupait donc le lien entre le jeune hacker et son ami imaginaire.
Il semblait réel, même le contacte de sa main dans la sienne. En sa présence il semblait redevenir le petit gamin dépendant de l’attention de son père, un père qu’il vénérait, qui était plutôt son centre du monde, un monde d’enfants et encore d’innocence. Mais son innocence justement s’était envolé d’un coup, sous cette giclée de sang et de cervelle le soir de Noël (oui c’est totalement glauque lol).

La musique, les gens souriants, dansant, des enfants criant de joies. Tout autour de lui c'était la vie, la famille, le bonheur et surtout une « normalité » qu’il ne connaissait pas.
Puis alors qu’il tentait de se calmer pour retrouver un peu son contrôle et puis que Seth puisse revenir proche de lui. Plusieurs choses se produire. Une femme le bouscula et interpella autour d’elle les gens pour savoir s’ils avaient vu son enfant. Charlie la suivit du regard, l’écouta et à ce moment croisa le regard d’une femme. Cette dernière un instant capta son regard. Grande, cheveux de feu et rouge à lèvres écarlate sur ses lèvres. (C’est toi @Iris Steadworth)


« Calmes toi mon grand, souffle lentement, je suis tout proche. J’arrive. Je suis toujours là. Je suis là, on va pouvoir rentrer Charlie, allez, restes calmes, on va rentrer maintenant. »

Il est revenu près de toi, mais tu sens quelque chose qui ne va pas dans le coin. Cette femme paniquée cherchant son enfant, puis alors qu’il se fait cette réflexion, un gars à le même comportement mais venant dans l’autre sens, et il s’égosille pour retrouver une fille.

« Il se passe quelques choses… » Il se tourne vers l’autre femme non loin de la patinoire et à nouveau leurs regards se captent.

« quelques choses d’étrange… » Acheva-t-il à l’adresse de Seth tout en se rapprochant de cette femme. Et comme pour prévenir de son opposition, il lui dit tout simplement :

« Juste, je dois savoir de quoi il en retourne… » C’est à quelques pas de cette inconnue, que deux autres personnes dans la foule semblent tout aussi désemparées. Ça en fait donc déjà trois… en si peu de temps… ?

Il arrive alors juste à côté de cette femme à l’allure plutôt mannequin. Même si ce genre de festivité, de monde, surtout en période de Noël le rend très nerveux, il s’efforce de ne pas trop le montrer.

Hey ! Salut … Il n’était pas spécialement doué pour entamer une conversation lambda et surtout… il ignorait comment s’y prendre vraiment et surtout ce qu’il voulait vérifier en réalité.
Plutôt animé dans le coin n’est-ce pas ? ...

(c) ROGERS.
Voir le profil de l'utilisateur


I understand what is like to be different… I’m very different too.

Contenu sponsorisé

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Faisons des trucages tous ensemble
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.
» Mission intrigue : « Tous les hommes vivent ensemble, mais ils suivent des chemins différents. » [Livre II - Terminé]
» fesons des trucages tous ensemble (reprise de l'idee de....)
» nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: