Partagez|

Les contraires s'attirent comme des aimants

avatar

Balthazar J. Pears


◘ Avatar : Harry SHUM Jr.
◘ Crédits : Me
◘ Date d'inscription : 13/09/2018
◘ Messages : 381
◘ Jetons : 1225
◘ Autres comptes : /
◘ Age du perso : 392 Ans
◘ Emploi/loisirs : Créateur de mode / Helper pour les créatures du monde obscur
◘ Mes dons : /
◘ Côté coeur : Célibataire
Lun 26 Nov - 13:39
Les contraires s'attirent comme des aimants..
feat Roman

La journée avait été longue. Très longue. Trop Longue.. Tout avait pourtant bien commencé jusqu’à ce rendez-vous si.. Épuisant. Déjà, à l’entrée de cette femme dans la boutique tu avais senti, présente même, que les choses allaient finir par mal tourner. Elle dégageais une aura d’ennuis et de chipotage. Une de ses nouvelles riches qui pensent pouvoir porter n’importe quoi du moment que c’est cher et que ça se voit. Pensant être au dessus de tout, offrant en spectacle sont cou tendu vers le haut pour que l’on admire que mieux sa rivière de diamants bas de gamme. Des ongles fraichement manucurés deux fois trop long, trois fois trop rouges. Un manteau en fourrure, des cuissardes en peau de croco, une robe longue à motif panthère. En soit, que de belle pièces, mais agencées de manière.. Personnelle ? Louche ? Abominable ? Un peu de tout cela surement..

Elle était venu au défilé et avait apprécié une des robes brodée. Evidement, tu avais sorti la pièce de la réserve, l’avait faite monté dans le salon du haut afin de procéder à l’essayage. Mais ce qui était encore plus évident, c’était sans doute son manque de.. D’expérience ? Hm.. Sans nul doute. Vous avez déjà essayé d’enfiler un préservatif en temps que gant ? Ben c’est un peu la même chose, disons que pour trouver une pièce adaptée à sa morphologie elle n’a pas le compagnon dans l’oeil.. Ou du moins.. SI. Mais bien profondément enfoncé.. Bref, elle ne change pas d’avis donc.. Va falloir faire entrer un ordinateur portable dans une minaudière.. Il va falloir une bien grande minaudière, tiens.. Te faisant ces réflexions, tu souris, ailleurs elle le prend pour elle et penses que tu l’écoutes, mais tout ce que tu entends, toi, c’est Blablablablabla.. TU te contente simplement d’acquiescer et due hocher la tête en glissant e temps à autre un « Oui. » une onomatopée ou un « Oui bien sûr vous avez raison. »

Mais une fois sur le podium rond pour les retouches, la greluche semble avoir oublier certaines choses chez elle. La politesse, les règles de bienséance mais surtout, chose importante..Son cerveau. Bongo Balth, t’as encore tiré le bon numéro.. Elle voudrait changer le col, raccourcir les manches, ajouter une fente sur la robe et un passage au dos.. En gros ma grande, tu veux pas du modèle.. Pk vis tu chez moi pour ça sérieusement. TU rassemble le peu de patience qu’il te reste pour lui expliquer que dans ce cas c’est une commande spéciale en sur-mesure et plus une robe de ta collection haute couture mais elle ne semble pas comprendre.. Si tu achètes une voiture et que je change le moteur, la carrosserie et les roues, c’est toujours la même voiture Grognasse ? Peu importe tu finis par poliment la mettre dehors après avoir passé une demi-journée à débattre.. Une vente perdu, pas de retrouvée, mais au moins elle ne reviendrait plus ici ! Ouf !

Harassé par cet entretiens, tu prends un gin tonie en arrivant chez toi, tu le déguste en fumant ta pipe à opium, l’appartement est envahie d’une fine volute de fumée qui danse au moindre mouvement dans la pièce. Puis tu décides de prendre un bain. C’est libérateur,  tu ouvres l’immense placard où se trouvent les herbes, sels, onguent et soins pour le bain et pendant que l’eau coule dans son tourbillon brulant, tu pile et prépare une mixture que tu verse dans l’eau brulante qui se charge d’une teinte noire et dorée. Tu glisse dans l’eau et te détends quelques temps? Quand tu sors de là, tu te sens revigoré et décide de profiter de ta soirée. Tu files donc dans le dressing attenant à ta chambre ( T’as vu, tu le connais déjà celui-là.. What a Face ) et commence à regarder ce que tu veux mettre.

En arrivant au Mystik, ta chemise très ouverte et ton blazer ouvert, laissant apparaitre plusieurs grigris qui couvrent ta poitrines, les vigiles ne font pas que te laisser entre, il te font passer devant tout le monde, te saluent et t’accompagne directement en salon VIP. Tu prends place, comme à ton habitude, sur l’estrade entourée de voilages fins. Tu t’assoies dans un premier temps et commande un gin tonic bien corsé, ici, tuas tes habitudes, et le personnel a les siennes avec toi. Tu es très vite servi, et les habitués que tu connais prennent place autour de toi, allongé et affalé sur les banquettes autour de toi. Il règne ici une atmosphère de débauche lancinante..

Quelques temps après ton arrivée, une silhouette se dessine derrière le voilage. La femme placée à ta droite sur la banquette de velours pose sa main sur ton avant bras comme pour te prévenir et tu tourne la tête, arrêtant ainsi la conversation en cours. C’est un jeune homme brun à l’allure quelque peu blafarde et à l’ossature saillante qui fini par passer le rideau, vos regards se croisent et tu sens pointer une curiosité particulière pour ce bel éphèbe. Comme un magnétisme, alors, quand les vigiles s’avancent pour le sortir de l’espace qui t’es réservé, un simple geste de la main suffis à les retenir. Ils partent et tu en profite pour engager la conversation.

« Bonjour, Balthazar Pears, a qui ai-je l’honneur ? » Dis tu dans un sourire en coin.
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur



- I'll enthrall you with my eyes.. -
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tuto sur les aimants
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: