Partagez|

The devil's smile – feat Saoirse

Roman Price

Roman Price


◘ Avatar : Bill Skarsgård
◘ Crédits : MARTYR Bazzart
◘ Date d'inscription : 19/11/2018
◘ Messages : 30
◘ Autres comptes : Newt le boulet, Terry le BG et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 27 ans physiquement 50 ans d'existence.
◘ Emploi/loisirs : Presque Dieu...
Dim 25 Nov - 10:51

 

 
The devil's smile – feat Saoirse


 

La nuit lui appartenait, alors pour une fois depuis quelque temps, Roman n’organisait pas de sauterie dans son immense duplex perché tout en haut de la tour de Price Corporation. Une fois n’est pas coutume, le vampire avait décidé de se mêler parmi le commun des surnaturels en se rendant au bar Lux. Un endroit tenu par un vampire qui lui assurait quelques divertissements intéressants et une consommation de sang frais des plus attrayants.
Il emprunta son ascenseur privé, s’allumant une clope alors que l’engin glissait rapidement vers le bas. La flamme de son briquet éclaira partiellement son visage pâle et anguleux. Creusant les joues pour tirer sur la cigarette afin d’amorcer sa combustion. Il rangea son Zippo en argent et recracha doucement la fumée grise vers le plafond en fermant un peu les yeux. Savourant tous ces plaisirs néfastes pour l’homme et qui n’avait aucun impacte dangereux sur son métabolisme. Il pouvait fumer, consommer toutes les drogues possibles et imaginables, en ressentir les effets et n’avoir aucune crainte d’y rester.

Il était aussi puissant que Dieu, immortel, car déjà mort, mais un mort bien vivant et jeune à jamais. Il pouvait s’accorder toutes les audaces, s’envoyer en l’air sans avoir peur de ces maladies sexuellement transmissibles, la liberté la plus totale, aucune limite d’amusement et de perversion.
Enfin en quelques taffes à peine sur sa cigarette, l’ascenseur s’immobilisa dans un tintement feutré, et la porte glissa donnant sur le parking souterrain ou l’attendait sa super bagnole aux vitres teintées. Le genre de bolide rutilant au moteur puissant. Il s’en approcha, actionna l’ouverture automatique et s’engouffra dans l’habitacle qui sentait le cuir et un peu la clope.
D’un bouton le moteur démarra dans un joli grondement et ronronnement. D’une main sure et rapide, Roman tourna le volant, manœuvra et la bête quitta sa place pour filer vers la sortie.

Roman alluma la radio, des beats puissantes résonnaient dans tout le véhicule pendant qu’il empruntait les plus grandes artères. Il connaissait bien la route et surtout il savait quel passage emprunter pour atteindre le parking souterrain du bar. Car oui tout avait été pensé et aménagé pour les vampires même en plein jour. Un accès direct au bar se trouvait donc direct du sous-sol, protégeant ainsi sa précieuse clientèle de buveur de sang des UV mortels.
La voiture après quelques croisements et feu, emprunta la descente vers ce fameux parking et trouva une place une fois au bon niveau bien protégé. Même s’il faisait bien nuit dehors, Roman préférait de toute façon cette entrée.
Il quitta son engin, la verrouilla d’une pression sur la carte plate qu’il rangea dans sa grande poche de son long manteau sombre.
Il s’alluma une seconde clope avant de se diriger vers l’ascenseur, et cette fois, le court voyage en son ventre, fut vers le haut.
La porte glissa, et Roman n’avait qu’un pas à faire pour plonger dans l’ambiance du bar Lux.
Tirant sur cette seconde cigarette, il se dirigea vers le bar, se faufila dans la foule de créature qui s’amassait autour des tables, et du large bar.

Roman fit alors signe au barman, un petit signe de tête et s’approcha pour s’y appuyer un instant. Le gars se pencha vers lui pour l’entendre malgré le bruit des conversations et la musique que diffusait une sono plutôt puissante. Le jeune prince de la nuit, tendit son cou pour venir directement lui parler près de l’oreille.
Le gars hocha de la tête, et lui répondit de la même manière. Roman puisa plusieurs billets dans la poche intérieure de sa veste et déposa le tout devant le type. Et hop il se dirigea vers un accès de la salle réservée pour la consommation humaine.
Dans l’un des petits renfoncements aménagés confortablement attendait un jeune hôte humain. Il devait avoir quoi… à peine la majorité… 21, 22 ans… Certainement un junkie qui commercialisait son sang ici pour pouvoir se payer plus tard sa petite dose de crack. Qu’importe de toute façon de sa vie misérable. Roman se planta devant lui, évalua cette créature inférieure. Tira une dernière bouffée et écrasa son mégot sur le cendrier posé sur une table basse devant cette banquette où attendait sa « conso » du soir.
Puis tranquillement, Roman déroula son écharpe blanche, retira son grand manteau qu’il déposa juste à côté sur un coin du divan. Il dénoua un peu sa cravate pour se sentir plus à l’aise et réduit la distance pour venir à son tour poser un genou entre les jambes du petit humain mâle. Il se pencha vers lui, son regard brilla d’une lueur affamée et féroce, alors qu’il ouvrit la bouche dévoilant ses crocs étincelants qui sous la faim et ‘l’appel du sang étaient sortie. Sans plus de cérémonie, il planta sans ménagement ses crocs dans cette chair chaude qui céda directement. Sa mâchoire se referma avec force perçant les artères et sentant le liquide chaud et savoureux lui emplir la bouche. Il se mit à boire, grognant, fermant les yeux, à grande gorgée sans se soucier de l’autre qui s’agrippait à sa veste pour supporter la voracité de son client.

Il but, encore et encore, peu soucieux d’affaiblir considérablement l’humain, et puis tout de même il se détacha de lui. Les lèvres et le menton ensanglanté. Il se recula, soupira d’aise et se lécha avec avidité ses lèvres pleines de sang. Il se laissa aller contre le dossier du divan, posant sa nuque contre alors que ses doigts venaient caresser les coulées de sang qui souillait sa mâchoire et le pourtour de sa bouche. Il savourait la sensation after, c’était aussi bon qu’un puissant coït.
L’humain se rapprocha de lui, malgré sa faiblesse, car il en avait beaucoup consommé, et il sentait sa main venir caresser sa cuisse. Mais Roman la repoussa sans ménagement, pas question d’être touché en ce sens par cette créature. Il le congédia même en exigeant cette fois qu’on lui apporte un grand verre de vodka. Il lui glissa un billet pour qu’il se barre très vite et toujours un peu vautré sur son divan VIP, il observa cette fois l’ambiance et la salle, tâtonnant dans la poche de sa veste pour puiser cette troisième clope after conso de sang, la meilleure avec encore en bouche cette saveur d’hémoglobine.
 
© ZUGZANG
 
Voir le profil de l'utilisateur



   
welcome to my kingdom

   
It's something unpredictable but in the end it's right. I hope you had the time of your life.
Saoirse Lloyd

Saoirse Lloyd

◘ Avatar : Giza Lagarce
◘ Crédits : Psyborg
◘ Date d'inscription : 04/10/2018
◘ Messages : 36
◘ Age du perso : 19 ans depuis 27 ans.
Lun 21 Jan - 14:33
Sick of being poised
Roman & Saoirse
And there's an old man sitting on the throne that's saying I should probably keep my pretty mouth shut.

The devil's smile.

La mode n'avait jamais été une grande préoccupation chez Saoirse. De son vivant comme depuis sa mort, elle ne portait souvent que des hauts larges et des pantalons slim, parce que c'était encore ce qui cachait le mieux son manque de formes. Elle avait de grandes et jolies jambes, autant appuyer son style dessus et attirer les regards ailleurs que sur sa poitrine menue. Autant dire que les pantalons serrés dans les années 80, c'était complètement démodé. Et en 20 25 ans, elle n'avait pas pris la peine de changer de style. Les modes passaient d'un extrême à un autre, pourquoi se prendre la tête ? Un petit côté rock habillait Sora, avec une touche de nonchalance et un brin de décalé, et ça lui allait très bien comme ça. Lorsqu'elle sortait, que ça soit en boîte, dans les bars, ou dans n'importe quel endroit où on devait normalement faire un effort vestimentaire, elle ne changeait pas ses habitudes. Et si jamais le videur n'était pas d'accord, un peu d'hypnose et le tour était joué. C'était rare de toute façon qu'on lui refuse une entrée quelque part. Saoirse était démodée mais avait un certain charisme depuis qu'elle était morte, qui lui conférait des accès à un peu tout ce qu'elle voulait. Il fallait bien des avantages à être privée de soleil.

Le Lux ne faisait pas exception au caractère nonchalant de Saoirse. Elle portait un short en jean déchiré, un crop top évasé et une paire de timberland lorsqu'elle entra dans le bar. Elle faisait carrément tâche au milieu de toutes ces filles bien habillées, et pourtant une bonne paire d'yeux masculins profitèrent de la vue, sans que ça ne semble la troubler plus que ça. Elle se dirigea au bar pour commander une boisson on ne peut plus humaine, un cocktail coloré et alcoolisé, et c'est en petites pièces qu'elle paya. Parce que ouais, Saoirse était fauchée. Le peu d'argent qu'elle avait, elle le piquait à la petite vieille chez qui elle squattait. Elle ne prenait jamais beaucoup et franchement comme coloc imposée elle était vachement respectueuse. Mais parfois elle se souvenait qu'elle était une vampire qui n'avait plus rien à perdre, et elle taxait à "mamie" un peu d'argent. Malgré l'hypnose, la petite vieille s'était habituée à Sora et semblait même apprécier sa présence. Il faut dire que la vampire l'aidait dans pas mal de tâche. Elle avait beau être bourrée d'amertume, elle aimait bien son hôte et le fait qu'elle ait été abandonnée à son sort par ses enfants et petits enfants touchait Saoirse. Alors voilà... La vampire lui faisait parfois à manger, elle lui lavait son linge et allait faire ses courses. C'était sa façon de contribuer, mais aussi de se déculpabiliser de l'avoir hypnotisé pour squatter chez elle.

Ce soir, "mamie" s'était couchée tôt. Elle s'était endormie devant la télé et Sora avait posé une couverture sur elle avant de sortir. Elle avait chassé son repas dans la soirée et avait décidé qu'elle ne voulait pas rentrer, d'où sa présence dans le bar. Une fois son cocktail à la main, elle se tourna, s'adossant au comptoir, et glissa sa paille entre ses dents pendant qu'elle regardait les gens. Les quelques humains présents étaient soit alcoolisés, soit drogués, ils semblaient prendre un certain plaisir à se faire bouffer par des inconnus et Sora ne comprenait pas vraiment d'où cette excitation leur venait. Les vampires, quant à eux, jouaient à merveille leur rôle de dominant charismatique. C'était rare d'en voir un qui ne portait pas des vêtements chics ou des bijoux à tout va, et Sora en fut presque blasée pour son espèce. L'un d'eux s'approcha d'ailleurs d'elle avec un sourire charmeur. "Tu veux te faire un peu d'argent, ma jolie ? J'ai faim." Sora cilla pendant quelques secondes, regarda derrière elle, puis le regarda de nouveau, l'air perplexe. "C'est à moi que tu parles ?" Le vampire s'impatienta légèrement, attirant les regards d'un couple à côté. "Déjà, les choses de ton espèce s'adressent à moi avec plus de respect. Et évidemment que c'est à toi que je parle, tu vois une autre poche de sang dans le coin ?" Sora haussa un sourcil avant de poser calmement son verre sur le comptoir. Elle fit signe au mec d'approcher, ce qu'il fit avec un sourire fier. Elle agrippa sa chemise et l'attira contre elle, posant une main douce sur la joue de l'inconnu qui comprit en sentant sa peau glacé qu'il s'était trompé. Ce n'est alors qu'à ce moment, lorsqu'elle croisa son regard hébété, qu'elle lui craqua la nuque d'un coup. Il s'écroula et le couple d'à côté éclata de rire. Mais la scène n'avait pas fait rire le videur qui attrapa le bras de Saoirse fermement. "Ca va pas la tête ? C'est pas un bordel ici, va foutre la merde ailleurs !" lâcha-t-il en la tirant vers la sortie. "Ca va, c'est un vampire, dans une heure il est réveillé..." se défendit-elle mollement. Mais rien à faire, le videur la tira vers le fond du bar et Sora n'opposa aucune résistance. Elle attrapa juste son verre à la volée, histoire de pas repartir les mains vides. Eh ben, sa soirée aura été courte. Il faut dire qu'elle ne connaissait personne ici qui aurait l'influence nécessaire pour plaider en sa faveur.

Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur


My voice is just
a whisper

Louder than the
screams you hear
ANAPHORE
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elle a jeté mon âme à bouffer au néant [feat. Saoirse]
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: