Partagez|

HO MY GOD - Joshua and guest Balthy

Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 14 Oct - 11:33
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy




Il avait la carte du grand type Asia entre les doigts. Depuis un moment et chaque jour après cette dernière rencontre bizarre, il ne cessait de prendre la carte et de l’examiner perplexe. Cette aprèm de week-end, il était allongé sur son lit, délaissant son Pc, ses activités habituelles de jeune étudiant un peu geek pour une fois encore faire tourner cette carte entre ses doigts et lire les inscriptions.

Sorcier… Sorcier… Pouvoir… magie… Surnaturel… Créatures… Loup-garou… Vampire aussi…

Tout ceci était insensé, impossible non ? Et pourtant… ce qu’il avait fait malgré lui ces derniers jours, s’expliquait bien mieux si tout cela était bien vrai.
Ce mister Balthazart là, lui avait promis de tout lui apprendre, et qu’il devait juste se rendre à cette adresse au plus vite. Il lui avait même dit qu’il espérait sa venue dès le jour suivant… mais il avait fait trainer les choses. Car il avait eu besoin de temps d’y réfléchir, de peser le pour et le contre, de réaliser qu’il ne se foutait pas de lui en lui racontant des conneries. Après la phase de rejet, puis de peur et de cogitation, venait celle de la curiosité et de l’envie de vérité.
Tout en examinant encore cette petite carte, il plissait les yeux, malmenait sa lèvre inférieure entre ses dents, et se tâtait pour là dès maintenant se lever, sauter dans sa voiture, brancher le GPS à cette adresse et rendre une petite visite à ce type styliste et sorcier donc.

Après tout qu’est-ce qu'il risquait ?... En fait il l’ignorait, il connaissait plus ou moins les dangers du monde « normal », avec son père flic, sa mère infirmière, il avait appris à appréhender ce qui pouvait être risqué et dangereux. Mais la sorcellerie ? La magie ? le surnaturel ? Et surtout les autres créatures qui n’étaient censées que vivre dans des romans du genre… ça non... Il ne savait pas comment s’en protéger.
Mais après il était tellement un danger lui-même, il avait souvent causé des bêtises, mais depuis le supermarché, le match de basket, le coup de l’étagère à vin dans l’autre bar et puis d’autres trucs quoi… il devenait lui-même dangereux et il avait bien failli en faire une crise de panique … Il n’en avait pas fait depuis longtemps, et ça ne faisait pas du bien du tout.

S’humectant la lèvre, soupirant, jouant avec cette carte qu’il tenait au-dessus de son visage, il finit par se rendre à l’évidence et faire son choix. Alors il se redressa, glissa la carte dans son portefeuille qui reposait sur son bureau, glissa ce dernier dans la poche de son pantalon. Chercha sa clef de voiture et sa veste puis quitta sa chambre pour sortir et grimper dans sa jeep.
Il tapa l’adresse sur la carte sur son téléphone qu’il mit sur l’hautparleur et fixa au support ventouser au pare-brise. Ensuite il tourna la clef de contact et se laissa donc guider jusqu’à Manhattan. Comme tous les samedis après-midi, la circulation était dense, très dense, donc il mit plus de temps que nécessaire pour arriver enfin… là où devait donc logiquement habiter mister Pears.

Après avoir un peu galéré pour trouver une place pour se garer, Newt sorti de sa bagnole, traversa une ruelle et un long trottoir pour enfin arriver devant le haut building où créchait mister le grand sorcier aux fringues bien voyantes.
Il chercha le nom et l’étage, emprunta l’ascenseur forcément et se laissa ainsi grimper ainsi vers les hauteurs. Quand l’appareil s’immobilisa avec un joli TING, Newt s’engage sur un vaste palier et réalisa qu’il y avait qu’une porte, que tout l’étage voire peut-être plus, avec les New-Yorkais friqués c’est courant, lui appartenait.

Il s’approcha de la porte, pointa son index sur le bouton de la sonnette et… Appuya dessus tendant l’oreille pour entendre le son… Mais rien. Ho ? Il recommença, appuya une seconde fois, rien encore. Donc fit plusieurs fois sans penser peut-être que lui ne pouvait pas l’entendre mais les occupants oui.
Pensant vraiment qu’elle était cassée, il opta pour toquer plusieurs fois à cette porte… Bref comment être direct agaçant sans le vouloir. (lol)

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Dim 28 Oct - 0:20



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Comme tout bon samedi matin bien commencé, Joshua n’ouvre les yeux qu’à la fin de la matinée. Qu’il se transforme ou non en loup pendant la nuit, il a toujours été un gros dormeur. Son père adoptif est habitué à ce rythme et ne se soucie pas souvent de ne pas le voir émerger avant une certaine heure. Par chance, Balthazar ne fait pas partie de ces parents relous accros à cet adage stupide « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. »  L’avenir, il appartient seulement à celui qui est assez malin pour ne pas se faire bouffer par un vampire affamé ou par un loup-garou mal luné.

Après s’être longuement étiré sans se presser, Joshua finit par quitter paresseusement son lit sans la moindre considération pour l’horloge. Il est attiré vers la cuisine, encouragé par son estomac furieux d’être encore vide à cette heure tardive. C’est une sorte de rituel, à chaque réveil, la cuisine devient sa priorité numéro un. Généralement, il croise aussi son père sur le chemin, mais cette fois c’est le silence de l’appartement vide qui répond au bruit de ses pas lents. Bizarre… Après avoir rapidement tartiné sur Nutella sur un morceau de brioche, Joshua entreprend donc de partir à la recherche de son père tout en mangeant. Il n’y a cependant pas de trace du grand sorcier. A tout hasard, Joshua l’appelle une fois ou deux, mais là encore c’est le silence qui répond. Balthazar n’est peut-être pas bien loin – en train de mijoter quelque chose à la cave ou simplement de sortie pour faire des courses.

Le résultat reste cependant le même. Joshua déteste être seul sans s’y attendre. Une grimace passe sur son visage alors qu’il se résout à mettre fin à sa recherche. Ce n’est qu’en retournant dans la cuisine – mieux réveillé – qu’il repère la petite note que lui a laissé le sorcier sur le comptoir pour prévenir le fils de son départ. Bêtement rassuré par le morceau de papier, le jeune loup se refait une tartine et va s’échouer sur le canapé après avoir enfilé des vêtements amples dans lesquels passer confortablement la journée à la maison.

Les heures passent et Balthazar ne rentre pas. Joshua décide de l’attendre pour manger son repas du midi avec lui malgré tout. Il zappe paresseusement devant la télé pour faire passer le temps. Souvent, il aime s’installer toute l’après-midi devant les documentaires animaliers et lister ensuite toutes les propriétés inédites de telle ou telle espèce à son père. Aujourd’hui, le thème abordé concerne les loups. Joshua hésite puis décide finalement de regarder la chaîne après avoir attrapé un paquet de chips pour tenir jusqu’à l’arrivée de Balthazar. Si le reportage était passé de nuit, Joshua aurait pu être appelé par l’instinct, encouragé à bouger les oreilles et à hurler avec l’espèce filmée dans la télé. De jour, il se contente de fixer l’écran avec un peu plus d’intérêt que la normale. Il est absorbé tout entier par le documentaire lorsque soudain la publicité est lancée. Joshua va devoir attendre pour pouvoir regarder les épisodes suivants. Frustré par cette interruption, il décide de faire enregistrer le rester par la télé pour pouvoir passer la publicité en regardant. En attendant, il décide d’occuper le reste de sa journée avec un bonne douche puisqu’apparemment son père n’est pas pressé de rentrer.

Joshua est occupé à hurler les paroles d’un tube qui passe souvent à la radio sous la douche lorsque la sonnerie de l’appartement retentit. Il se fige, surpris, parce qu’il n’attend personne. Le grand Balthazar aurait-il la tête ailleurs et aurait-il bêtement oublié ses clés ? Il parait que ça arrive même aux meilleurs. Qu’importe, il fera bien un petit tour de passe-passe magique pour entrer à sa manière. Joshua décide de terminer sa douche tranquillement. Mais la sonnerie insiste. Oh c’est qu’il est relou ! Qu’est-ce-qui l’empêche d’ouvrir cette porte en un claquement de doigt ? Son taux de mana est trop faible ou quoi ? « La formule c’est Alohomora ! » Joshua hurle en ricanant tout seul sous l’eau, fier de sa petite blague. Mais derrière la porte, l’autre persiste, plus têtu encore que le jeune Pears.

Finalement agacé par le bruit intempestif, il décide de sortir de la douche et prend à peine le temps de s’entourer d’une serviette pour aller ouvrir – pensant y trouver son père les bras remplis de courses ou quelque chose du genre. Voilà qu’il s’excite désormais sur la porte à toquer jusqu’à ce que ça ouvre. « Ça va j’arrive ! » Joshua grommelle en traversant le salon jusqu’à l’entrée. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il pose ses yeux noirs sur un petit jeune à l’air tout aussi hébété que lui. Les secondes de stupéfaction passées, le jeune loup se ressaisit et dévisage l’inconnu non attendu après l’avoir inspecté de la tête aux pieds. Il ne ressemble même pas à un livreur qui se serait trompé d’étage. « Pas besoin de s'exciter sur la sonnette, elle fonctionne. » Joshua commente d’un regard sévère avant de poursuivre sur le même ton pour faire clairement comprendre au petit qu’il dérange en plein milieu d’une douche. « C’est pour quoi ? » Il grogne sur un ton peu accueillant, persuadé que le gosse s’est perdu.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 28 Oct - 17:15
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy



Newt avait donc longuement hésité à se rendre jusqu’ici. Il y avait de quoi aussi douter, apprendre qu’on n’était pas si « normal » si dans la norme que les autres. Il avait longuement cogité sur tout ce qu’il avait provoqué récemment. Repensant aux paroles de cet homme fashion, un autre sorcier qui ressemblait plus à un mannequin qu’un Merlin l’enchanteur d’ailleurs. Pour lui il était évident que Newt avait des pouvoirs, mais qu’il ne savait pas les canaliser ni les utiliser et que pour ça il aurait besoin de lui… ha ça s’était sûr, évident même qu’il ignorait comment faire avec.

Il songea à ses amis, sa famille, a ce qu’il avait vécu et vu ses derniers temps… et après beaucoup d’interrogation et de doute, le voilà qui débarque chez ce bonhomme-là. Il verrait bien après tout ce qu'il’attendrait. Cela ne devait pas être pire que le supermarché… ou le match de basket hein .
Newt n’entendait pas la sonnerie, derrière cette imposante porte il ignorait que ses appuis sur la sonnette pouvaient agacer un occupant au caractère très « lunatique » (Loup lunatique XD … /out). Inconscient du risque, il insista et fini même pas opté par la vieille méthode du toc toc à fond.

Il tendit l’oreille et cru entendre du bruit, quelqu’un approchait, il eut un déclique du verrou et la porte s’ouvrir sur… Ho… Wait… mais ce n'est pas mister pervers asiatique qui l’avait stalker en masse depuis plusieurs semaines. Non c'était un autre type, plus jeune et… portant juste une serviette de bain nouée autour de sa taille… Oopsy… il devait être sous la douche.
Le gars pas trop content, mais ça se comprenait, le scanna de la tête aux pieds et puis d’une voix bourrue et sèche il lâcha un beau :

« Pas besoin de s'exciter sur la sonnette, elle fonctionne. C’est pour quoi ? »

Heu… je… sorry… je ne voulais pas, c’est que j’avais l’impression qu’elle était cassée… Bredouilla Newt un peu embarrassé et déstabilisé.

Je… venais voir monsieur Perv… Heu Monsieur Pears Balthazart, il m’a donné sa carte… My god j’espère que je ne me suis pas trompé d’étage ou de porte, normalement non la carte indique bien ici. Il se faisait les questions et réponses. Et puis sentant que l’autre attendait encore une justification valable, il cessa de parler pour ne rien dire et redressa un peu les épaules.

Il m’a filé sa carte et m’a dit de venir le voir car je suis un sorcier, en version moins Hagridesque ceci dit
Spoiler:
 
,  et qu’il a beaucoup à m’apprendre pour éviter que je sois une catastrophe ambulante pour la société.

Il sourit d’un air plus sympathique et ajouta avec un peu de perplexité :

Est-ce qu’il est là ? ... My god il espérait bien car il venait quand même de déranger un mec qui se lavait. D’ailleurs…

Heu… Vo... ta... la serviette, elle se détache et elle va tomb… Elle venait de se défaire évidemment et de dégringoler vers le sol. Heureusement qu’ils étaient entre hommes hein, que bref anatomiquement ils étaient « presque » tous pareil de toute façon (Enfin presque sauf niveau taille et forme de ces choses là).

Ho my god ! Peut être qu’il sera bien de te couvrir, il ne fait pas très chaud en ce moment. Même sur le palier de cet étage, Newt supportait très bien sa veste assez épaisse c’est pour dire que les températures avaient bien chuté ces derniers temps.
Il ne voulait pas non plus en plus de l’avoir tiré du bain… lui faire choper la grippe carabinée…

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Dim 11 Nov - 0:31



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Le jeune qui lui fait face s’attendait clairement à voir quelqu’un d’autre lui ouvrir. Il bredouille des excuses d’un air confus et Joshua échappe un soupir, désormais persuadé d’avoir été dérangé pour rien. Il s’apprête à refermer la porte illico, un peu blasé par cette interruption, mais le garçon retient son attention en prononçant le nom de son père adoptif. Aussitôt le jeune loup dévisage à nouveau l’inconnu d’un air méfiant. D’où est-ce qu’il connait Balthazar ? Et qu’est-ce qu’il lui veut ? Et pourquoi il lui a donné sa carte d’abord ? Sa mâchoire se crispe alors qu’il transperce le jeune du regard comme pour sonder son âme et trouver toutes les réponses à ses questions.

Le garçon semble d’ailleurs deviner que Joshua ne le laissera pas entrer sur son territoire sans davantage d’informations. Il poursuit ses explications et révèle donc qu’il est un jeune sorcier. Ben tiens ! Voilà que Balthazar ramène des apprentis à la maison maintenant ! La nouvelle fait davantage froncer les sourcils à Joshua, nullement amusé par la petite référence à Harry Potter. D’ailleurs lorsque le jeune quémande la présence du grand sorcier, le fils Pears finit par perdre patience. Il s’apprête à lui claquer la porte au nez en l’invitant peu poliment à repasser plus tard, mais coup du sort c’est le moment que choisi sa serviette pour se détacher de ses hanches et tomber à ses pieds.

Son interlocuteur essaye de le prévenir, mais trop tard. Il a juste le temps de s’exclamer pour ensuite lui proposer d’aller se rhabiller. C’est une blague ! Le sang du loup ne fait qu’un tour et si la nuit était déjà tombée, il aurait probablement pu se transformer sur le coup pour prendre le garçon en chasse. Le soleil veillant sur l’inconnu, Joshua se contente de ramasser sa serviette pour la remettre en place et jette un regard furieux à l’inconnu crispant qui s’inquiète de le voir attraper froid. Oh il a le sang chaud, sa nature de loup-garou le rend un peu moins sensible au froid. Et puis la colère qu’il sent monter le fait même carrément bouillir. « Oui et ben je ne serais pas trempé et à poil dans l’entrée si quelqu’un n’avait pas débarqué à l’improviste. » Il répond sèchement sans le moindre remord et s’écarte finalement de l’entrée, tenant la porte d’une main et sa serviette de l’autre pour laisser l’apprenti sorcier entrer.

Balthazar lui a suffisamment répété que les sorts de protection ne laissent passer personne avec de mauvaises intentions, alors Joshua prie secrètement pour qu’un de ces fameux sorts impose un mur invisible au gamin qui met les pieds dans l’appartement. Dommage, rien ne se passe. Il ne s’agit vraiment que d’un petit paumé que Balthazar a ramassé dieu seul sait où et pourquoi. Est-ce qu’il s’ennuie de son fils et qu’il a donc décidé de prendre un apprenti pour compenser ? Les questions fusent dans la tête du petit loup et les hypothèses vont bon train. Il ne voit vraiment pas d’un bon œil cette agression de territoire.

« Balthazar doit revenir bientôt, mais il ne m’a pas dit à quelle heure. Tu aurais dû appeler avant de venir. » Joshua l’informe sur un ton de reproche non camouflé et lui désigne le salon d’un mouvement du bras. « Tu as qu’à l’attendre là-bas, il ne va pas tarder. » Et vivement qu’il arrive ! Joshua a hâte de questionner son père sur cet intrus sorti de nulle part. L’idée de voir ce gros lourdaud s’entraîner dans SA maison avec SON père lui hérisse le poil. Vraiment, le sorcier a de la chance qu’il fasse encore jour.

Pour prendre le temps de se calmer, le fils Pears abandonne son invité sur place et part se sécher et s’habiller dans sa chambre. Il le quitte d’un bon pas, d’une part parce qu’il ne se remet pas de la chute inattendue de sa serviette face à lui, et d’autre part parce qu’il n’aime pas exposer la large cicatrice qui orne son épaule droite aux yeux de tous. Ce vestige d’un passé chaotique rappelle la blessure que les chasseurs lui ont fait en manquant de le tuer de peu alors qu’il n’était encore qu’un louveteau.

Il ne traîne pas pour enfiler ses vêtements, agacé d’avance à l’idée que le nouveau venu puisse mettre son nez dans des affaires qui ne le regarde pas. Il a encore les cheveux dégoulinants lorsqu’il réapparaît dans le salon, cette fois dûment habillé. « Quand est-ce qu’il t’a donné sa carte au fait ? » Il questionne tout en secouant la serviette sur sa tête. Finalement le grand sorcier peut bien prendre son temps, Joshua compte bien mettre ce temps en tête à tête à profil pour mener un véritable interrogatoire digne du FBI. « Et pourquoi est-ce qu’il voudrait t’apprendre la magie ? » Il l’interroge en prenant son air le plus suspicieux possible, plongeant ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur pour y déceler la moindre hésitation, le moindre mensonge.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 11 Nov - 22:03
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


Voilà typiquement comment faire directe mauvaise impression sans le vouloir et sans faire exprès… MAIS c’était le quotidien de Newty ça. Débarquer quand il ne faut pas, au pire moment et causer des désagréments dès les premières secondes. Le jeune homme qui lui ouvrit la porte avec la serviette de bain nouée autour de la taille ne dérogeait pas à cette règle.
Newt s’excusa, balbutia des explications et … comble du pire, l’autre perdit sa serviette devant lui. Newt évita de trop regarder en bas, pas que cela le dérangeait mais il se doutait qu’en plus de l’avoir tiré du bain et tout ça, il n’apprécierait pas trop qu’un inconnu lui reluque le paquet. C’était déjà assez humiliant comme ça. Et encore une fois les propos maladroits mais pourtant bienveillants de Newt firent grogner et presque montrer les crocs au jeune Loup Garou :

« Oui et ben je ne serais pas trempé et à poil dans l’entrée si quelqu’un n’avait pas débarqué à l’improviste. »

Arf… Que répondre a ça ? Rien car c’était plus que vrai. Joshua s’écarta et le laissa donc le champ libre. Newt bredouilla un merci un peu intimidé et franchit le seuil, découvrant l’antre de son futur possible mentor.
Le jeune sorcier habitué à la simplicité du foyer de ses parents, simple, mais confortable et fonctionnel, fut frappé par la grandiloquence de ce duplex.

Woooow… ! Cela lui échappa en matant la hauteur du plafond, les meubles, le sol, le côté design et fashion des lieux, des décorations.
Il se sentait d’autant plus petit et carrément pas à sa place ici. De plus l’accueil plus que glacial du jeune hôte des lieux, ne l’aidait pas à se sentir à l’aise.

« Balthazar doit revenir bientôt, mais il ne m’a pas dit à quelle heure. Tu aurais dû appeler avant de venir. »
 
Newt pivota un peu sur ses talons pour le fixer. Il grimaça un peu et se gratta la nuque d’un air coupable et désolé.

Je… oui… j’aurais dû, je ne pensais pas venir aujourd’hui en fait c’est pour ça…

Comment lui dire qu’il croyait toujours à une vaste blague tout ça et que même maintenant il avait limité envie de se barrer et balayer pour de bon toutes ses conneries de sa vie. Que LUI sorcier ce n’était pas possible, que tout ceci n’existait pas.
Mais maintenant qu’il était là… hein ?... Qu’il l’avait tiré de son bain et vu son…  Enfin voilà …

« Tu as qu’à l’attendre là-bas, il ne va pas tarder. »

O… Okay merci beaucoup ! My god il avait vraiment l’impression qu’il allait le bouffer.

Voilà bon Bah… plus qu’attendre. Et comme Joshua, Newt pensa très fortement dans sa tête :
Viiiiiiiiiiiiiite vient donc monsieur le pervers chelou… Il fait peur le type à la serviette de bain…

Du coup une fois seul quelques minutes, il s’installa dans le vaste et impressionnant salon, posant sommairement ses fesses sur le rebord du fauteuil, même pas au fond, confortablement. Car si jamais il devait fuir . Hein ? Si jamais il était en fait tombé dans un piège, un guet-apens d’une bande d’allumés complets .
Mais le pervers scintillant n’arriva pas encore, oui il aurait dû vraiment appeler avant, cependant Joshua réapparut assez vite. Certainement qu’il n’avait pas ultra confiance de le laisser tout seul dans son salon.
Mais cette fois il était habillé, il se frictionnait les cheveux avec la serviette. Au moins il ne risquerait plus de voir son…  

« Quand est-ce qu’il t’a donné sa carte au fait ? » S’enquit-il le faisant légèrement sursauter.

Ha ? Heu y a presque deux semaines maintenant… Oui lors de cette pause-déjeuner au mac do entre les cours. Impossible d’oublier cette entrevue. Et le fait d’avoir recraché son soda par le nez aussi… moment ultra douloureux en soi

« Et pourquoi est-ce qu’il voudrait t’apprendre la magie ? »

Apparemment le gars ne se contenterait pas de quelques réponses, il voulait vraiment tout savoir.
Mais il fut tellement pris au dépourvue par cette question que la réponse fusa presque automatiquement et spontanément :

Car je suis un danger public, une catastrophe ambulante… HO MY GOD ! J’ai dit ça à voix haute ?.... Mais… oui c’est vrai, j’ai causé pleins d’incident dans le passé et récemment. Alors il m’a dit qu’il pouvait m’aider à contrôler ma… magie en me donnant des cours…

Puis frottant les paumes de ses mains contre ses cuisses, il avait l’impression qu’elles étaient moites, il ajouta en le fixant lui aussi droit dans les yeux afin de déceler quelques indices qui cautionneraient éventuellement la thèse que tout ceci n’est qu’une supercherie pure et simple.

Y… Il y a vraiment des sorciers .... Des vampires et des loups-garous dans cette ville ?... Comme il m’a dit ? ... Questionna-t-il sur un ton de la confidence, ou comme s’il craignait des micros, des enregistrements, un genre de caméra cachée dont il sera la victime idéale à souhait.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Sam 17 Nov - 20:55



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Joshua plisse les yeux d’un air suspicieux lorsque le nouveau venu lui révèle être venu sur un coup de tête. Est-ce-que Balthazar sait au moins que le gamin est venu ? Tout à coup, le jeune loup se demande s’il a bien fait de le laisser entrer. Le regret qu’il ressent soudainement l’agace davantage. Néanmoins, l’air terriblement gêné et presque inquiet du jeune sorcier ne lui donnent pas un aspect très redoutable. Sans même à avoir à attendre l’ascension de la lune pour se transformer, Joshua pourrait sans doute lui arracher la tête.

L’idée plait au jeune loup qui ne voit définitivement pas cette invasion d’un très bon œil. Lorsqu’il revient dans le salon en portant quelque chose de plus décent qu’une simple serviette mal accrochée, il est bien décidé à faire comprendre à l’intrus qu’il n’est pas à sa place ici. Il commence par le questionner sans douceur pour vérifier l’absence d’incohérence dans le discours du jeune assis. Dès sa première réponse, Joshua manque de s’étrangler. Deux semaines !! Deux semaines que le gosse traîne avec la carte de Balthazar. Le loup serre la mâchoire pour retenir un commentaire méchant. Son père adoptif aurait largement eu le temps de lui parler du petit nouveau ! Pourquoi diable aurait-il éludé le sujet ? Blessé de ne pas avoir été mis dans la confidence, le jeune loup ne dit rien mais laisse son regard noir parler pour lui.

Sa deuxième question est posée avec autant sinon plus d’agressivité que la première. Mais l’autre ne se démonte pas, il répond le plus spontanément du monde et s’écrie tout aussi rapidement, surpris lui-même par sa réponse. Joshua sursaute presque face à cette réaction et le scanne comme s’il observait une curiosité de la nature. Oui, ça ressemble bien à Balthazar de vouloir venir en aide à un gamin dans la galère qui ne maîtrise pas ce qui lui arrive. Un comportement plus qu’honorable. Pourtant, l’idée que le grand esprit Malonk s’intéresse à quelqu’un d’autre qu’à lui terrifie soudainement Joshua. Le grand sorcier aurait-il eu l’idée saugrenue que son fils majeur n’a plus besoin de lui pour continuer sa route et qu’il peut désormais se consacrer à aider un nouvel orphelin ramassé dans la nature ?

Abattu, furieux et inquiet tout à la fois, Joshua se laisse tomber dans le canapé en face de l’apprenti sorcier. Il imagine déjà le grand discours rassurant que Balthazar pourrait lui sortir en lui mettant sa valise dans les mains. Il a le cœur au bord de l’explosion lorsque l’autre imbécile lui pose la plus inattendue des questions. Le jeune loup se fige, incertain d’avoir correctement compris la question, puis il fusille à nouveau le pauvre jeune en face. Et c’est ça qui va le remplacer ?? Est-ce qu’il se moque de lui ?

Mais au lieu de se contenter d’approuver furieusement pour lui ouvrir les yeux sur la réalité du monde dans lequel il vit, une idée mauvaise germe dans l’esprit du jeune loup fâché de se sentir délaissé. « Le dernier apprenti de Balthazar a été retrouvé vidé de son sang. Il était plus blanc que ce mur et tout desséché. Alors j’imagine que oui, il y a des vampires dans cette ville. » Il se contente de répondre en prenant une mine un peu dégoûtée pour appuyer son mensonge. Une histoire saugrenue mais une idée brillante. Si le gamin a suffisamment la frousse avant que Balthazar n’arrive, peut-être se décidera-t-il à disparaître pour ne jamais revenir. L’idée apaise la terreur de l’abandon qui tourmente le jeune loup. Il s’enfonce un peu plus dans le canapé et commente avec un demi sourire moqueur : « Je me demande combien de temps tu vas tenir si tu n’es même pas au courant de la base… » Il prend un air pensif quelques secondes avant de se pencher vers le jeune sorcier pour lui confier une mise en garde. « A ta place je filerai d’ici avant que Balthazar n’arrive pour m’éviter des ennuis. » Puis il se redresse et hausse les épaules. « Tu devrais plutôt demander de l’aide à tes parents ou à défaut te trouver un autre mentor. J’imagine qu’il n’est pas le seul sorcier à vivre à New-York. » Il soupire, fait courir un instant son regard sur le nouveau venu, et continue de s’enfoncer dans le mensonge sans le moindre scrupule. « En plus, tu devrais vraiment en profiter tant que tu as encore la possibilité de fuir. Moi je suis coincé ici, Balthazar m’a jeté un sort et maintenant je suis condamné à être son esclave. Je ne devrais pas te le dire, mais tu ferais mieux de filer maintenant et de ne plus jamais revenir ! » Voilà que maintenant il joue la carte de la sympathie. Filer au plus vite pour ne jamais revenir, en voilà un beau conseil déclaré à ses risques et périls. Joshua est fier de son mensonge. Si après ça le jeune s’obstine à garder ses fesses posées sur le fauteuil du salon, le jeune loup sera déterminé à le dévorer une fois la nuit tombée. C’est sa dernière chance d’obtempérer par la manière douce.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Mar 20 Nov - 14:58
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


Bon Bah, on pouvait clairement dire que cela avait plutôt mal commencé entre ces deux-là. Dès l’instant que Newt avait appuyé sur cette sonnette, et qu’il avait cru que cette dernière était cassée…
Le hic c’est qu’il n’y avait que le loup-garou de présent, un loup-garou de très mauvais poil (XD), très territorial et très attaché à sa meute, étant donné que Balthy était sa meute. Forcément voilà qu’un individu étranger débarquait, foulait le sol de l’appartement, mettant le caractère lunatique du Loupio a mal et faisait référence à son alpha de père… Bref un chapelet d’erreur qui le cataloguait directe en « visiteur indésirable et à dégager au plus vite »
Quand bien même Joshua ne fit rien physiquement à Newt, encore moins ne l’insulta, l’ambiance était tout de même… pesante. Le jeune sorcier ne se sentait pas spécialement à son aise, encore moins dans ce grand salon. Un instant seul, il contempla le style, la déco. Mais cet instant d’isolement ne dura pas. Joshua ne voulait pas laisser « l’ennemi » seul trop longtemps. Le gardant donc à l’œil.

Newt eut beau se montrer aucunement agressif, il ignorait qu’il avait affaire à un loup-garou, et que ce dernier s’affirmait Omega. Bref une affaire de domination. Humilier, soumettre tel était la règle chez les loups. Pour survivre et se faire accepter dans la meute, il fallait se mettre sur le dos, offrir sa gorge au dominant. Mais à l’heure actuelle, Newt le trouva effectivement grave flippant, mais ne songeait aucunement à se rouler par terre devant lui. Il n’était en rien un loup et en rien de sa meute, ni même de celle de Balthy. Il connaissait à peine ces deux-là d’ailleurs. Mais en revanche, il souhaitait avidement que ce dernier arrive bien vite. L’attitude de Joshua ne le rassurait vraiment pas du tout… Et il n’était pas au bout de ses peines d’ailleurs. Surtout quand Newt demanda si les autres créatures existaient bien… le jeune maître des lieux avait monté très vite tout un plan dans sa tête pour se débarrasser de l’Intrus :

« Le dernier apprenti de Balthazar a été retrouvé vidé de son sang. Il était plus blanc que ce mur et tout desséché. Alors j’imagine que oui, il y a des vampires dans cette ville. »

… Q... QUEWA ?... Sa voix monta un peu dans les aigus.
Des… Des vampires ? Ils ont… sifflé t… tout le sang du dernier apprenti .... OH MY GOD… Il se passa la main dans les cheveux, affichant un air paniqué.

Et le vilain loup-garou continua sur sa lancée pour bien faire flipper le pauvre apprenti sorcier qui n’avait rien demandé de tout ça. Au fur et à mesure que Joshua s’exprimait et mettait en action son horrible plan d’intimidation, le teint du pauvre Newty virait au cachet d’aspirine. La panique était totalement ancrée dans son regard brun.

« Je me demande combien de temps tu vas tenir si tu n’es même pas au courant de la base… »

M…mais comment ça ? Je viens juste pour prendre des cours particuliers rien de plus… Je ne veux pas chercher les problèmes avec des vampires. Maugréa-t-il

Un instant le jeune loup-garou le fixa, puis tout doucement il se pencha vers lui pour souffler plus bas sur le ton de la confidence :

« A ta place je filerai d’ici avant que Balthazar n’arrive pour m’éviter des ennuis. Tu devrais plutôt demander de l’aide à tes parents ou à défaut te trouver un autre mentor. J’imagine qu’il n’est pas le seul sorcier à vivre à New-York. »

Et là, il douta un peu sur la véracité des propos du jeune homme. Pourquoi voir avec ses parents ? En quoi cela serait le mieux . Au contraire non ? Puis un autre sorcier ? Mais il n’en connaissait pas d’autre, du moins il le croyait, car évidemment Charles il ignorait que s’en était un lui aussi.

Mais… j’en connais pas d’autre et c'est lui qui est venue me voir. Répliqua-t-il à son tour tout bas aussi, suivant le même ton de confidence par reflexe.

Il m’a même stalker partout, j’ai cru un instant que c'était un dangereux pervers qui allait m’en lever, me balancer dans une camionnette blanche et m’enfermer dans sa cave.

Bha quoi… c’est vrai ! Quand on voit le même mec partout forcément a fini par croire à une histoire des plus louches. Et le comportement de Balthazar niveau loucherie c'était au max hein.

« En plus, tu devrais vraiment en profiter tant que tu as encore la possibilité de fuir. Moi je suis coincé ici, Balthazar m’a jeté un sort et maintenant je suis condamné à être son esclave. Je ne devrais pas te le dire, mais tu ferais mieux de filer maintenant et de ne plus jamais revenir ! »  

Il entendait bien ses conseilles mais… mais il en avait aussi assez de causer tant de maladresse, de plus en plus dangereuses en plus. Balthy avait dit avoir la solution et les capacités de l’aider, de lui garantir une vie plus calme pour lui et ses proches. Il voulait tenter le coup. Même s’il n’était guère rassuré, encore moins encore et que ce gars face à lui qui le matait comme s’il allait le bouffer le faisait tout autant grave flipper. Il finit par secouer doucement la tête et tenter de rester « courageux »… à la Newty hein.

J… Je vais rester et voir monsieur Balthazar. Toute façon il sait où me trouver, alors foutue pour foutue… Sa petite voie partait encore un peu dans les octaves plus hautes, signe évident de sa grande anxiété dans la suite de cette journée.
My god j’espère que je ne finirais pas en smoothie pour Vampiro… Songea-t-il en se triturant les doigts nerveusement. Son regard allant de Joshua à la porte d’entrée, à l'heure affichée sur un grand cadrant et ainsi de suite.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Sam 24 Nov - 16:45



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Sur le coup, Joshua est ravi de voir que le poisson mord immédiatement à l’hameçon. Il s’attend à le voir détaler et disparaître pour de bon dans les minutes qui suivent. Mais lorsqu’il suggère au pauvre visiteur de se tourner vers ses parents ou vers un autre sorcier, le pauvre apprenti lui apprend qu’il ne connait personne d’autre. Surpris de cette réponse, Joshua lève un sourcil. Comment se fait-il qu’il soit sorcier si ses parents ne le sont pas ? Persuadé que ce genre de chose marche avec le sang comme la malédiction des loups qui court sur sa famille, Joshua considère aussitôt que le gamin lui ment.

Sa manière de faire passer Balthazar pour un stalker achève de le convaincre. Comment peut-il comparer le grand esprit Malonk à un espèce pervers tordu ? Par cette insulte portée à un membre de sa (petite) meute, Joshua se sent offensé personnellement. Dans sa grande bonté d’âme, il lui laisse une dernière chance et décide de jouer son jeu en se faisant passer pour un pauvre jeune piégé et réduit en esclavage. Mais cette drôle d’idée ne fait passer qu’un voile d’inquiétude sur le visage de son interlocuteur. Le futur apprenti refuse une fois encore de quitter son siège pour de bon.

Le jeune loup en reste interdit quelques instants. Il ne voulait pas en arriver à un tel extrême, mais la colère d’être remplacé – par quelqu’un qui ne respecte même pas Balthazar en plus – fait bouillir son sang de manière incontrôlée. Il ne peut pas y résister longtemps et se relève soudainement en échappant un bref grondement guttural. Sa patience a atteint ses limites. Il pointe un doigt accusateur sur Newt, ouvertement furieux. « T’as pas bien compris gamin, c’est si tu le laisses t’approcher que tu es foutu. J’ai essayé de rester poli, mais puisque tu comprends pas mes conseils sympas, je vais être plus clair. » Cette fois, il se fait carrément menaçant. Sans laisser le temps au pauvre sorcier de lui échapper, Joshua comble l’espace qui les sépare encore en deux pas et l’attrape par le col pour le soulever avec une force surnaturelle. « Si tu t’approches encore une fois de Balthazar, c’est moi qui te bouffe direct. T’as compris là ? » Il le prévient sans prendre la moindre pincette, le regard méchant planté dans les yeux du pauvre Newt.

Maintenant qu’il a cédé, Joshua sent la malédiction du loup qui s’excite en lui. Il sent ses os qui vibrent sous l’effet de la colère et entend ses pensées réclamer le sang. Il tient sa proie. Il voudrait le déchirer et lui dévorer le foie. C’est le soleil, son dernier allié, qui aide le jeune Pears à résister malgré tout. A contre-cœur, il relâche l’enfant en le rejetant sans douceur dans son fauteuil. « Tu as intérêt à disparaître. » Josh conclut, le souffle court. Il sent que sa transformation est proche et que sa détermination à y résister faiblit. Qu’est ce que ce gamin a de plus que lui ? Pourquoi diable est-ce que Balthazar irait chercher lui-même un enfant sorcier dans New-York ? Est-ce qu’il est déçu de ne pas pouvoir pratiquer la magie avec son fils adoptif ? Depuis toujours, Joshua est fasciné par la magie. Mais cela n’est peut-être plus assez pour le grand sorcier. Il cherche peut-être un apprenti digne de ce nom maintenant que le jeune loup est majeur et qu’il peut l’envoyer dans une autre maison, loin de lui.

Blessé par sa réflexion silencieuse, Joshua échappe un nouveau grognement. Ses os commencent à craquer, lentement. Une manifestation de la malédiction en pleine journée est toujours plus pénible, plus laborieuse, plus douloureuse. Son squelette humain est soumis à rude épreuve, compressé par le loup qui réclame la place à une heure qui ne lui est pas dû. Oh il le déteste ce gamin venu perturber sa journée qui avait si bien commencée. Si seulement il n’était jamais venu, il n’aurait pas à subir ça maintenant. Désormais, Joshua en veut à Newt, personnellement et infiniment. Elle est là, la première bavure de sa vie de loup. A sa portée. Le meurtre de celui qui a voulu lui voler Balthazar est presque trop facile. La jalousie de l’imaginer pratiquer la magie avec son père adoptif le rend malade et aveugle. Il ne se rend plus compte de ce qu’il fait. Il ne se rend plus compte de la démesure qu’ont pris les choses. Le loup lui murmure déjà à l’oreille comme si la lune brillait sur eux.

Mais les rayons lunaires ne sont pas là pour apaiser sa transformation. Au contraire, le soleil est furieux de voir la bête gratter sous la peau de l’enveloppe humaine pour sortir en plein jour. Il ne lui rendra pas la chose facile et encourage la souffrance pour punir cette transgression. Joshua serre les dents. Il n’a plus le temps de faire pleuvoir les menaces sur son invité. Il se contente d’un regard mauvais et accusateur avant de retirer soudainement son haut. Le sweat a à peine touché le sol que le jeune Pears sent son épaule bouger dans un craquement sonore. Un cri de douleur lui échappe et il porte aussitôt la main de son bras valide à son épaule. « Regarde ce que tu as fait ! » Il gronde à l’attention de Newt, plus que furieux. Il va lui faire payer ça, c’est sûr ! Que Dieu lui vienne en aide si ce gamin veut survivre !
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 24 Nov - 18:35
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


À peine venait-il de répondre aux avertissements du gars, que ce dernier sembla clairement péter son câble. Newt assit donc sur le rebord du canap, sursauta et eut un mouvement de recul face à ce changement d’humeur agressive. Joshua s’était redressé, grognant, affichant un visage presque animal. Il se précipita vers lui et Newt se tassa, recula un maximum sur ce vaste canap mais finit le dos collé au dossier de ce dernier sans autre moyen pour le moment de s’échapper à un mec prêt à la casser certainement la gueule… ENCORE . MAIS JE NE SUIS PAS UN PUNSHINGBALL !!!!  

« T’as pas bien compris gamin, c’est si tu le laisses t’approcher que tu es foutu. J’ai essayé de rester poli, mais puisque tu comprends pas mes conseils sympas, je vais être plus clair. »

mais je ne v… Tenta-t-il de bredouiller totalement terroriser par la fureur intense qu’il percevait chez ce gars.

Et là… il se fit agripper et soulever du vaste divan, sentant même ses pieds quitter le plancher des vaches… Faisant face tant bien que mal à un visage haineux qui lui crachait toute une haine incompréhensible car Newt ne voulait pas chercher des noises à ce type, il venait juste prendre des cours rien de plus.

Wait… C’est Hulk ou quoi le mec… OMG … Peut-être que c’est à cause de cette sonnette .... Ou la serviette…  

J… Je te jure j’ai à peine vu… je ne regardais pas… Bredouilla-t-il comme excuse pensant peut-être que son irritation venait de là.
Et je t’assure aussi… que j’entendais pas la sonnette…

« Si tu t’approches encore une fois de Balthazar, c’est moi qui te bouffe direct. T’as compris là ? »

OMYGOD ! Couina-t-il en fermant les yeux, le visage tout crispé face à ce jeune homme soudait si peu humain. Soulevé par le col, face à un visage dont les yeux n’avaient plus rien d’humain, Newt était au bord de se faire dans le futal.
Puis avec tout autant de force, il éjecta le gamin dans le canap et il se mit à se transformer. Se courbant, grognant, hurlant et retirant son tee-shirt découvrant des mouvements flippants et même complètement creepy sous sa peau. Comme s’il y avait une créature juste en dessous qui allait la percer et surgir.
Newt se redressa vivement les pieds sur le canapé pour se réfugier derrière en franchissant le dossier. À cette vision il comprit que le mec n’était pas humain mais un truc surnaturel donc et très dangereux. Il allait se faire bouffer.

« Tu as intérêt à disparaître. »

HO MY GOD JE VAIS MOURIR ! Lâcha-t-il en panique d’une voix suraigüe tout en se précipitant vers un refuge. La première porte possible qu’il poussa et qu’il s’engouffra dedans. C’était une chambre, qu’il traversa à fond de train, dérapant un peu, butant contre un pied de meuble et une autre porte qu’il ouvrit à la va-vite le précipitant dans l’obscurité. Il la claqua et chercha un verrou… quelques choses à l’aveugle. Il sent cet objet qui peut-être le protégerait… ou pas… et le tourna entendant ce cliquetis à peine rassurant.
Là il tâtonna et recula de cette porte en se plaquant une main sur la bouche pour calmer sa respiration et son envie de geindre.

Il y avait plein de choses autour de lui qu’il ne pouvait pas voir… des vêtements pendouillant, des étagères, des meubles… ça devait être un débarra… ou un immense placard… mais il n’y avait pas d’autre sortie… en gros il allait certainement mourir today… Il agrippa un truc fin en métal... un cintre...

… Ce mec… un Loup Garou… JE… JE VAIS FINIR EN PÂTÉ POUR WEREWOLF !!!! ET AUCUNE ARME POUR ME PROTÉGER !!!!!  
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Balthazar J. Pears

Balthazar J. Pears


◘ Avatar : Harry SHUM Jr.
◘ Crédits : Me
◘ Date d'inscription : 13/09/2018
◘ Messages : 396
◘ Autres comptes : /
◘ Age du perso : 392 Ans
◘ Emploi/loisirs : Créateur de mode / Helper pour les créatures du monde obscur
◘ Mes dons : Métamorphose , Maitres Alchimiste & Illusions Psychique
◘ Côté coeur : Célibataire
Dim 25 Nov - 15:32
OH MY GOD !
feat Joshua & Newt
Ce matin-là, tu avais quantité e choses à faire. Tu t’étais levé aux aurores afin de pouvoir profiter de l’après-midi avec ton fils pour s’affaler sur le canapé, aller au musée, se promener dans Central-Park, ou tout autre chose que Joshua veuille faire pourvu que tu puisse passer du temps avec ton fils. Tu commença donc par prendre ton café sur le toit terrasse avec quelques cigarettes que tu déguste doucement en laissant la fumée emplir tes poumons et parsemer l’air de volutes changeant l’air en une atmosphère lancinante. Puis tu devais aller faire es achats, tout d’abord faire quelques boutiques, mais surtout retrouver Charles dans sa boutique pour commander, préparer et lister les ingrédients dont tu aurais besoin ses derniers jours.

Tu avais d’abord laissé un mot à l’attention de Joshua. Ou plusieurs, car tu connaissais ton fils, dans le brouillard matinal, il devient aveugle. Alors tu laisses es mots un peu partout, un post-il sur le frigo, un sur la bouteille de lait, un sur chaque table et enfin un dernier sur le miroir de la salle de bain.. Il devrait donc bien finir par en trouver un..
Ensuite, tu te prépares et pointe le nez au dehors. Quand tu allais faire tes achats, tu préférais marcher. Sentir le vent sur ton visage était un plaisir et flâner en regardant les vitrines t’apportait une zenitude frénétique. Tu avais donc, alors que tu n’avais besoin de rien, dépenser pas mal d’argent dans de nouvelles fringues.
Avant de te rendre chez Magi, tu prends deux café à emporter, un pour toi et un pour ton hôte. Tu y restes plusieurs heures puis tu rentres.

Evidement, comme tout sorcier qui se respecte, ton foyer est protégé, et bien protégé. Alors tu sais qu’il s’y passe quelque chose, et que quelque chose arrive à l’appartement. TU comprends suffisamment vite ce qu’il s’y passe. Un inconnu est à la maison, il n’est pas agressif et Josh semble ne pas se contrôler. Et tu percutes rapidement. Newt. Assez rapidement pour partir et quitter ton hôte poliment avant de te téléporter sur le palier.
Tu sais ce qu’il se passe en tes murs. Ton fils est en pleine transformation, règne dans le couloir une atmosphère jalouse et colérique. Et une effluve d’effroi.. L’inconnu ne l’est pas totalement. Sans doute ton jeune apprenti. Newt, et visiblement, il a mis ton fils en colère, quand à la jalousie, tu comprends bien vite d’où elle peut venir.
Tu sais pertinemment que t’énerver ne servira à rien, alors tu te calmes doucement, reprends tes esprits et passe la porte avec un calme olympien.

Tu parait vraiment serein. Même beaucoup trop serein. Comme si tu maitrisais déjà la situation. En entrant tu vois Josh finir sa transformation, il semble souffrir bien plus qu’à l’habitude, les transformation e jour ne sont pas simple, et cela fait bien longtemps que ce n’est pas arrivé à Josh. Avant qu’il ai fini, tu jettes un sors en posant ta main sur le mur. Tu empêches quiconque d’autre que toi de s’en prendre à l’un de ses semblable en ces lieux. Tu te diriges instinctivement vers le dressing en enlevant ton manteau et réalise que tu avais bien compris ce qu’il se passe. Tu ouvres la porte, car même si elle est fermée, aucune des serrures de l’appartement ne peut t’être fermée. Vous noterez que c’est chose bien pratique de nuit.. Évidement, quand tu te retrouves face à Newt, tu te montres toujours comme étant celui qui gères la situation alors tu prends le cintre comme si celui-ci t’ait été tendu et tu accroches ton manteau dans le dressing alors que la lumière s’allume quand tu entres.

Puis, tu ressors rapidement, te racle la gorge et entamer une ancienne complainte Malonk. Celle de la réconciliation. Tu avais appris cela au côtés d’Olkan, ton compagnon à une autre époque. Son raisonnement réconciliait les pires altercations entre le loup et son hôte. Lui redonnant lentement sa forme humaine, calmant doucement sa colère, éteignant sa rage. « Calmes Toi, respire Josh. » Dis tu en couvrant ton fils retransformer d’un plan récupéré sur le canapé. « Je vais te faire couler un bain, tu veux ? Je suis désolé je ne savais pas qu’il viendrait aujourd’hui mon grand. » Explique tu en serrant Joshua dans tes bras avec une once de culpabilité dans la voix.
Une fois le loup calmé, tu appelles doucement Newt à revenir dans le salon. « Je crois qu’il va falloir qu’on discute les garçons. »
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur



- I'll enthrall you with my eyes.. -
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Ven 30 Nov - 23:05



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Cette fois, le visiteur a compris. La vague inquiétude devient terreur dans ses pupilles lorsque Joshua perd définitivement patience et cède à la demande du loup. Il va le prendre en chasse, il va le saisir à la gorge, et il va le déchiqueter pour le dévorer vivant. L’appel du sang précipite la transformation douloureuse lorsque le gamin s’échappe en hurlant. Joshua est effaré de le voir contourner les meubles du salon pour s’enfuir vers les chambres au lieu de prendre la porte de la sortie. Il est complètement débile ! Ou suicidaire. Un peu des deux peut-être. En tout cas, c’est une cause perdue. Son fantôme ne pourra pas chouiner, il a été prévenu suffisamment clairement. Ici, c’est un territoire hostile aux inconnus.

Les mouvements des os jettent Joshua au sol. Le pauvre Pears se tortille alors que le loup prend peu à peu forme. La douleur lui vrille les neurones et le dissuade de résister davantage à l’instinct sauvage qui prend le contrôle. Le loup sent une présence connue passer à grand pas près de lui. Couché sur le sol, il reste immobile face au passage de Balthazar. Les dernières douleurs lui arrachent de légers couinements surpris.

Le prédateur se remet rapidement de ses émotions. Il a tôt fait de retracer le chemin de sa proie, et trouve le grand sorcier entre lui et son objectif. Aussitôt, la queue levée et les babines retroussées, il fait comprendre à l’esprit Malonk qu’il est de trop dans le tableau. Pourtant, imperturbable, le survivant se met à chanter dans une langue bien spéciale. Dès les premiers mots, le loup baisse les oreilles et se lèche la truffe. Nerveux, il piétine sur place et aboie après le chanteur pour lui ordonner d’arrêter sa complainte. Mais le sorcier sournois sait bien ce qu’il fait. Le loup baisse sa queue, déçu de voir sa proie lui échapper, mais déjà la malédiction s’apaise et ne lui laissera pas le temps de mordre dans la chair vivante.

La transformation en humain n’est pas moins douloureuse et déjà la bête se replie sur elle-même en couinant malgré l’aide de Balthazar. Lorsque Joshua reprend ses traits humains, il a l’air épuisé. Subir deux transformations de manière si rapprochées en pleine journée est un calvaire. Son corps en tremble encore de longues minutes après avoir retrouvé forme humaine. Enroulé dans le plaid que son père a posé sur ses épaules, Joshua hoche vaguement la tête. Il essaye de se focaliser sur la voix du sorcier pour oublier la douleur mordante qui prend son temps pour se dissiper dans tous ses muscles. L’étreinte l’aide toutefois à se détendre plus rapidement.

Finalement, Balthazar encourage Newt à sortir de son refuge ridicule. Le dressing ? Sérieusement ? Joshua lui lance un regard lourd de sens sans prononcer un mot alors que le sorcier tente d’ouvrir le dialogue. Hors de question pour le jeune loup de faire la moindre excuse. Le gamin l’a cherché. Il en veut même aux deux pour lui avoir fait subir chacun une transformation mémorable – et pas dans le bon sens. Fatigué mais toujours fâché après cette intrusion qu’il voit d’un mauvais œil, Joshua répond à son père sur un ton presque plus agressif qu’il ne l’aurait voulu : « C’est qui bordel ? » Le jeune a bien expliqué plus ou moins vaguement la raison de sa venue, mais Joshua veut l’entendre de la bouche du sorcier. Il plante ses pupilles noires dans le regard de son père pour exiger une réponse sincère. Malgré la bienveillance avec Balthazar l’a traité en pleine transformation agressive, Joshua reste mécontent. C’est la première fois qu’il se sent trahit par le grand sorcier. Le jeune loup est persuadé que l’arrivée surprise de cet apprenti dans leur vie va tout changer, et il en cherche désespérément une explication ou une approbation pour faire marche arrière. « J’en veux pas de ton invité. » Il commente sur un ton tout à fait obtus et continue de parlementer avec Balthazar comme si l’invité en question n’était pas là. Il se contente de lui jeter quelques regards assassins de biais, pour lui rappeler de bien garder ses distances et de se faire très discret.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 2 Déc - 21:39
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


La porte d’entrée lui semblait trop loin pour y accéder avant que le gars… la créature ne lui saute à la gorge, car oui il se voyait bien bouffer, tuer, assassiner, égorger, broyer, déchiqueter et tout autre verbe en er qui veut dire beaucoup beaucoup de souffrance et la mort assurée. Alors instinct de survie avec cependant le mauvais GPS, il ne fila pas vers la sortie mais vers la première porte qui pouvait se verrouiller de l’intérieur. Il se retrouva dans une vaste et belle chambre, mais pas le temps d’admirer qu’il plongea dans le dressing de son futur prof particulier. Il referma la porte la verrouilla et tenta de mettre des trucs devant… mais comme il faisait noir comme dans un four, il ne fit qu’agripper un cintre qu’il brandit devant lui en surveillant le léger rai lumineux, témoins qu’il y avait bien une porte là.
Il tremblait de toutes ses jambes et même de tout son être. Et l’attente ainsi, même si elle fut de courte durée, lui sembla… Interminable.
Puis brusquement la lumière fut éblouissante. La porte s’ouvrit et face à lui une silhouette longiligne se découpant en contrejour.
Newt se protégea d’un bras aveuglé et agita menaçant son cintre comme arme.

Ne me bouffez pas monsieur le loup-garou, je ne suis pas comestible !

Mais le cintre lui fut arracher et ce n’était pas l’autre gars agressif mais justement celui qu’il était venu voir.
Ce dernier semblait serein… heu… COMMENT IL PEUT L’ETRE ALORS QUE DANS SON SALON Y A UN LOUP-GAROU ?
Il se retira laissa Newt déboussolé. Le pauvre fixa la porte ouverte donnant sur le salon, mais il était peu enclin de sortir de ce dressing. Oui même si les cintre n’offrait peu de dangerosité face à une créature affamée… sauf s’ils étaient en argent peut-être…
Puis le sorcier l’appela… Heu… Faut vraiment que . Non mais sinon il pourrait passer plus ta… heu jamais c’est aussi bien jamais… non ?
Du coup tout doucement, il quitta sa modeste planque et traversa cette chambre a pas de Lo… Oui mais non…
Il glissa un regard vers le salon, passant juste la tête et là :

« Je crois qu’il va falloir qu’on discute les garçons. »

Newt croisa le regard noir de l’autre, ho ?... Il est humain à nouveau ? ... mais cela n’est pas des plus rassurants quand même vu ce qu’il était capable de faire y a quelques minutes à peine.

« C’est qui bordel ? »

Newt franchit l’encadrement et se tenait non loin de la sortie, la vraie cette fois. Il zieuta dans cette direction et finalement… oui il prendrait peut-être le premier conseil du gars pas commode à la lettre. Autant partir hein ? Non mais… Il ne voulait pas déranger….

« J’en veux pas de ton invité. » Gronda encore plus fort le loup garou.

Je vais partir c’est mieux… j’ai… je enfin… j’ai des choses à faire, je ne voulais vraiment pas causer de soucis. Je vais voir ailleurs si j’y suis ! Voilà c’est bien !
Et il recula presque en Moonwalk vers cette fichue porte d’entrée qui semblait si loin encore.


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Balthazar J. Pears

Balthazar J. Pears


◘ Avatar : Harry SHUM Jr.
◘ Crédits : Me
◘ Date d'inscription : 13/09/2018
◘ Messages : 396
◘ Autres comptes : /
◘ Age du perso : 392 Ans
◘ Emploi/loisirs : Créateur de mode / Helper pour les créatures du monde obscur
◘ Mes dons : Métamorphose , Maitres Alchimiste & Illusions Psychique
◘ Côté coeur : Célibataire
Mer 19 Déc - 21:06
OH MY GOD !
feat Joshua & Newt
Tu restes calme face à la bête qui s’avance lentement, quand tu la sens derrière toi, la paume de ta main s’oriente vers elle alors de ta main s’ouvre. Entamant ta complainte, tu pivotes lentement pour lui faire face. Dans ton dos, se trouve un jeune homme qui n’a rien demandé à personne. Il est hors de question de laisser Joshua faire du mal à cet enfant. Tu t’avances lentement vers ton fils, la main tendue vers lui. Tu as confiance, le loup est en colère, mais tu as calmé plus d’un malonk belliqueux au cours des siècles, et même si l’animal est parfois très instinctif, vos âmes sont liées à jamais, et il ne pourrait pas te faire de mal même s’il le voulait. Ta voix s’élève dans les airs et  alors que tu affiches un calme olympien, ton enfant reprend peu à peu forme humaine.

Une transformation en pleine journée n’est pas anodines et peut parfois laisser des séquelles. C’est une forme plutôt dangereuse de lycanthropie, probablement encore plus au vu de la courte durée qui sépare les métamorphoses. « Respire lentement Joshua, ça va aller. » Utiliser tes pouvoirs pour calmer la douleur de ton fils a été une véritable épreuve, sa couleur était si grande et tu lui as tant épargné que ta mâchoire est encore crispée. Ta voix tremblerais ce n’est pas e faiblesse. Tu es inquiet, perdu par l’attitude de Joshua. Tu sers son corps contre toi, sa chaleur te rassure en irradiant ta peau.

Tu parviens à dissimuler les quelques larmes qui roulent sur tes joues, elles s’évaporent en une très fines volute de fumée blanche. Tu sens le corps de Joshua vibrer quand ton invité entre dans la pièce. Tout cela ne présage rien de bon, mais tu as 400 ans d’expérience dans la résolution des conflits. Alors, quand ton fils demande qui est l’inconnu, tubardes ton calme et reprends tes esprits. Ta voix redeviens instantanément stable, ferme comme elle l’est souvent. Au fond de toi, tes nerfs sont à vif. la fatigue rends le manques de politesse insupportable. Tu n’as jamais éduqué ton enfant e cette manière. Tu poses ta main sur l’épaule de Joshua et réponds calmement. « Je te présentes Newt, Joshua. Il a le droit d’être là. C’est moi qui l’ai invité à venir. » Ta voix est sans appel mais tu sens que la conversation n’est pas terminée.

« Penses-tu vraiment que tu as le choix, Joshua ? » dis tu sur un ton qui ne laisse pas de réplique possible. « Newt a besoin d’aide, il a une famille, es amis et une vie bien remplie, mais s’il ne maitrises pas ses pouvoirs, il risque blesser quelqu’un. » Tu fixes Newt une bonne partie de la conversation, et sur le ton tout à fait calme que tu as employé jusque là, tu plonges ton regard dans celui de ton fils et continues : « Je penses que trouver une main tendue est parfois appréciable, n’est-ce pas ? »

Bientôt, la voix du jeune apprenti raisonne, il ne semble pas avoir compris les détails et la subtilité de la relation qui s’établie entre toi et le loup. Tu claques des doigts en pointant le sol, le regard braqué sur ton invité. « Non. Tu restes là. Je reviens. » Lentement, tu relèves ton fils et l’appuie presque entièrement sur ton épaule tant il est épuisé. « J’ai fais coulé un bain régénérant Joshua, allez mon grand, je suis là, ne t’en fais pas. » Être sorcier offre parfois des avantages, pendant que tu soignais ton fils, tu lui faisait également couler un bain à base d‘herbes et d’onguent. Bientôt Joshua serait rétabli et le loup n’afficherait plus sa colère, vous permettant d’avoir une discussion. « Assied-Toi. » Proposes-tu au jeune homme en passant à côté de lui en direction de la chambre de Josh.

Une fois la chambre du jeune homme traversée, tu atteins la salle de bain et aide ton fils à entrer dans le bain qui lui tends des bras filiformes de vapeur brulante. Tu le plonges dans l’eau mordante et passe un gant ‘eau froide sur son visage avant de l’embrasser sur le front. « Ca va aller Joshua. J’ai compris ce que tu as ressenti, je t’expliquerai tout, mais pour le moment tu dois te reposer mon grand. » Toute lèves et sors lentement, arrivé sur le pas de la porte, tu le regardes avec un regard plein d’émotions. « Je t’Aime, tu sais ? »

Puis tu retournes auprès de Newt et te vautre dans l’un des énormes canapés du salon. Tu ouvres un meuble et sors une bouteille de jean avant de t’en servir un verre. « Veux tu boires quelque chose ? » Demandes tu à Newt, qui semblent peu déboussolé par l’évènement. Alors, avant toute chose, tu prends une gorgée d’alcool qui te redonne un coup de fouet. « Je suis désolé que tu ai dû assister à cela. Tu vas bien ? Ça faisait fort longtemps que je n’avait pas eu droit à ce genre de scène, et crois moi, ça ne me manquait pas le moins du monde. Bon.. Alors, avant toute chose, j’imagine que tu as des questions ? »  
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur



- I'll enthrall you with my eyes.. -
Joshua Pears

Joshua Pears


◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 117
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Sam 22 Déc - 0:20



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

La réponse de Balthazar va droit au cœur du jeune loup et le plonge soudainement dans un profond silence. Il l’a fait, le sorcier a fait le parallèle entre Newt et son fils adoptif. Par-dessus le marché, il le fait passer pour un loup cruel et égoïste sans chercher à lui expliquer davantage la relation qu’il envisage avec son apprenti sorti du chapeau. Joshua est furieux et dévasté à la fois. Il sera éternellement reconnaissant envers Balthazar pour tout ce qui l’a fait pour lui. Pour cela, il lui voue une confiance aveugle et un amour sans limite. Mais voir le sorcier utiliser ce qui les a liés contre lui, pour lui faire accepter la présence de l’autre… Le jeune loup n’a pas de mot. Il est figé dans l’instant, le cœur au bord des lèvres. Ecrasé à la fois par la douleur de la malédiction et celle que lui inflige le sorcier par ces quelques mots, le jeune loup ignore comment survivre une seconde de plus.

Il pourrait se retransformer et s’enfuir, mais les forces lui manquent. Il voudrait disparaître pour ne rien avoir à répondre. Il voudrait ne pas avoir entendu ces mots. Il voudrait se réveiller de ce cauchemar et traverser l’appartement à l’aveugle jusqu’à la cuisine pour se consoler de ce mauvais rêve avec ses céréales favoris. Le jeune Newt parle mais Joshua ne l’entend pas. C’est comme si la conversation avait désormais lieu sous l’eau. La fatigue assomme la colère sourde qui a suivit la blessure invisible. Le loup n’a même plus la force de s’indigner. Il se contente d’encaisser silencieusement. La fureur a quitté ses yeux noirs, il n’y reste plus qu’une vague tristesse. Le loup contemple le vide avec nostalgie alors que Balthazar s’approche de lui en lui murmurant des paroles douces. Pourquoi faudrait-il que ces moments cessent au profil d’un autre ? Le louveteau réalise qu’il a été bien naïf de croire qu’il pourrait garder jalousement l’esprit Malonk près de lui éternellement.

Désormais, il va falloir assumer sa vie de loup solitaire. Une envie mordante d’hurler pour appeler les siens le prend, mais une fois encore, les forces lui manquent. Le loup est condamné à attendre l’élévation de la lune. En attendant, il pleure, il couine, il se contente de hurler silencieusement sous la peau de l’humain qui le porte. Toujours silencieusement, Joshua se laisse guider jusqu’à la salle de bain. Il entre docilement dans l’eau chaude et s’immerge aussitôt jusqu’aux narines. L’eau infusée d’herbes spécifiques le fait frémir, et les derniers mots de Balthazar le tire enfin de sa torpeur. Il cesse de fixer l’invisible et ses yeux sombres se posent à nouveau sur le sorcier. Il est un peu sonné, mais soulagé. Un mince sourire étire ses lèvres avant qu’il ne ferme les yeux et se laisse aller au repos.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
Newt Campbell

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 945
◘ Autres comptes : Charlie & Tomie H.11
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Mar 8 Jan - 20:43
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


Un peu plus et on avait frôlé la catastrophe dans ce magnifique duplex. Un homicide avait failli se produire. Oui Newt avait failli voir sa courte vie de 17 ans défilé devant ses yeux… Bon il n’y aurait certainement rien de bien palpitant mais bon… quand même…
Le jeune Loup Garou était maitrisé par son père adoptif qui le gardait dans ses bras et Newt osa sortir de la penderie et retourner dans le salon non sans flipper sa race encore une fois.

« Respire lentement Joshua, ça va aller. Je te présentes Newt, Joshua. Il a le droit d’être là. C’est moi qui l’ai invité à venir. »

Newt était en quelque sorte en état de choc… Il y avait de quoi… Après avoir vu un humain devenir une grosse bébête poilue avec des crocs flippants et prêts à vous dévorer tout cru.
Si Joshua souffrait dans les bras de son père, du fait de cette transformation hors cycle lunaire, Newt n’était pas dans un meilleur état psychologique. Ho il pouvait accuser le coup de beaucoup de choses en général, mais là… il avait bien failli se pisser dessus, faire dans son froc face à une créature aussi… Effrayante et impressionnante.
Il tremblait nerveusement et son teint était cireux.

« Penses-tu vraiment que tu as le choix, Joshua ? Newt a besoin d’aide, il a une famille, es amis et une vie bien remplie, mais s’il ne maitrises pas ses pouvoirs, il risque blesser quelqu’un. Je penses que trouver une main tendue est parfois appréciable, n’est-ce pas ? »

Pendant tout le monologue du sorcier, Newt demeura planté là, à bonne distance du loup-garou redevenu humain mais pas pour autant n’ayant pas encore pleins de ressentiment pour lui. Le cœur encore tambourinant et les jambes en coton, il se gardait bien d’ouvrir la bouche pour le moment, ne voulant surtout pas raviver l’agressivité de Joshua. Et c’est après la question assassine et les quelques tentatives et explications de Balthazar que le gamin tenta gentiment de se retirer et de les laisser tranquille. Il suggère d’une voix encore chargée de peur qu’il ferait mieux de les laisser en famille tranquille quoi. Pour lui cela semble évident… mais juste pour lui car Balthy l’arrête immédiatement :

« Non. Tu restes là. Je reviens. Assied-Toi. »

Mais ?... Enfin ? ... en réalité il aurait pu ignorer son ordre et partir quand même, mais… cet homme scintillant et taillé comme un mannequin, était un sorcier, qui l’avait déjà stalker, DONC ? ... Qui connaissait son chez lui déjà et toutes ses habitudes… alors filées à l'anglaise ne serviraient à rien, il le retrouverait de toute façon.
Pour cela qu’il demeura donc là, suivant du regard le père et son fils partir ensemble dans une pièce à côté.
Il demeura donc seul dans le salon, posa ses fesses sur le rebord du fauteuil et attendit non sans surveiller du coin de l’œil la porte où avait disparu la menace Joshua. Il avait quelques peurs profondes de le voir surgir en mode loup pour lui sauter à la gorge… HO MY GOD… il en eut des frissons dans le dos jusque dans la nuque.
Mais après quelques longues minutes, ce ne fut heureusement pas Joshua qui revint, mais bien le sorcier qui tranquillement s’avança vers le meuble-bar pour se servir un verre :

« Veux tu boires quelque chose ? »

Heu… je… un coca… j’veux bien s’il vous plaît…. Il était mineur donc pas d’alcool même si… avec des potes il avait déjà bu des bières en soirée, forcément.

Puis avec son verre de coca dans les mains, il l’écoute expliquer et gérer la situation, le rassurer, le mettre en confiance en sommes….

« Je suis désolé que tu ai dû assister à cela. Tu vas bien ? Ça faisait fort longtemps que je n’avait pas eu droit à ce genre de scène, et crois moi, ça ne me manquait pas le moins du monde. Bon.. Alors, avant toute chose, j’imagine que tu as des questions ? »  

Et c’est marrant mais c’est généralement quand on te propose de poser toutes les questions qui te passent par la tête que… bhaaaaa le cerveau fait reboot et c’est tout blanc dans les neurones, tout vide. Il demeura donc comme un rond de flan, jouant avec son verre entre ses doigts, à dire pleins de « Heuuuu… je… enfin c’est qu’heuuuu… Bha heuuuuu… » Il s gratta la tête, mis un peu plus le boxon dans ses mèches déjà assez hirsutes avec ce qui s’était passé.

Un… enfin un loup-garou ça se transforme pas juste à la pleine lune ? Bredouilla-t-il en premier.
Il voulait vraiment me bouffer .... Je dois faire quoi pour calmer un loup-garou qui a une den… heu croc contre moi ?


©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
Balthazar J. Pears

Balthazar J. Pears


◘ Avatar : Harry SHUM Jr.
◘ Crédits : Me
◘ Date d'inscription : 13/09/2018
◘ Messages : 396
◘ Autres comptes : /
◘ Age du perso : 392 Ans
◘ Emploi/loisirs : Créateur de mode / Helper pour les créatures du monde obscur
◘ Mes dons : Métamorphose , Maitres Alchimiste & Illusions Psychique
◘ Côté coeur : Célibataire
Hier à 17:23
OH MY GOD !
feat Joshua & Newt
Tu te serai bien passé de ce genre d’incidents, mais malheureusement, parfois une nature de loup est bien difficile à maîtrire. Joshua n’avait eu que toi toute sa vie. Actuellement, tu avais les idées embrouillées sur le sujet. Ton fils avait-il voulu te protéger ou la jalousie avait elle pris le dessus sur le contrôle. À vrai dire, tu avais bien une idée à ce propos, mais l’heure n’était pas à éclaircir ce point. Il fallait à présent s’occuper de ton hôte, il le méritait bien plus que n’importe qui. La priorité avait été d’aider Joshua, maintenant qu’il était en sécurité, sain et sauf, t’occuper de Newt devenait une évidence.
Pauvre garçon, déjà, l'annonce de sa nature n’avait pas été facile à digérer au vu du temps qu’il avait mit à venir, et maintenant ça.. Décidément, il avait toutes les cartes devant les yeux pour prendre ses jambes à son cou.

Tu examinais le comportement du jeune homme, prostré dans le canapé, il était tout de même resté. Tu aurais compris qu’il soit parti et ne l’aurait surement plus embêter après tout cela. Toutefois, il était là, tremblant encore de stupeur et d’effrois. Le courage et l’intelligence avait fait de ce garçon encore inconnu une personne que tu appréciais déjà et que quelque part, tu admirais. Il avait choisi de garder ce poids sur ses épaules, d’assumer les responsabilités qui lui incombaient, de garder la tête froide et d’affronter la vérité comme peu son capable de le faire à son âge.

Dans un claquement de doigts, tu fais apparaître sur la table basse qui vous sépare une petite bouteille de Coca en verre ainsi qu’une verre en cristal irisé ciselé de motifs géométriques, délicatement posé sur un soubock en pierre orné de symboles d’or. Tu agites délicatement le bout de tes doigts et la capsule saute sur la table dans un cliquetis musical. Tu souris à ton invité avec une pointe de malice.
« Détends toi mon garçon, Joshua est calme à présent. Je m’excuse de ce qu’il s’est passé. J’aurai dû être là. »
Tu croises les jambes tout en parlant et tu regardes le liquide qui s’agite lentement dans ton verre avant de replonger tes lèvres dedans. Tu poses ensuite ta boisson sur la table ou apparait un dessous de verre, comme par magie. Tu tournes lentement la tête, au dehors, le soleil se couche, alors d’un mouvement circulaire du poignet, tu allumes les bougies qui apportent une ambiance tamisée et détendue à l’appartement.

Newt ne semble plus savoir où il habite, le pauvre semble tout chamboulé. Peut être aurait-il besoin d’un remontant, alors tu sors du bar deux shooter assorti au verre présent devant lui, plus allongé que large. Tu les remplis de tequila et en pose un aux cotés de son verre et lui fait signe de la tête qu’il peut le prendre. « Pas vu, pas pris. » Tu devrais le boire, ça t’aidera à y voir plus clair et ça te donnera un coup de fouet, tu es blanc comme un linge. Quand celui-ci arrive enfin à parler, une fois que tu as bu d’un trait ton petit verre et que tu l’as reposé à l’envers sur la table, tu t’apprête à lui répondre :
«  Non, pas exactement.. Il faut prendre ça un peu comme une seconde nature, quelque chose en toi qui te protège, donc sous le joug de la colère, potentiellement, ça peut arriver. Et au début, c’est généralement toutes les nuits.. À savoir qu’une transformation de jour est vraiment très douloureuse, un véritable supplice et qu’elle prend énormément d’énergie.. Tu as eu de la chance si on peut dire.. » Tu reprends ton verre et aère ton spiritueux avant de siroter et de regarder la rondelle de citron vert qui y trône. « Pour calmer les loups il y a plusieurs moyens, je pourrais t’apprendre certaines formules. Pour Joshua c’est différent. Je l’ai adopté tout petit, des chasseurs avaient abattu ses parents. Je connaissais son village pour y aller tous les ans. Longue histoire.. » Ton regard se teinte d’un voile de nostalgie à l’évocation de cet événement, puis tu poursuis : « Pour faire court, j’ai simplement chanté une complainte de son peuple, une très ancienne complainte. Ses ancêtres avaient pour chef de village un loup, c’était la tradition, alors j’ai prononcé les paroles sacrées des anciens. »

«  J’ai quelque chose pour toi. » Dis tu avant de te lever et de t’approcher d’un buffet en bois mouluré orné de vitraux. Tu ouvres  la porte haute qui aurait pu s’apparenter à un tabernacle, comme un reliquaire et sort de l’ouverture un gros livre et une tablette numérique que tu viens poser devant le jeune homme. L’ouvrage paraissait très ancien et précieux, sa couverture était faites de bois, de pierres, de métaux et de cuir, la tablette, elle était neuve. « C’est ici que commence ton apprentissage Newt, si tu accepte mon aide, évidement. » Tu regardes alors le jeune homme avec une légère appréhension et questionnement.

« Ne sachant pas si tu préférais le papier ou le digital, je me suis permis de numériser les pages du grimoire qui te servira à apprendre. À toi de choisir. Quand tu auras choisi, tu n’auras qu’à poser tes lèvres sur la couverture pour que le livre t’assimile et tu pourras l’ouvrir. Pour la tablette c’est pareil, elle s’allumera après. Il ne s'ouvriront plus que pour toi après cela. Question de sécurité. Et pour moi puisque je deviendrais ton précepteur. Tu te sens prêt ? »
☾ anesidora
Voir le profil de l'utilisateur



- I'll enthrall you with my eyes.. -

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» (M) Joshua Jackson - Nolan Bishop - Futur Love pour Anna Torv.
» Josh Bailey à MTL
» A bord de l'Onirique | Joshua
» Camila Cruz (Guest-Inventé)( Joué en partagé Alexia & Anne-Sophie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: