Partagez|

let's get to party haaaard - feat Newt

avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : cranberry
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 128
◘ Jetons : 336
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Étudiante dans le domaine des métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image // Créatrice de jeux vidéos indépendants, qui commence à avoir un début de notoriété
◘ Côté coeur : Papillonne de-ci, de-là.
Dim 28 Oct - 22:37


Let's get to party haaaard !
Newt et Berlin


Présentation des pnj:
 

Anthony passe son bras autour de ton épaule, alors que tu ris à sa blague. À côté de vous, Amalia lève les yeux au ciel, épatée par la connerie dont ce garçon peut faire preuve. « Soirée, ce soir ? » Tu hausses les épaules. Autant te demander si tu comptes continuer à respirer... « Chez moi, genre maintenant ? » Amalia et Camille acquiescent. C'est un peu une habitude de se retrouver au minimum une fois par semaine chez Anthony pour se coller une race et le vendredi soir se prête bien à ça. C'est un minimum, à vrai dire, une fois par semaine. Mais te voilà à ne pas répondre tout de suite, étonnant violemment tes comparses. « Je vous rejoins, okay ? J'apporte les pizzas, la bière et la blanche, vous vous occupez du reste ? » Ils acquiescent, en t'interrogeant du regard, et tu éclates de rire. « Je vais venir, eh, vous me prenez pour qui ? C'est juste.. Vous savez, je vous ai parlé de ce type que je me suis tapé à la Comic Con, Newt. Celui de 17 ans, là... Bref. On a décidé de se mettre en couple. » Anthony s'étouffe à moitié avec l'eau qu'il était en train de boire, avant d'éclater de rire. La possibilité que tu sois en couple, dans l'esprit de tes amis, est proche du néant... D'ailleurs, tu ne comprends pas trop, toi-même, pourquoi tu t'es embarquée là-dedans. Tu pousses Anthony, qui trébuche et manque de tomber, avant de reprendre. « Je vais lui dire de venir, vous ferez sa connaissance, comme ça. Mais à cette heure-ci, il doit être encore en cours, je pense. Bref, je passe le chercher à la sortie du lycée, on va acheter ce qu'il faut et on arrive. » Même Amalia se retient de rire, tandis que Camille s'est éloignée pour le faire. Et c'est Anthony qui sort finalement ce que tout le monde pense tout bas. « Okay, va faire la nounou, on t'attendra pour sortir le gros matos ! » Et tu leur fais un doigt d'honneur en les regardant, hilares, partir vers la voiture pour aller chez Anthony.

De ton côté, tu soupires pour toi même avant d'aller à ta voiture. Bordel, si on t'avait dit que tu irais un jour chercher ton copain au lycée... Mais peu importe. Tu fais le trajet, te gare devant le lycée, et tu attends en allumant une cigarette. Voir la foule de lycéens qui fini par sortir de là te donne envie de rire. Dans quoi est-ce que tu t'es embarquée ? Quoi qu'il en soit, tu sors de la voiture, écrasant ta cigarette sur le trottoir, pour t'avancer un peu. Certains lycéens te reluquent clairement, et quand Newt apparaît dans ton champ de vision, tu traces vers lui pour l'attraper par la nuque et lui prendre un baiser bien prolongé. Juste histoire de foutre la rage à ces petits gamins qui avaient déjà projeté leurs fantasmes sur toi. « T'as vu, je suis venue te chercher à l'école. Tu peux m’appeler Maman, si tu veux. » plaisantes-tu, en lui prenant la main. « Mais je crois que je me suis assez affichée. Y'a une soirée chez un pote, ce soir. On doit aller acheter les pizzas et la bière. Et si on pouvait se bouger, genre, maintenant, ça m'éviterait d'avoir à envoyer chier tes potes boutonneux qui reluquent mon cul comme si c'était un trophée. » Sourire amusé aux lèvres, tu l'entraînes assez vite vers ta voiture, dans laquelle tu t'installes en rallumant une cigarette. « Bonne journée ? » Tu joues à la petite amie parfaite, et ça t'amuse beaucoup. Mais pas autant que les regards effarés qui ont suivi votre baiser, il y a quelques secondes. Tu sais que tu es plutôt agréable à regarder, hein, Berlin ? Tu le sais et tu en as clairement joué, là. Tu te doutes que Newt n'est pas la personne la plus populaire de son lycée, alors tu as décidé de toi-même de lui donner un petit coup de main... en quelque sorte.

Tu démarres la voiture, pour aller dans le Queens. L'appartement d'Anthony n'est pas terrible, mais c'est toujours mieux que rien, et il y a une petite épicerie juste en bas de chez lui. En te garant, tu saisis ton téléphone, compose le numéro d'Amalia, attends quelques sonneries avant de te retrouver avec sa voix au bout du fil. « Je suis en bas, tu descends montrer le chemin à Newt ? Tu sais comment sont les gars, ici, on va en avoir pour trois ans s'ils voient un nouveau visage à l'épicerie, et j'ai claiiiirement envie d'une bière et de me poser. » Tu l'entends rire, et moins de deux minutes plus tard, tu la vois descendre pour toquer à la fenêtre de ta voiture. Et te voilà à lui confier Newt, comme s'il avait trois ans, pendant que tu pars acheter ce qu'il faut. Environ 15 minutes, c'est le temps que tu mets avant de débarquer dans l'appartement d'Anthony, dans lequel se trouve déjà tout le monde : Amalia, Anthony, Camille... et Newt. « Vous l'avez pas traumatisé, j'espère ? » Tu ris un peu, en allant t'installer sur le canapé pour attraper un bouquin quelconque et le poser sur tes genoux, bien à plat. Tranquillement, tu prépares quatre lignes de cocaïne, en sniffe une et fais passer le bouquin à Amalia qui le fait tourner après s'être servie et ainsi de suite. Puis, désignant le livre, tu finis par demander à  Newt. « Tu veux essayer, ou tu préfères prendre une bière, avant ? » Vos soirées ont beau être relativement posées, on va dire que vous ne consommez pas vraiment que des trucs très légaux.

(c) Miss Pie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Lun 29 Oct - 21:37
Let's get to party haaaard
feat Berlin




Les cours étaient enfin finis, Newt s’éjecta quasiment de sa chaise pour au plus vite mettre ses affaires dans son sac, le balancer sur son épaule et se carapater de cette classe. On était vendredi soir, à lui le week-end. Tiens d’ailleurs . Il zieuta son écran de portable mais pas de message de Berlin. Pourtant depuis le comic con, depuis cette fameuse journée où ils s’étaient enfin vus en irl et avait fini dans un local privatif pour… s’envoyer en l’air, la miss ne passait pas une journée sans lui proposer de se voir souvent vite fait. Et ça finissait à coucher ensemble vite fait et bien fait.
Là… c’était vendredi soir, puis y avait tout un week-end, donc logiquement, plus de possibilités pour ce genre de loisir non . Alors bizarre que cela soit silence radio de son côté. Remarque elle avait peut-être un autre plan de prévu pour ce soir, donc… Il soupira et rangea son portable dans la poche de son pantalon. Puis empruntèrent les longs couloirs en direction de la sortie.
Et une fois dehors, elle était là, au début il ne l’avait pas vu adosser à sa voiture. C’est quand elle fendit la foule d’étudiant qu’il la capta.
Mi surpris mi ravi, il s’immobilisa et étira un sourire :

Hey ! Sal… Elle lui chopa la nuque, l’attira contre elle et sa bouche lui happa la sienne pour un long et parfait roulage de pelle en public.
Newt étouffa le Mffff…lut… Contre ses lèvres et le baiser, puis se laissa embraquer dans cet échange buccal des plus fougueux.
Il ne fit pas cas des murmures, des réactions diverses autour de lui, de tous ses regards.

« T'as vu, je suis venue te chercher à l'école. Tu peux m’appeler Maman, si tu veux. »  

La gardant encore dans ses bras, il pouffa :

D’un tu es trop jeune pour faire ma mère et de deux, avec cette façon de m’accueillir c’est loin d’être maternelle.
Puis sa sexy et fougueuse copine enchaîna expliquant clairement la suite du programme qui l’attendait pour ce vendredi soir. Évidemment Berlin ne venait certainement pas juste pour un bisou et un petit coucou, il y avait quelques choses toujours de plus énorme de prévu et cela ne manqua pas :

« Mais je crois que je me suis assez affichée. Y'a une soirée chez un pote, ce soir. On doit aller acheter les pizzas et la bière. Et si on pouvait se bouger, genre, maintenant, ça m'éviterait d'avoir à envoyer chier tes potes boutonneux qui reluquent mon cul comme si c'était un trophée.  Bonne journée ? »

Main dans la main et fendant la foule un peu estomaquée par leur duo, le couple improbable se dirigea vers la voiture de la brune. Newt avait la sienne au parking mais s’en occuperait ce week-end, de retourner la chercher à un moment donné. Ils grimpèrent dans la bagnole de Berlin, cette dernière s’alluma une cigarette et tout en démarrant joua la petite amie soucieuse de comment s’était passé sa journée d’étudiant.
Newt attachant sa ceinture de sécurité, fils de flic hein, il s’en amusa aussi, étouffant un petit rire.

Mes potes boutonneux n’ont pas l’occasion de voir débarquer des créatures de rêve et totalement taré. Il glissa un clin d’œil . Ma foi pas mal, même si j’ai presque réussi à faire fondre une éprouvette en chimie et en sciences politiques je crois que je vais choquer ma prof avec la diserte que j’ai rendue. Mais sinon rien de bien exceptionnel et de passionnant, jusqu’à la fin de mes cours quand une belle brune ultra sexy a débarqué et m’a roulé un patin du feu des dieux devant tout le lycée. Ha là oui je crois que la journée est enfin bonne depuis ce moment-là.

La voiture quitta le quartier et après une circulation un peu dense, débarqua dans le Queens. Newt avait joué le parfait copilote en choisissant les musiques sur l’autoradio de la miss.
Et puis apparemment ils étaient arrivés à destination. Newt baissa la musique quand sa petite amie décrocha son tel et appela les occupants de l’appart au-dessus pour descendre récupérer le jeunot à ses côtés. XD Oui ça faisait très « je te confie le petit pendant que je dois faire une course » XD

« Je suis en bas, tu descends montrer le chemin à Newt ? Tu sais comment sont les gars, ici, on va en avoir pour trois ans s'ils voient un nouveau visage à l'épicerie, et j'ai claiiiirement envie d'une bière et de me poser. »

Et même pas quelques minutes plus tard une nana tapote à la vitre et tout sourire un brin malicieux. Newt descendit donc de la voiture et suivit dans l’immeuble cette fameuse Amalia.
Elle se montra relativement sympa, bien que très curieuse et un brin taquine à son sujet.

Arrivé à l’appart il tomba donc sur les deux autres. Camille, puis Anthony . D’ailleurs ce dernier le chambra un peu sur son âge, forcément. Lui demandant s’il avait la permission de ses parents, de minuit, s’il avait un numéro d’urgence au cas où il lui arriverait des bricoles. Bref le genre de vanne typique quand tu es un peu considéré comme le gamin du groupe.
Mais Newt ne se vexa pas pour autant.

Ha oui tiens c’est vrai j’ai zappé de le faire ! Lâcha-t-il avec bonne humeur en dégainant son téléphone pour taper un petit texto à son père. Oui prévenir qu’il découcherait pour rester avec des amis. Voilà une fois fait, il glissa un clin d’œil à Anthony :

Merci, qu’est-ce que je ferais pas sans votre sagesse Oh grand doyen dans cette pièce ?
Les deux autres filles présentes éclatèrent de rire face à la petite répartie du « gamin ».
Et puis son « calvaire » ou pas vraiment, car oui ils vannaient mais ils n’étaient en rien méchants dans le fond, Berlin débarqua avec le « ravitaillement »

« Vous l'avez pas traumatisé, j'espère ? »

Tous lâchèrent un « Rhhoooo meuuuuuhNaooooonnnnn ! » un peu « foutage de gueules » et la soirée pouvaient commencer.
Berlin s’installa, agrippa un bouquin, fit des lignes de coke et après avoir sniffé une, il tourna et revint pour en proposer à Newt
… avait-il dit déjà à Berlin qu’il était fils de flic ?... Et il sentait que ce ne serait pas vraiment le bon moment pour « réparer » ce petit oubli.
Mais heureusement la miss lui donna une échappatoire qu’il saisit directe :

« Tu veux essayer, ou tu préfères prendre une bière, avant ? »

J’opte pour la bière et à ce vendredi soir !!! J’aime tous les vendredis soir c’est les meilleurs moments de la semaine !!! Et il se pencha vers le pack de bière, saisit une bouteille qu’il décapsula, la leva donc à son discours sur le great Friday night et en boire une bonne goulée.
Puis il proposa à chacun une bière, tant qu’il était à picoler, piochant dans le pack autant faire la distribution non .
Il retourna s’assoir dans le sofa, d’ailleurs… les divans, quel merveilleux meuble depuis quelque temps. Il aimait beaucoup les canapés (Lol XD).

L’odeur des pizzas éveilla aussi son grand appétit, et comme les cartons étaient ouverts, il en prit une part et croqua dedans avec voracité :
Hmmmmfff Et sinon vous faites des jeux débiles ou délirant pendant vos fêtes ? le genre truc de boisson tout ça et tout ça ? S’enquit-il la bouche pleine.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : cranberry
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 128
◘ Jetons : 336
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Étudiante dans le domaine des métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image // Créatrice de jeux vidéos indépendants, qui commence à avoir un début de notoriété
◘ Côté coeur : Papillonne de-ci, de-là.
Jeu 1 Nov - 16:05


Let's get to party haaaard !
Newt et Berlin


« Mes potes boutonneux n’ont pas l’occasion de voir débarquer des créatures de rêve et totalement taré. » Tu éclates de rire, avant de lui prendre un petit baiser, juste parce que le compliment – à savoir s'il s'agit de créature de rêve, ou celui de taré – t'a touchée. « Ma foi pas mal, même si j’ai presque réussi à faire fondre une éprouvette en chimie et en sciences politiques je crois que je vais choquer ma prof avec la diserte que j’ai rendue... » « Oh gosh... » Oui, c'est sorti tout seul. Barbant au possible. Tu n'aurais jamais dû lui poser la question. « Mais sinon rien de bien exceptionnel et de passionnant, jusqu’à la fin de mes cours quand une belle brune ultra sexy a débarqué et m’a roulé un patin du feu des dieux devant tout le lycée. Ha là oui je crois que la journée est enfin bonne depuis ce moment-là. » Okay, il se rattrape vraiiiiment bien, et tu éclates de rire en démarrant la voiture. Direction le Queens. Tu omets de préciser à Newt que, pendant vos soirées, vous n'en restez pas spécialement à l'alcool. Il faut dire que toi et tes potes êtes passés au niveau supérieur depuis un petit moment. Mais tu es confiante. Tes potes peuvent être lourds, parfois, mais ce sont des bonnes personnes... En tout cas, tu y crois. Tu sais qu'Amalia risque à un moment ou un autre de la soirée de faire passer un interrogatoire à Newt, et que Camille le fera probablement se sentir stupide à un moment – mais c'est arrivé à tout le monde, Camille a ce don d'être un peu trop intelligente. Quant à Anthony... Tu en ris d'avance. C'est vraiment le pire de la bande, dans le genre débilité profonde et chambrage. Il ne se fait pas prier pour ça. Bref, une fois arrivés, tu confies Newt à Amalia, en priant pour qu'ils ne lui fassent pas trop la misère une fois là-haut. C'est que tu les connais, tes potes. Ils sont tout aussi tarés que toi. Mais, en remontant, tu remarques que Newt est toujours en vie ; c'est déjà une bonne chose, probablement, non ?

Bref, tu t'installes et sors directement le matériel. La coke, c'est au moins la base de vos soirées. Un truc qui donne la pêche, rien de plus, rien de moins. Et, naturellement, tu proposes à Newt. Tu ne sais pas trop si c'est un truc qu'il a déjà essayé, ni même si c'est un truc qui peut éventuellement le tenter. « J’opte pour la bière et à ce vendredi soir !!! J’aime tous les vendredis soir c’est les meilleurs moments de la semaine !!! » T'as un petit sourire presque attendri, tandis qu'Anthony se fout ouvertement de sa gueule, vite corrigé par Camille qui lui fout un coup de coude dans les côtes. « Sérieux, Antho... Fous lui la paix. » qu'elle lâche, avant de prendre sa propre trace, échangeant un regard complice avec toi. D'ailleurs, toi, tu te fiches un peu que Newt se défonce ou non. Il est adorable, avec cette énergie communicative. Définitivement, il n'a pas besoin de cocaïne pour mettre le feu et il te l'a bien prouvé, il y a quelques jours... Tu t'empares de la bière qu'il te tends, tandis qu'Amalia dévoile qu'elle ne boit pas et que Camille préfère se servir un verre de vodka. Anthony, lui, attrape la bière, en dévisageant Newt, ce que tu remarques très vite. Et, soucieuse que les choses ne partent en vrille dès le début de la soirée, tu viens rouler une pelle à Newt avant qu'il ne se jette sur la pizza, en fixant Anthony. Juste histoire de lui faire comprendre, à ton pote, que tu es avec quelqu'un ce soir et que cette personne a une certaine forme d'importance pour toi. Puis, à ton tour, tu te jettes sur la pizza, engouffrant une part dans ta bouche en changeant plusieurs fois de position sur le canapé. Tu as envie de sautiller partout, mais tu as aussi envie de manger... Cruel dilemme. « Hmmmmfff Et sinon vous faites des jeux débiles ou délirant pendant vos fêtes ? le genre truc de boisson tout ça et tout ça ? »

T'as pas le temps de réagir, qu'Anthony a déjà pris la parole. Tu le jures, un jour, tu vas le tuer ce type. « En début de soirée, on a un rituel. Camille, tu commences. T'as baisé qui depuis vendredi dernier ? » Oooh vraiment, ce jeu là. Berlin lève les yeux au ciel en venant glisser à l'oreille de Newt. « Il a une bite à la place du cerveau, désolée. » Et tu fais un clin d’œil à ton tout nouveau copain, tandis que Camille répond : « Je me suis tapé Soleine, eeeet Ashley. Et je sais pas si ça compte, mais j'ai commencé à doigter Emma dans les chiottes, avant que quelqu'un entre et qu'elle me dise stop. Berlin ? » Tu bois une longue gorgée de ta bière, avant de répondre, un peu trop naturellement : « Newt, samedi, à la comic con. Anthony, dimanche, pendant une partie de Counter Strike – désolée, le point est pour moi. Amalia, lundi, après le cours de programmation – le point est encore pour moi, faut vous en prendre à Camille, elle m'a désignée. Ama, à ton tour. » Anthony te balance un coussin dans la gueule, tandis que Camille éclate clairement de rire alors qu'Amalia lâche : « Va chier, Berlin, j'ai couché qu'avec toi, j'ai aucun point. Antho ? » Il hausse les épaules. « J'ai pas le point de Berlin, maiiis j'ai baisé Berlin dimanche... » Il dit ça en fixant clairement Newt. « … et Andréa, Caroline et Willow. Et je me suis fait recaler assez violent par Lucy. Fais nous rêver, le newbie. »

Tu te relèves avant que Newt ne puisse réponde, pour aller allumer la musique tout en lâchant : « Sinon, vous voulez pas qu'on joue à un autre truc ? Franchement, il craint ce jeu, c'est juste se montrer qui a la plus grosse, ça sert à rien. Newt, tu joues à quoi en soirée, avec tes potes ? » Et Camille, captant ton malaise, ajoute : « Ouais, c'est clair, propose. Ça va être sympa de changer un peu, on fait tout le temps les mêmes trucs. Un peu de nouveauté, ça peut pas faire de mal ! »

(c) Miss Pie

[color=#9999cc] = Berlin
[color=#cccc99] = Anthony
[color=#cc3366] = Amalia
[color=#cc6633] = Camille
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Jeu 1 Nov - 22:15
Let's get to party haaaard
feat Berlin




La petite soirée sauterie s’annonçait déjantée et mouvementée, rien qu’en voyant les prises de cocaïne, il était clair qu’il y aurait gros lâché prise du groupe.
Newt avait réussi à passer le cap du « alone avec eux » affrontant les piques du seul mâle présent qui semblait clairement vouloir marquer son territoire… Bhaaaa tant qu’il ne tentait pas de lui pisser dessus hein… ?
Heureusement que Berlin ne mit pas des lustres pour revenir avec les munitions pour la soirée. L’odeur appétissante des pizzas flotta dans le salon, où la fête ne pouvait maintenant que commencer.
Newt tenta de se la jouer pas trop gamin, et mec assez cool et tranquille parmi une bande de plus vieux que lui. Enfin de quelques années encore ça va…
L’une des filles en tout cas se montra assez cool et « protectrice », rembarrant Anthony :

« Sérieux, Antho... Fous lui la paix. »

Il l’aime bien cette Camille, elle est sympa, songea Newt en choisissant une bière.
Mais avant de la boire ou choper sa part de Pizza, Berlin assise à côté de lui, l’agrippa et elle marqua clairement son territoire mais d’une plaisante manière… pas trop son truc les douches dorées hein… /out… Bha quoi c’est vrai O_O
Bref la miss lui roula un long patin et Newt même s’il n’était pas du genre « exibo » ne resta pas comme un rond de flan, il y mit aussi de son talent buccal à ce long baiser. Jeunot certes mais hé ho ! Il sait se servir de sa langue et de ses lèvres comme un grand … /out
Il ignorait en fait que sa « copine » voulait éviter qu’Antho se la joue enfoiré avec lui… Mouais pas sûr que cela fonctionne, à voir la suite de la soirée/nuit.
Le baiser + la bière + une bonne part de pizza= moment trèèèèèèèèèèèèès sympa. Newt se sentait un peu moins tendu… enfin façon de parler hein XD.
Et avec plus de joyeuseté il s’enquit sur leur façon de « s’amuser » dans le petit groupe. POURQUOI AVAIT-IL POSEE CETTE QUESTION ? HEIN ?

« En début de soirée, on a un rituel. Camille, tu commences. T'as baisé qui depuis vendredi dernier ? »  

Newt portant sa bière vers sa bouche pour en boire une gorgée, haussa un sourcil et balança un beau :

Ha ouais ? ... Gloups… lui en matière de baise… a par Berlin… Le vide intergalactique depuis fort fort lointain… Hein…

« Il a une bite à la place du cerveau, désolée. »  Elle tenait de le mettre à l’aise, sourire et petit clin d’œil. Bhaaaaa il passerait pour encore le gamin de service vu qu’il n’était pas un collectionneur de conquête, mais qu’il ferait un tabac dans le jardinage avec tous les récents râteaux qu’il s’était pris dans la tronche.
Bon Bah… tous portèrent leur attention sur Camille, et s’étaient parti pour le tableau de chasse de chacun… MY GOD… Newt ne se doutait pas encore de ce qu’il allait apprendre et réaliser ce soir, directe dès le début de soirée… le pauvre gars quoi… Lui qui se faisait du soucis sur son tableau de chasse ultra « pauvre », le pire (façon de parler) était en réalité à venir pour lui XD

« Je me suis tapé Soleine, eeeet Ashley. Et je sais pas si ça compte, mais j'ai commencé à doigter Emma dans les chiottes, avant que quelqu'un entre et qu'elle me dise stop. Berlin ? »  

Wooow… Lâcha-t-il et il but une gorgée de bière à nouveau. Il en avait plein en bouche quand Berlin se lança à son tour…

« Newt, samedi, à la comic con. Anthony, dimanche, pendant une partie de Counter Strike – désolée, le point est pour moi. Amalia, lundi, après le cours de programmation – le point est encore pour moi, faut vous en prendre à Camille, elle m'a désignée. Ama, à ton tour. »  

PUFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF !!!!
Newt recracha violemment sa gorgée de bière, en mode lama.

le mode Lama:
 

HO MY GODDDDDDDDDDD !!!! HO MY GOD HO MY GOOOOOODDDD !!!

Il plaqua sa main sur sa bouche pour éviter un autre incident humide de bière et n’écouta qu’à peine le reste quoique … Le gars en le fixant précisa que lui aussi s’était fait Berlin juste après.

mais alors… ? En réalité ?... Ce n’est pas ma petite amie . Enfin… ?
- Hmmm… Non apparemment non. On appelle ça plutôt une sexfriends…
- UNE SEXFRIENDS ?
- Bha oui… une fille que tu vois que pour le sexe et voilà… Hé me dit pas que ça ne te plaît pas hein !
- ….


Newt était en pleine conversation avec sa petite voix intérieure. Ignorant totalement que les autres attendaient qu’il parle, qu’il propose un autre jeu.
Heu… je crois qu’ils t’ont demandé quelque chose ta sexfriends et ses potes… Ricana bien cette sale petite voix interne.

Newt sursauta légèrement et regarda tour à tour les visages qui le fixaient. Et il se racla la gorge cherchant à se rappeler de la question et reprendre surtout de la contenance et un semblant de fierté masculine… ouais enfin ça à mon avis, c’est mal barré mon pote…

« Ouais, c'est clair, propose. Ça va être sympa de changer un peu, on fait tout le temps les mêmes trucs. Un peu de nouveauté, ça peut pas faire de mal ! »

Ha ? heu… Je…

MAYDAY MAYDAY C’ETAIT QUOI LA QUESTION ?... ET ALORS ? JE NE SORS PAS VRAIMENT AVEC BERLIN !!!!???? C'EST JUSTE SEXUEL ????

- Et tu t'en plains vraiment? Sérieusement? ...


Purée… il avait d’un coup super chaud, il tira un peu sur le col de son tee-shirt et sentait la sueur perler sur son front. My god…quel abruti de première d’avoir cru… comme un con… Il avait envie de se baffer tellement il avait été naïf dans cette histoire.  

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : cranberry
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 128
◘ Jetons : 336
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Étudiante dans le domaine des métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image // Créatrice de jeux vidéos indépendants, qui commence à avoir un début de notoriété
◘ Côté coeur : Papillonne de-ci, de-là.
Jeu 1 Nov - 22:49


Let's get to party haaaard !
Newt et Berlin


Anthony rigole, cet imbécile. Il faut dire qu'après le magnifique jet effectué par la bouche de Newt, même toi tu serai tentée de rire. Mais tu te retiens. Est-ce qu'Amalia et Anthony sont en train de pouffer en se glissant des choses à l'oreille ? Tu aurais certainement dû le prévenir, Newt, que tu as toujours eu une vie sexuelle disons... active. Très active. Trop active. En tout cas, il a l'air de faire une sorte d'arrêt cérébral. Et tu tentes bien de changer de sujet, te notant mentalement de remercier Camille pour l'aide qu'elle t'apporte – elle est de loin la plus mature du groupe, sauf quand elle a trop bu. Mais, pour seule réponse de la part du lycéen dont le cerveau a visiblement définitivement cessé de fonctionner : « Ha ? heu… Je… » Anthony éclate très clairement de rire, complètement hilare. Et cette fois, les coups de coude de Camille ne sont pas suffisants pour qu'il se calme. « Oh non, Berlin. Tu lui as pas dit... Tu crains, meuf. » qu'il arrive à articuler entre deux rires. Tu as envie de l'étrangler, à cet instant, tandis qu'Amalia se refait une ligne pour éviter de se mettre elle aussi à rire. C'est vrai qu'il y a un côté comique à cette situation, même si toi, tu n'as pas très envie de rire. Et Anthony ajoute, pour Newt cette fois : « Mec, ta copine gagne haut la main tous nos concours de baise, wake up. » Cette fois, tu te relèves, pour gifler Anthony avec une détermination à toute épreuve. Et, au moins, ça le fait arrêter de rire. « Maintenant, tu te la fermes, merci. » Tes trois potes te regardent avec les yeux écarquillés. Ils t'ont rarement vu aussi... virulente. « Newt, cuisine. En privé. » que tu ajoutes, à la fois à l'attention du lycéen qu'à celle de tes amis.

Et tu es déjà levée, direction la cuisine, à attendre le brun en vidant ta bière d'une traite. Tu allumes une cigarette alors qu'il rentre dans la petite cuisine, et tu refermes la porte derrière vous. Okay, et maintenant ? Qu'est-ce que tu comptes lui dire, maintenant ? Tu soupires, en le regardant, tirant sur ta cigarette plusieurs fois, avant de servir deux verres de whisky – une bouteille qui traîne dans le coin – et d'en proposer un à Newt. « C'est un connard, okay ? Je lui ai mis un milliard de râteaux et il le vit mal, c'est tout. » Tu vides ton verre cul sec, avant de t'en resservir un autre. Merde, Berlin, qu'est-ce qui te fout dans cet état ? Le fait d'avoir potentiellement blessé un ami auquel tu tiens, certainement... Et qu'est-ce qu'il va penser de toi, après ça ? Tiens, d'ailleurs, depuis quand tu en as quelque chose à foutre de ce qu'on va penser de toi ? … D'accord, ne jouons pas le jeu de l'hypocrisie. Tu tiens à Newt. Clairement, tu n'en es pas amoureuse et tu n'en seras jamais amoureuse, c'est un fait. Mais tu tiens à lui, et il te fait rire, et tu as envie de le protéger ou, au moins, de le rendre heureux. Parce qu'il mérite ça, ça se voit. « J'aurais dû te dire tout ça... Enfin. Je... J'ai couché avec les trois qui sont derrière cette porte. On couche régulièrement ensemble, en fait, mais ce sont juste... Ce sont mes meilleurs potes, on s'amuse juste entre nous... pas tous à la fois, te fais pas de films. Et Camille est amoureuse d'Amalia, de toute façon... Enfin, bref. C'est pas... C'est pas très important. » Tu soupires. Tu es en train de tellement te défendre que ça en devient ridicule. « J'ai couché avec personne d'autre quand on a décidé de se mettre ensemble. Parce que je veux essayer, ça, là, l'exclusivité et tout ce merdier. J'ai jamais essayé ça, mais je sais pas... Ça peut être cool, non ? J'en sais rien. Maiiiis, bref. J'ai couché avec Antho et Amalia avant qu'on décide ça, et depuis... Rien. Juste toi. »

Et c'est d'ailleurs pas si évident que ça. A nouveau, tu vides ton verre cul sec. À ce rythme, tu ne vas clairement pas tenir la soirée. Mais c'est pour avoir le courage d'ajouter : « Franchement, je préfère être honnête. Ça ne durera pas entre nous, je suis incapable de faire durer ce genre de choses. J'ai envie d'essayer, parce que tu me fais rire, et que des fois je suis juste beaucoup trop attendrie par ce qui sort de ta bouche, et que le sexe est vraiment cool avec toi. Mais je ne tomberais pas amoureuse de toi. Et je ne serai pas fidèle pendant des mois et des mois. Si je le suis deux semaines, tu pourras déjà te considérer comme l'homme le plus chanceux de ce monde. J'ai besoin de ça, de coucher à droite ou à gauche, c'est mon truc. Mais pour l'instant, mon truc, c'est toi. Ça va peut-être me passer dans deux jours, ou dans six mois, j'en sais rien. Mais j'ai envie d'être avec toi, pour l'instant. T'es okay avec ça, ou on arrête tout maintenant ? » Peut-on passer une soirée pire que celle-ci ? Espérons que le reste de la nuit rattrape ce moment ultra gênant...  

(c) Miss Pie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Lun 5 Nov - 23:27
Let's get to party haaaard
feat Berlin



Il doit encaisser le flot d’informations… de révélation, de désillusion… nan mais pas qu’il croyait au truc ultra-sérieux et durable, mais quand même oui il y avait un peu cru. Sauf que là… il venait d’apprendre avec ce jeu que sa « petite copine » ? avait une trèèèèèèèès grosse libido de folie. Et qu’elle s’envoyait donc en l’air et l’avait fait juste après lui… Wait… ? Idiot de Newt ! Sérieusement mec tu croyais quoi hein ? Bien sûr qu’elle s'est amusé par la suite, comme vous vous êtes amusé ensemble à la convention. HO MY GOD ! Il se faisait un big film, le genre long métrage comme un con alors que pour la jolie brunette tout ceci n’était qu’un court métrage et rien de plus (oui oui jolie métaphore non ? XD)
Et pendant que Newt demeura sur le cul, après avoir fait comme un lama, l’autre Anthony rigolait bien sûr la situation.

« Oh non, Berlin. Tu lui as pas dit... Tu crains, meuf.  Mec, ta copine gagne haut la main tous nos concours de baise, wake up. »

BLAFFFFFFFFFFFFFFFFF, c’est cette gifle qui tira enfin le plus jeune de la bande de son hébétude complète. Il sursauta légèrement, comme les deux autres filles. Tous semblèrent assez surpris du geste de Berlin. Newt la fixa, cligna des yeux et déglutit lentement.

« Maintenant, tu te la fermes, merci.  Newt, cuisine. En privé. »

Son cerveau est mort, absent, vide, mais il se redresse, se lève et la suit sans un regard pour les autres, pour Anthony qui a la trace de sa main en rouge vif sur sa joue. Il ne fait que fixer la nuque de Berlin et de lui emboîter le pas presque automatique jusque dans la cuisine.
Merde… dans quelle histoire à la con il s’était foutu lui . Quel merdier, quel imbécile et bonjour sa fierté masculine maintenant XD.
Berlin ferma la porte juste derrière eux, une fois tous les deux seuls à seul dans cette cuisine. Newt se positionna proche de la table, balaya du regard ce dernier ultra-propre d’ailleurs et enfin pivota lentement vers elle.
Sa… copine ? Sex friends ? Il ne savait plus trop maintenant, s’allumer une cigarette, tirer dessus quelques secondes puis de saisir une bouteille de Whisky ainsi que deux verres qu’elle remplit. L’un pour elle, l’autre pour lui. Il n’avait pas légalement l’âge de boire… remarque ni de s’envoyer en l’air avec une femme de 22 ans… Alors à quoi bon la morale hein ? Surtout après avoir entendu ce qu’il avait entendu.
Alors il prit le verre offert et buvait une gorgée… L’alcool ambré lui racla le fond du gosier et le fit tousser.

« C'est un connard, okay ? Je lui ai mis un milliard de râteaux et il le vit mal, c'est tout. »

Newt ne boit pas aussi vite qu’elle, il tousse encore un peu mais l’écoute, les yeux humides de larmes… à cause de l’alcool hein !...
Et profitant qu’il soit si peu bavard (pour une fois) elle continua son long monologue :

« J'aurais dû te dire tout ça... Enfin. Je... J'ai couché avec les trois qui sont derrière cette porte. On couche régulièrement ensemble, en fait, mais ce sont juste... Ce sont mes meilleurs potes, on s'amuse juste entre nous... pas tous à la fois, te fais pas de films. Et Camille est amoureuse d'Amalia, de toute façon... Enfin, bref. C'est pas... C'est pas très important. J'ai couché avec personne d'autre quand on a décidé de se mettre ensemble. Parce que je veux essayer, ça, là, l'exclusivité et tout ce merdier. J'ai jamais essayé ça, mais je sais pas... Ça peut être cool, non ? J'en sais rien. Maiiiis, bref. J'ai couché avec Antho et Amalia avant qu'on décide ça, et depuis... Rien. Juste toi. »

Elle vide le second verre comme le premier, alors que lui n’a avalé que deux gorgées. Elle s’excusait de la situation, ultra maladroitement, d’ailleurs
HEY . C’est moi le maladroit et le boulet normalement ?
Si ce qu’elle venait de dire avait quelques choses de mignon… la suite eut comme un effet secondaire lamanesque. Newt recracha presque dans son verre cette troisième gorgée qu’il avait puisée dans ce dernier.

« Franchement, je préfère être honnête. Ça ne durera pas entre nous, je suis incapable de faire durer ce genre de choses. J'ai envie d'essayer, parce que tu me fais rire, et que des fois je suis juste beaucoup trop attendrie par ce qui sort de ta bouche, et que le sexe est vraiment cool avec toi. Mais je ne tomberais pas amoureuse de toi. Et je ne serai pas fidèle pendant des mois et des mois. Si je le suis deux semaines, tu pourras déjà te considérer comme l'homme le plus chanceux de ce monde. J'ai besoin de ça, de coucher à droite ou à gauche, c'est mon truc. Mais pour l'instant, mon truc, c'est toi. Ça va peut-être me passer dans deux jours, ou dans six mois, j'en sais rien. Mais j'ai envie d'être avec toi, pour l'instant. T'es okay avec ça, ou on arrête tout maintenant ? »

Il s’essuya la bouche du bout de ses doigts et la voyant maintenant tiser directe dans la bouteille, il posa son verre sur la table, se rapprocha et posa sa main dessus pour qu'elle écarte le goulot de sa bouche quelques instants.

C’est moi l’idiot dans l’histoire… Enfin va pas croire que je songeais directe à un truc qui durait des années tout ça et tout ça, mariage et compagnie. En fait je ne sais même pas ce que j’espérais d'enfin nous deux. J’ai 17 ans, j’ai encore un baille avant d’être majeur. Alors forcément suit qu’un gamin et je le sais bien. C’est… comment dire très cool ce qui se passe entre nous deux. Et c’est bon ! Je t’assure ! Ce n'est pas grave ! Tenta-t-il d’expliquer à son tour.

C’était juste l’effet de surprise, je crois bien… Je ne suis pas déçu, enfin… Il soupira, se passa une main sur son visage. Il n’était vraiment pas doué avec les sentiments ou exprimer des choses de ce genre. Alors il lui déroba la bouteille et en boire une grande gorgée qui le fit encore plus violemment tousser.

Grimaçant, toussant un peu, les yeux à nouveau larmoyants, il lui redonna la bouteille.
Je crois que je suis okay… on est en quelque sorte des… sex friends c’est ça ?

HALLELUIA ! IL A COMPRIT ! Chantonna sa petite voix dans sa tête.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Berlin Evans


◘ Avatar : Magdalena Zalejska
◘ Crédits : cranberry
◘ Date d'inscription : 16/09/2018
◘ Messages : 128
◘ Jetons : 336
◘ Age du perso : 22 ans
◘ Emploi/loisirs : Étudiante dans le domaine des métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image // Créatrice de jeux vidéos indépendants, qui commence à avoir un début de notoriété
◘ Côté coeur : Papillonne de-ci, de-là.
Mar 6 Nov - 22:33


Let's get to party haaaard !
Newt et Berlin


C'est pas vraiment la soirée que t'espérais. Tu voulais juste passer une bonne soirée avec tes potes, avec ton mec – même si ça te fait toujours tout drôle de te représenter Newt comme ça – et faire se rencontrer ces deux univers. Mais comme d'habitude, Anthony a fait le connard, et te voilà à te noyer dans le whisky au fond de la cuisine, en te justifiant maladroitement face au pauvre Newt. Il vient d'apprendre une information capitale sur toi. Le genre d'info que tu aurais voulu attendre un peu avant de lui donner. Et te voilà à monologuer, à sortir le fin fond de tes pensées, à faire preuve d'encore plus d'honnêteté que d'habitude. L'alcool te monte clairement à la tête, et tu ne sais même plus trop toi-même ce que tu racontes, mais ça sort de ta bouche en torrent, ça dégouline de tes lèvres sans pouvoir s'arrêter. Tu aimerais bien réussir à te taire, maintenant, parce qu'il y a quand même des choses qui ne se disent pas – comme le fait que tu sais pertinemment que tu vas finir par le tromper, de toute façon. Mais tu parles, tu parles et tu parles encore, sans discontinuer, jusqu'à ce que la source de mots se tarisse. Et, pour compenser, tu prends la bouteille dans laquelle tu lapes tes gorgées directement au goulot. Au point où tu en es, franchement, passer pour une alcoolique est le dernier de tes soucis.

Pourtant, Newt vient te sauver de ton alcoolisme latent, en t'enlevant la bouteille de la bouche. Tu n'oses même pas le regarder. La honte s'est infiltrée dans chaque pore de ta peau. Cette soirée est une catastrophe, ça t'apprendra à vouloir mélanger deux mondes qui ne devraient jamais se rencontrer. « C’est moi l’idiot dans l’histoire… Enfin va pas croire que je songeais directe à un truc qui durait des années tout ça et tout ça, mariage et compagnie. En fait je ne sais même pas ce que j’espérais d'enfin nous deux. J’ai 17 ans, j’ai encore un baille avant d’être majeur. Alors forcément suit qu’un gamin et je le sais bien. C’est… comment dire très cool ce qui se passe entre nous deux. Et c’est bon ! Je t’assure ! Ce n'est pas grave ! » Tu ouvres et refermes la bouche, décontenancée, alors que tu trouves le courage de poser de nouveau le regard sur lui. Si tu te sentais capable de tomber amoureuse, il serait probablement l'heureux élu. Mais tu sais que, ça, ça n'arrivera jamais. Presque comme si tu ne pouvais pas tomber amoureuse, parce que l'idée de tenir autant à une autre personne te rendrait malade. « C’était juste l’effet de surprise, je crois bien… Je ne suis pas déçu, enfin… » Il prend la bouteille, s'étouffe à moitié avec sa gorgée, et tu ne peux pas vraiment retenir un petit rire amusé en lui reprenant la bouteille des mains pour la reposer sur le comptoir. « Je crois que je suis okay… on est en quelque sorte des… sex friends c’est ça ? »

Cette fois, tu éclates clairement de rire, avant de l'attraper par le col pour l'attirer à toi et à tes lèvres, en lui prenant un baiser mi-tendre, mi-passionné, mi-altéré par l'alcool. « C'est une idée plutôt tentante. » que tu réponds, en te blottissant contre lui. T'as la tête qui tourne déjà un peu, faut dire que tu n'as pas fait semblant avec le whisky. Et là, l'enlaçant et la tête posée sur son torse, tu lâches un petit soupire d'apaisement. « Franchement, j'aurais bien voulu pouvoir t'offrir plus que juste ça. La fille qui partagera ta vie sera clairement chanceuse, Newty. » Tu poses un petit baiser dans le creux de son cou, avant de le repousser pour reprendre la bouteille et boire une nouvelle gorgée au goulot. « Mais, ouais. Moi, sur le long terme, je pourrais juste être ta pote, rien de plus. Il vaut mieux se dire qu'on est juste sexfriends. J'ai pas envie de te faire du mal, et au moins, si on est clairs là-dessus dès le départ, ça n'arrivera pas. » Tu te redresses, pour lui sourire. « Disons... sexfriends avec l'exclusivité pour l'instant. Genre... presque comme un couple, les sentiments en moins, sans vraiment d'engagement, mais juste en se respectant l'un et l'autre. Et si on décide d'aller voir ailleurs, on se le dit. Deal ? » C'est important, en réalité, de définir les relations. Ça permet d'éviter les faux espoirs ou les quiproquos. Et ça permet surtout d'éviter les déceptions. Finalement, cette soirée n'est pas si mal que ça, puisqu'elle te permets de pouvoir mettre ça au clair avec Newt.  

(c) Miss Pie
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 10 Nov - 0:14
Let's get to party haaaard
feat Berlin



Ho My GOD ! C’était quoi cette soirée . Cette fête ?
Newt venait clairement de se prendre THE COUP DE MASSUE sur la tronche. Et Anthony, le pote à Berlin profitait bien de la situation et du spectacle. Il riait et se foutait bien de la « naïveté » flagrante du « gamin » qu’avait ramené la brunette.
Ouais… Il ne s’y attendait pas, clairement pas que sa « copine » soit si… Bon disons clairement les choses « nympho ». Et surtout qu’elle s’était envoyé en l’air avec celui qui était en train de se foutre clairement de sa tronche.
Mais justement il reçut une belle gifle ensuite dans la sienne de tronche. Berlin le fusillait du regard. Un silence de mort tomba dans le salon, tous semblèrent stupéfaits par la réaction de la miss.

Et cette dernière poussa Newt à la suivre en cuisine pour de plus ample explication. Et là… elle déballa tout… Le fait qu’elle avait une vie sexuelle très très libérée (délivré) et encore « pireuuuuh », qu’elle ne pensait jamais éprouver de réels sentiments pour lui en ce sens. Bon… encore ça… qu’une fille lui dit « Désolée Newt mais je n’éprouve pas autres choses que de la simple amitié pour toi. Je t’adore comme ami, tu es gentil et si drôle mais voilà ça s’arrête là… Désolée... » Oui ce genre de discours il en avait l’habitude now. Alors oui et non le coup de massue, car ce genre de musique, il la connaissait par cœur. C’est d’ailleurs ce qui lui permit en fin de compte d’encaisser bien mieux qu’il ne l’aurait cru.
Il était presque en terrain connu, c'était un semi-râteau en quelque sorte hein .... Oui un peu dans ce genre-là, avec une petite variante quand même plaisante… Sex friends… Voilà !

« C'est une idée plutôt tentante. »

Remercie ma petite voix interne. Lâche-t-il comme si c'était la chose la plus normale à dire… Newt ? Tu sais que dire que tu as une petite voix interne… c’est moyen moyen hein ? Non mais si tu veux passer pour un cinglé direct c’est exactement ce qu’il faut dire, ça c’est sûr.

Berlin fait une chose plutôt très mignonne, elle se blottit dans ses bras, soupir ainsi et repose donc sa tête contre son torse. Lui il l’enlace toujours et glisse doucement sa main dans son dos, puis légèrement sur ses reins. Elle continue en tout cas ses justifications et chaque mot qu’elle prononce, fait grandir le sourire et un certain sentiment de doux amusement chez le jeune homme :


« Franchement, j'aurais bien voulu pouvoir t'offrir plus que juste ça. La fille qui partagera ta vie sera clairement chanceuse, Newty. »

Elle dépose un bisou humide et chaud dans son cou, il frissonne sous le geste puis la belle s’échappe de son étreinte pour boire au goulot devant lui.
Il appuie doucement ses reins contre le bord du plan de travail tenant toujours ce verre encore plein en main. Alors il en boit une gorgée aussi, tousse encore, s’essuie les lèvres du dos de la main et étouffe un petit rire avant de balancer une petite correction pas négligeable sur sa sexualité :

Ou un garçon…

Hé oui il a déjà couché avec un mec, même c’était une histoire de 3 semaines, une relation de vacances au Mexique « Miguel » à l’hôtel où il était avec ses parents pendant ses trois semaines.
Bref, évidemment bien qu’il n’ait aucun de soucis avec la bisexualité, enfin bref vous comprenez hein. Il n’en a parlé à personne réellement. Et évidemment sa famille l’ignore complètement. Après il se voyait mal dire à sa famille « Papa, maman . Sœurette… ? On doit avoir une conversation… » Miguel a été et est encore sa première et unique fois. Est-ce qu’il est bi ? Gay ? Aucune idée, mais il a apprécié Miguel, et ces trois semaines avec lui. Comme il apprécie son histoire avec Berlin actuellement. Alors qui sait ? Fille ou garçon, il verra bien ce que lui réserve le destin.

« Mais, ouais. Moi, sur le long terme, je pourrais juste être ta pote, rien de plus. Il vaut mieux se dire qu'on est juste sexfriends. J'ai pas envie de te faire du mal, et au moins, si on est clairs là-dessus dès le départ, ça n'arrivera pas. »

Sa voix est un peu plus alcoolisée, en même temps le Whisky hein . Newt termine son verre, bon et tousse encore… Sérieusement il sent son gosier bien chaud maintenant. Et même qu’il sent l’alcool brûlant descendre plus bas. Puis il agrippe la bouteille de Berlin et la dérobe de ses mains, alors qu’elle continue son petit monologue sur un éventuel arrangement sexuel entre eux :

« Disons... sexfriends avec l'exclusivité pour l'instant. Genre... presque comme un couple, les sentiments en moins, sans vraiment d'engagement, mais juste en se respectant l'un et l'autre. Et si on décide d'aller voir ailleurs, on se le dit. Deal ? »

Newt repose donc le verre vide sur le plan de travail. Puis tenant toujours la bouteille dans l’autre main, il se gratte la mâchoire prenant un faux air de réflexion. Il lève les yeux au plafond, pince la bouche, se mordille la lèvre, puis passe un bout de sa langue dessus, plissant lentement les yeux.

Hmmm… donc… sex friends presque exclusif, et si on va voir ailleurs on le cache pas, on se dit tout… C’est bien ça ? Il fixa à nouveau la belle brune face à lui, puis son faux air pensif et sérieux céda à un petit gloussement. Rigolant derrière son poing quelques secondes avant de répliquer enfin :

De l’amitié, du sexe et la possibilité de voir ailleurs, j’avoue que ce n'est pas le genre de plan dont j’ai l’habitude, mais je serais le mec le plus idiot de la terre de refuser ce genre d’arrangement avec une fille aussi sexy ? Il lui glissa un clin d’œil et se contient pour ne pas rire à nouveau.

Après, je pense que de nous deux tu seras celle qui annoncera le plus souvent  ses autres plans culs. Balança-t-il mi-amusé mi-résigné.
Puis donc le deal était posé, alors Newty à son tour porta le goulot à sa bouche pour se boire d’une bonne traite, plusieurs bonnes gorgées de cet alcool qui lui désensibilisait et le brûlait bien la gorge et tout le système digestif d’ailleurs… Mais pas que… Il n’avait pas que chaud dans la bouche et ni dans la gorge ou l’estomac. Il trouvait la température de la cuisine plutôt très agréable.

Toussant encore une fois et filant la bouteille à sa sexfriend donc. Il eut une idée un peu crazy. Jetant un regard vers la porte de la cuisine, derrière il y avait les potes de Berlin. Il se mordilla la lèvre et étira un petit sourire en songeant à un truc assez fou à faire.
Laissant la miss boire encore, il lui reprit la bouteille, s’en prit encore une bonne lampée pour avoir l’impulsion de proposer ce qu’il avait à proposer. Il se décolla de ce plan de travail pour la choper de ses deux mains par la taille. Il l’attira à lui, glissa une de ses mains contre sa nuque et à son tour de l’embrasser assez fougueusement, partageant un long baiser bien alcoolisé et bien chaud à souhait. Tout en l’embrassant, ils échangèrent de place, et à elle de se retrouver coincer entre lui et le bord du plan de travail. Il plaqua plus fortement son corps contre le sien, une main se mettant à caresser sa hanche, puis sa cuisse avec plus d’insistance.
C’est quand ils eurent quand même besoin d’oxygène, qu’il écarta légèrement la bouche pour lui dire enfin ce qu’il avait bien envie de faire là maintenant tout de suite, dans la cuisine d’Anthony en sachant que ce dernier était juste séparé du « couple » par une simple porte.

Ça te dit de le faire ici et maintenant ? Et que tu ne te retiens pas de crier surtout. Susurra-t-il avec un sourire et un petit rire taquin contre ses lèvres. Newty était en réalité lui aussi complètement fait avec ce Whisky ingurgité. Ses mains glissèrent audacieusement sous les couches de vêtements, caressant sa peau soyeuse, douce et terriblement chaude et attractive.

En plus depuis qu’il sortait avec la miss, Newt était prévoyant, dans son portefeuille il avait toujours plusieurs préservatifs, car elle adorait faire ça à n’importe quel moment et endroit.
La cuisine d’Anthony le jaloux… Non mais pas qu’il avait une réelle dent contre lui, après tout s’il était amoureux de Berlin… Il devait bien souffrir, surtout que celle qu’il aimait ne se gênait pas pour s’éclater beaucoup ailleurs. Mais bon Newt pour le moment n’avait pas trop envie de se montrer compatissant. Il avait plus envie de prouver à l’autre, ce que le « gamin » avait dans le… pantalon. Ouais un peu puérile comme genre d’envie et de penser, mais autant joindre l’agréable à la petite vengeance personnelle. Enfin si ça disait bien aussi à Berlin évidemment.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» {CORPSE PARTY} This is Halloween [ Feat everybody ]
» Murder party ? [feat. Michaela]
» Les animaux fantastiques, de Newt Scamander
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: