Partagez|

HO MY GOD - Joshua and guest Balthy

avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 14 Oct - 11:33
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy




Il avait la carte du grand type Asia entre les doigts. Depuis un moment et chaque jour après cette dernière rencontre bizarre, il ne cessait de prendre la carte et de l’examiner perplexe. Cette aprèm de week-end, il était allongé sur son lit, délaissant son Pc, ses activités habituelles de jeune étudiant un peu geek pour une fois encore faire tourner cette carte entre ses doigts et lire les inscriptions.

Sorcier… Sorcier… Pouvoir… magie… Surnaturel… Créatures… Loup-garou… Vampire aussi…

Tout ceci était insensé, impossible non ? Et pourtant… ce qu’il avait fait malgré lui ces derniers jours, s’expliquait bien mieux si tout cela était bien vrai.
Ce mister Balthazart là, lui avait promis de tout lui apprendre, et qu’il devait juste se rendre à cette adresse au plus vite. Il lui avait même dit qu’il espérait sa venue dès le jour suivant… mais il avait fait trainer les choses. Car il avait eu besoin de temps d’y réfléchir, de peser le pour et le contre, de réaliser qu’il ne se foutait pas de lui en lui racontant des conneries. Après la phase de rejet, puis de peur et de cogitation, venait celle de la curiosité et de l’envie de vérité.
Tout en examinant encore cette petite carte, il plissait les yeux, malmenait sa lèvre inférieure entre ses dents, et se tâtait pour là dès maintenant se lever, sauter dans sa voiture, brancher le GPS à cette adresse et rendre une petite visite à ce type styliste et sorcier donc.

Après tout qu’est-ce qu'il risquait ?... En fait il l’ignorait, il connaissait plus ou moins les dangers du monde « normal », avec son père flic, sa mère infirmière, il avait appris à appréhender ce qui pouvait être risqué et dangereux. Mais la sorcellerie ? La magie ? le surnaturel ? Et surtout les autres créatures qui n’étaient censées que vivre dans des romans du genre… ça non... Il ne savait pas comment s’en protéger.
Mais après il était tellement un danger lui-même, il avait souvent causé des bêtises, mais depuis le supermarché, le match de basket, le coup de l’étagère à vin dans l’autre bar et puis d’autres trucs quoi… il devenait lui-même dangereux et il avait bien failli en faire une crise de panique … Il n’en avait pas fait depuis longtemps, et ça ne faisait pas du bien du tout.

S’humectant la lèvre, soupirant, jouant avec cette carte qu’il tenait au-dessus de son visage, il finit par se rendre à l’évidence et faire son choix. Alors il se redressa, glissa la carte dans son portefeuille qui reposait sur son bureau, glissa ce dernier dans la poche de son pantalon. Chercha sa clef de voiture et sa veste puis quitta sa chambre pour sortir et grimper dans sa jeep.
Il tapa l’adresse sur la carte sur son téléphone qu’il mit sur l’hautparleur et fixa au support ventouser au pare-brise. Ensuite il tourna la clef de contact et se laissa donc guider jusqu’à Manhattan. Comme tous les samedis après-midi, la circulation était dense, très dense, donc il mit plus de temps que nécessaire pour arriver enfin… là où devait donc logiquement habiter mister Pears.

Après avoir un peu galéré pour trouver une place pour se garer, Newt sorti de sa bagnole, traversa une ruelle et un long trottoir pour enfin arriver devant le haut building où créchait mister le grand sorcier aux fringues bien voyantes.
Il chercha le nom et l’étage, emprunta l’ascenseur forcément et se laissa ainsi grimper ainsi vers les hauteurs. Quand l’appareil s’immobilisa avec un joli TING, Newt s’engage sur un vaste palier et réalisa qu’il y avait qu’une porte, que tout l’étage voire peut-être plus, avec les New-Yorkais friqués c’est courant, lui appartenait.

Il s’approcha de la porte, pointa son index sur le bouton de la sonnette et… Appuya dessus tendant l’oreille pour entendre le son… Mais rien. Ho ? Il recommença, appuya une seconde fois, rien encore. Donc fit plusieurs fois sans penser peut-être que lui ne pouvait pas l’entendre mais les occupants oui.
Pensant vraiment qu’elle était cassée, il opta pour toquer plusieurs fois à cette porte… Bref comment être direct agaçant sans le vouloir. (lol)

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Joshua Pears

◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Crédits : Evie
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 46
◘ Jetons : 88
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Dim 28 Oct - 0:20



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Comme tout bon samedi matin bien commencé, Joshua n’ouvre les yeux qu’à la fin de la matinée. Qu’il se transforme ou non en loup pendant la nuit, il a toujours été un gros dormeur. Son père adoptif est habitué à ce rythme et ne se soucie pas souvent de ne pas le voir émerger avant une certaine heure. Par chance, Balthazar ne fait pas partie de ces parents relous accros à cet adage stupide « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. »  L’avenir, il appartient seulement à celui qui est assez malin pour ne pas se faire bouffer par un vampire affamé ou par un loup-garou mal luné.

Après s’être longuement étiré sans se presser, Joshua finit par quitter paresseusement son lit sans la moindre considération pour l’horloge. Il est attiré vers la cuisine, encouragé par son estomac furieux d’être encore vide à cette heure tardive. C’est une sorte de rituel, à chaque réveil, la cuisine devient sa priorité numéro un. Généralement, il croise aussi son père sur le chemin, mais cette fois c’est le silence de l’appartement vide qui répond au bruit de ses pas lents. Bizarre… Après avoir rapidement tartiné sur Nutella sur un morceau de brioche, Joshua entreprend donc de partir à la recherche de son père tout en mangeant. Il n’y a cependant pas de trace du grand sorcier. A tout hasard, Joshua l’appelle une fois ou deux, mais là encore c’est le silence qui répond. Balthazar n’est peut-être pas bien loin – en train de mijoter quelque chose à la cave ou simplement de sortie pour faire des courses.

Le résultat reste cependant le même. Joshua déteste être seul sans s’y attendre. Une grimace passe sur son visage alors qu’il se résout à mettre fin à sa recherche. Ce n’est qu’en retournant dans la cuisine – mieux réveillé – qu’il repère la petite note que lui a laissé le sorcier sur le comptoir pour prévenir le fils de son départ. Bêtement rassuré par le morceau de papier, le jeune loup se refait une tartine et va s’échouer sur le canapé après avoir enfilé des vêtements amples dans lesquels passer confortablement la journée à la maison.

Les heures passent et Balthazar ne rentre pas. Joshua décide de l’attendre pour manger son repas du midi avec lui malgré tout. Il zappe paresseusement devant la télé pour faire passer le temps. Souvent, il aime s’installer toute l’après-midi devant les documentaires animaliers et lister ensuite toutes les propriétés inédites de telle ou telle espèce à son père. Aujourd’hui, le thème abordé concerne les loups. Joshua hésite puis décide finalement de regarder la chaîne après avoir attrapé un paquet de chips pour tenir jusqu’à l’arrivée de Balthazar. Si le reportage était passé de nuit, Joshua aurait pu être appelé par l’instinct, encouragé à bouger les oreilles et à hurler avec l’espèce filmée dans la télé. De jour, il se contente de fixer l’écran avec un peu plus d’intérêt que la normale. Il est absorbé tout entier par le documentaire lorsque soudain la publicité est lancée. Joshua va devoir attendre pour pouvoir regarder les épisodes suivants. Frustré par cette interruption, il décide de faire enregistrer le rester par la télé pour pouvoir passer la publicité en regardant. En attendant, il décide d’occuper le reste de sa journée avec un bonne douche puisqu’apparemment son père n’est pas pressé de rentrer.

Joshua est occupé à hurler les paroles d’un tube qui passe souvent à la radio sous la douche lorsque la sonnerie de l’appartement retentit. Il se fige, surpris, parce qu’il n’attend personne. Le grand Balthazar aurait-il la tête ailleurs et aurait-il bêtement oublié ses clés ? Il parait que ça arrive même aux meilleurs. Qu’importe, il fera bien un petit tour de passe-passe magique pour entrer à sa manière. Joshua décide de terminer sa douche tranquillement. Mais la sonnerie insiste. Oh c’est qu’il est relou ! Qu’est-ce-qui l’empêche d’ouvrir cette porte en un claquement de doigt ? Son taux de mana est trop faible ou quoi ? « La formule c’est Alohomora ! » Joshua hurle en ricanant tout seul sous l’eau, fier de sa petite blague. Mais derrière la porte, l’autre persiste, plus têtu encore que le jeune Pears.

Finalement agacé par le bruit intempestif, il décide de sortir de la douche et prend à peine le temps de s’entourer d’une serviette pour aller ouvrir – pensant y trouver son père les bras remplis de courses ou quelque chose du genre. Voilà qu’il s’excite désormais sur la porte à toquer jusqu’à ce que ça ouvre. « Ça va j’arrive ! » Joshua grommelle en traversant le salon jusqu’à l’entrée. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il pose ses yeux noirs sur un petit jeune à l’air tout aussi hébété que lui. Les secondes de stupéfaction passées, le jeune loup se ressaisit et dévisage l’inconnu non attendu après l’avoir inspecté de la tête aux pieds. Il ne ressemble même pas à un livreur qui se serait trompé d’étage. « Pas besoin de s'exciter sur la sonnette, elle fonctionne. » Joshua commente d’un regard sévère avant de poursuivre sur le même ton pour faire clairement comprendre au petit qu’il dérange en plein milieu d’une douche. « C’est pour quoi ? » Il grogne sur un ton peu accueillant, persuadé que le gosse s’est perdu.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 28 Oct - 17:15
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy



Newt avait donc longuement hésité à se rendre jusqu’ici. Il y avait de quoi aussi douter, apprendre qu’on n’était pas si « normal » si dans la norme que les autres. Il avait longuement cogité sur tout ce qu’il avait provoqué récemment. Repensant aux paroles de cet homme fashion, un autre sorcier qui ressemblait plus à un mannequin qu’un Merlin l’enchanteur d’ailleurs. Pour lui il était évident que Newt avait des pouvoirs, mais qu’il ne savait pas les canaliser ni les utiliser et que pour ça il aurait besoin de lui… ha ça s’était sûr, évident même qu’il ignorait comment faire avec.

Il songea à ses amis, sa famille, a ce qu’il avait vécu et vu ses derniers temps… et après beaucoup d’interrogation et de doute, le voilà qui débarque chez ce bonhomme-là. Il verrait bien après tout ce qu'il’attendrait. Cela ne devait pas être pire que le supermarché… ou le match de basket hein .
Newt n’entendait pas la sonnerie, derrière cette imposante porte il ignorait que ses appuis sur la sonnette pouvaient agacer un occupant au caractère très « lunatique » (Loup lunatique XD … /out). Inconscient du risque, il insista et fini même pas opté par la vieille méthode du toc toc à fond.

Il tendit l’oreille et cru entendre du bruit, quelqu’un approchait, il eut un déclique du verrou et la porte s’ouvrir sur… Ho… Wait… mais ce n'est pas mister pervers asiatique qui l’avait stalker en masse depuis plusieurs semaines. Non c'était un autre type, plus jeune et… portant juste une serviette de bain nouée autour de sa taille… Oopsy… il devait être sous la douche.
Le gars pas trop content, mais ça se comprenait, le scanna de la tête aux pieds et puis d’une voix bourrue et sèche il lâcha un beau :

« Pas besoin de s'exciter sur la sonnette, elle fonctionne. C’est pour quoi ? »

Heu… je… sorry… je ne voulais pas, c’est que j’avais l’impression qu’elle était cassée… Bredouilla Newt un peu embarrassé et déstabilisé.

Je… venais voir monsieur Perv… Heu Monsieur Pears Balthazart, il m’a donné sa carte… My god j’espère que je ne me suis pas trompé d’étage ou de porte, normalement non la carte indique bien ici. Il se faisait les questions et réponses. Et puis sentant que l’autre attendait encore une justification valable, il cessa de parler pour ne rien dire et redressa un peu les épaules.

Il m’a filé sa carte et m’a dit de venir le voir car je suis un sorcier, en version moins Hagridesque ceci dit
Spoiler:
 
,  et qu’il a beaucoup à m’apprendre pour éviter que je sois une catastrophe ambulante pour la société.

Il sourit d’un air plus sympathique et ajouta avec un peu de perplexité :

Est-ce qu’il est là ? ... My god il espérait bien car il venait quand même de déranger un mec qui se lavait. D’ailleurs…

Heu… Vo... ta... la serviette, elle se détache et elle va tomb… Elle venait de se défaire évidemment et de dégringoler vers le sol. Heureusement qu’ils étaient entre hommes hein, que bref anatomiquement ils étaient « presque » tous pareil de toute façon (Enfin presque sauf niveau taille et forme de ces choses là).

Ho my god ! Peut être qu’il sera bien de te couvrir, il ne fait pas très chaud en ce moment. Même sur le palier de cet étage, Newt supportait très bien sa veste assez épaisse c’est pour dire que les températures avaient bien chuté ces derniers temps.
Il ne voulait pas non plus en plus de l’avoir tiré du bain… lui faire choper la grippe carabinée…

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Joshua Pears

◘ Avatar : Ezra Miller
◘ Crédits : Evie
◘ Date d'inscription : 25/09/2018
◘ Messages : 46
◘ Jetons : 88
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
Hier à 0:31



OH MY GOD


Newt, Josh & guest Balthy

Le jeune qui lui fait face s’attendait clairement à voir quelqu’un d’autre lui ouvrir. Il bredouille des excuses d’un air confus et Joshua échappe un soupir, désormais persuadé d’avoir été dérangé pour rien. Il s’apprête à refermer la porte illico, un peu blasé par cette interruption, mais le garçon retient son attention en prononçant le nom de son père adoptif. Aussitôt le jeune loup dévisage à nouveau l’inconnu d’un air méfiant. D’où est-ce qu’il connait Balthazar ? Et qu’est-ce qu’il lui veut ? Et pourquoi il lui a donné sa carte d’abord ? Sa mâchoire se crispe alors qu’il transperce le jeune du regard comme pour sonder son âme et trouver toutes les réponses à ses questions.

Le garçon semble d’ailleurs deviner que Joshua ne le laissera pas entrer sur son territoire sans davantage d’informations. Il poursuit ses explications et révèle donc qu’il est un jeune sorcier. Ben tiens ! Voilà que Balthazar ramène des apprentis à la maison maintenant ! La nouvelle fait davantage froncer les sourcils à Joshua, nullement amusé par la petite référence à Harry Potter. D’ailleurs lorsque le jeune quémande la présence du grand sorcier, le fils Pears finit par perdre patience. Il s’apprête à lui claquer la porte au nez en l’invitant peu poliment à repasser plus tard, mais coup du sort c’est le moment que choisi sa serviette pour se détacher de ses hanches et tomber à ses pieds.

Son interlocuteur essaye de le prévenir, mais trop tard. Il a juste le temps de s’exclamer pour ensuite lui proposer d’aller se rhabiller. C’est une blague ! Le sang du loup ne fait qu’un tour et si la nuit était déjà tombée, il aurait probablement pu se transformer sur le coup pour prendre le garçon en chasse. Le soleil veillant sur l’inconnu, Joshua se contente de ramasser sa serviette pour la remettre en place et jette un regard furieux à l’inconnu crispant qui s’inquiète de le voir attraper froid. Oh il a le sang chaud, sa nature de loup-garou le rend un peu moins sensible au froid. Et puis la colère qu’il sent monter le fait même carrément bouillir. « Oui et ben je ne serais pas trempé et à poil dans l’entrée si quelqu’un n’avait pas débarqué à l’improviste. » Il répond sèchement sans le moindre remord et s’écarte finalement de l’entrée, tenant la porte d’une main et sa serviette de l’autre pour laisser l’apprenti sorcier entrer.

Balthazar lui a suffisamment répété que les sorts de protection ne laissent passer personne avec de mauvaises intentions, alors Joshua prie secrètement pour qu’un de ces fameux sorts impose un mur invisible au gamin qui met les pieds dans l’appartement. Dommage, rien ne se passe. Il ne s’agit vraiment que d’un petit paumé que Balthazar a ramassé dieu seul sait où et pourquoi. Est-ce qu’il s’ennuie de son fils et qu’il a donc décidé de prendre un apprenti pour compenser ? Les questions fusent dans la tête du petit loup et les hypothèses vont bon train. Il ne voit vraiment pas d’un bon œil cette agression de territoire.

« Balthazar doit revenir bientôt, mais il ne m’a pas dit à quelle heure. Tu aurais dû appeler avant de venir. » Joshua l’informe sur un ton de reproche non camouflé et lui désigne le salon d’un mouvement du bras. « Tu as qu’à l’attendre là-bas, il ne va pas tarder. » Et vivement qu’il arrive ! Joshua a hâte de questionner son père sur cet intrus sorti de nulle part. L’idée de voir ce gros lourdaud s’entraîner dans SA maison avec SON père lui hérisse le poil. Vraiment, le sorcier a de la chance qu’il fasse encore jour.

Pour prendre le temps de se calmer, le fils Pears abandonne son invité sur place et part se sécher et s’habiller dans sa chambre. Il le quitte d’un bon pas, d’une part parce qu’il ne se remet pas de la chute inattendue de sa serviette face à lui, et d’autre part parce qu’il n’aime pas exposer la large cicatrice qui orne son épaule droite aux yeux de tous. Ce vestige d’un passé chaotique rappelle la blessure que les chasseurs lui ont fait en manquant de le tuer de peu alors qu’il n’était encore qu’un louveteau.

Il ne traîne pas pour enfiler ses vêtements, agacé d’avance à l’idée que le nouveau venu puisse mettre son nez dans des affaires qui ne le regarde pas. Il a encore les cheveux dégoulinants lorsqu’il réapparaît dans le salon, cette fois dûment habillé. « Quand est-ce qu’il t’a donné sa carte au fait ? » Il questionne tout en secouant la serviette sur sa tête. Finalement le grand sorcier peut bien prendre son temps, Joshua compte bien mettre ce temps en tête à tête à profil pour mener un véritable interrogatoire digne du FBI. « Et pourquoi est-ce qu’il voudrait t’apprendre la magie ? » Il l’interroge en prenant son air le plus suspicieux possible, plongeant ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur pour y déceler la moindre hésitation, le moindre mensonge.
(c) DΛNDELION
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 625
◘ Jetons : 1283
◘ Autres comptes : Terry le BG
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Hier à 22:03
HO MY GOD !!!
feat Joshua and guest Balthy


Voilà typiquement comment faire directe mauvaise impression sans le vouloir et sans faire exprès… MAIS c’était le quotidien de Newty ça. Débarquer quand il ne faut pas, au pire moment et causer des désagréments dès les premières secondes. Le jeune homme qui lui ouvrit la porte avec la serviette de bain nouée autour de la taille ne dérogeait pas à cette règle.
Newt s’excusa, balbutia des explications et … comble du pire, l’autre perdit sa serviette devant lui. Newt évita de trop regarder en bas, pas que cela le dérangeait mais il se doutait qu’en plus de l’avoir tiré du bain et tout ça, il n’apprécierait pas trop qu’un inconnu lui reluque le paquet. C’était déjà assez humiliant comme ça. Et encore une fois les propos maladroits mais pourtant bienveillants de Newt firent grogner et presque montrer les crocs au jeune Loup Garou :

« Oui et ben je ne serais pas trempé et à poil dans l’entrée si quelqu’un n’avait pas débarqué à l’improviste. »

Arf… Que répondre a ça ? Rien car c’était plus que vrai. Joshua s’écarta et le laissa donc le champ libre. Newt bredouilla un merci un peu intimidé et franchit le seuil, découvrant l’antre de son futur possible mentor.
Le jeune sorcier habitué à la simplicité du foyer de ses parents, simple, mais confortable et fonctionnel, fut frappé par la grandiloquence de ce duplex.

Woooow… ! Cela lui échappa en matant la hauteur du plafond, les meubles, le sol, le côté design et fashion des lieux, des décorations.
Il se sentait d’autant plus petit et carrément pas à sa place ici. De plus l’accueil plus que glacial du jeune hôte des lieux, ne l’aidait pas à se sentir à l’aise.

« Balthazar doit revenir bientôt, mais il ne m’a pas dit à quelle heure. Tu aurais dû appeler avant de venir. »
 
Newt pivota un peu sur ses talons pour le fixer. Il grimaça un peu et se gratta la nuque d’un air coupable et désolé.

Je… oui… j’aurais dû, je ne pensais pas venir aujourd’hui en fait c’est pour ça…

Comment lui dire qu’il croyait toujours à une vaste blague tout ça et que même maintenant il avait limité envie de se barrer et balayer pour de bon toutes ses conneries de sa vie. Que LUI sorcier ce n’était pas possible, que tout ceci n’existait pas.
Mais maintenant qu’il était là… hein ?... Qu’il l’avait tiré de son bain et vu son…  Enfin voilà …

« Tu as qu’à l’attendre là-bas, il ne va pas tarder. »

O… Okay merci beaucoup ! My god il avait vraiment l’impression qu’il allait le bouffer.

Voilà bon Bah… plus qu’attendre. Et comme Joshua, Newt pensa très fortement dans sa tête :
Viiiiiiiiiiiiiite vient donc monsieur le pervers chelou… Il fait peur le type à la serviette de bain…

Du coup une fois seul quelques minutes, il s’installa dans le vaste et impressionnant salon, posant sommairement ses fesses sur le rebord du fauteuil, même pas au fond, confortablement. Car si jamais il devait fuir . Hein ? Si jamais il était en fait tombé dans un piège, un guet-apens d’une bande d’allumés complets .
Mais le pervers scintillant n’arriva pas encore, oui il aurait dû vraiment appeler avant, cependant Joshua réapparut assez vite. Certainement qu’il n’avait pas ultra confiance de le laisser tout seul dans son salon.
Mais cette fois il était habillé, il se frictionnait les cheveux avec la serviette. Au moins il ne risquerait plus de voir son…  

« Quand est-ce qu’il t’a donné sa carte au fait ? » S’enquit-il le faisant légèrement sursauter.

Ha ? Heu y a presque deux semaines maintenant… Oui lors de cette pause-déjeuner au mac do entre les cours. Impossible d’oublier cette entrevue. Et le fait d’avoir recraché son soda par le nez aussi… moment ultra douloureux en soi

« Et pourquoi est-ce qu’il voudrait t’apprendre la magie ? »

Apparemment le gars ne se contenterait pas de quelques réponses, il voulait vraiment tout savoir.
Mais il fut tellement pris au dépourvue par cette question que la réponse fusa presque automatiquement et spontanément :

Car je suis un danger public, une catastrophe ambulante… HO MY GOD ! J’ai dit ça à voix haute ?.... Mais… oui c’est vrai, j’ai causé pleins d’incident dans le passé et récemment. Alors il m’a dit qu’il pouvait m’aider à contrôler ma… magie en me donnant des cours…

Puis frottant les paumes de ses mains contre ses cuisses, il avait l’impression qu’elles étaient moites, il ajouta en le fixant lui aussi droit dans les yeux afin de déceler quelques indices qui cautionneraient éventuellement la thèse que tout ceci n’est qu’une supercherie pure et simple.

Y… Il y a vraiment des sorciers .... Des vampires et des loups-garous dans cette ville ?... Comme il m’a dit ? ... Questionna-t-il sur un ton de la confidence, ou comme s’il craignait des micros, des enregistrements, un genre de caméra cachée dont il sera la victime idéale à souhait.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
» AUTOPORTRAIT/ SIR JOSHUA REYNOLDS
» Joshua Jackson - Assistant personnel et super qui s'ignore
» (M) Joshua Jackson - Nolan Bishop - Futur Love pour Anna Torv.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: