Partagez|

Once upon a time...a bloody destiny [pv. Nathanaël]

avatar

Gabriel Black


◘ Avatar : Diego Barrueco
◘ Crédits : Croco
◘ Date d'inscription : 11/10/2018
◘ Messages : 13
◘ Jetons : 78
◘ Age du perso : 27 ans
◘ Emploi/loisirs : Journaliste
◘ Côté coeur : Célibataire
Ven 12 Oct - 17:41
La musique qui cogne contre les tympans, a vous rythmer le cœur dans la poitrine. Les lasers lumineux balayant la pièce illuminant hasardeusement les corps se mouvant sur le tempo de ce son effréné. Une odeur de liqueur et de sueur façonnant une atmosphère bestiale à souhait. La soirée battait son plein dans ce club branché de Manhattan. Une ambiance gothique-électro, des gens ivres d'alcool et de fête, là pour se vider l'esprit et le corps et quitter le temps d'une nuit leur quotidien ennuyeux et banal. Et c'est dans ce même état d'esprit que le jeune Black c'était mêlé à cette foule de danseurs macabres.

Voilà des jours que Gabriel n'avait qu'une idée en tête, retrouvé le fameux "ennemi numéro un" de la Grande Pomme. Celui qui était à l'origine de toutes ces disparitions mystérieuses. Mais il faisait choux blanc. Pas le moindre indice, même en allant farfouiller du coté de la police ou des autres médias. Du coup, comme rien avançait, il avait décidé de se prendre sa soirée pour décompresser un peu. Le Lux était bien coté et même si le style un peu gothique lui semblait dépassé, il aimait l'ambiance de ce club. Une atmosphère étrange y résidait et on pouvait y trouver les plus beaux et singuliers spécimens de l'humanité. Il trouvait toujours là bas des physiques atypiques parfaits pour ses photos. Mais ce soir, ni photo, ni travail. Juste de l'amusement.

Il s'était donc vêtu en suivant le dess-code de l'établissement, un débardeur noir, une veste en cuir noire, un slim noir, des Doc Mateens noires, et un petit trait de crayon sous les yeux, lui aussi noir. Faut dire que la culture Gothique ne laissait pas beaucoup de choix au niveau des couleurs. A si, il avait ajouté une chemise à manche courte noir et rouge à carreau, ouverte. Bon le style tiré un peu plus sur le Rock, mais la dentelle et le velours, c'était pas vraiment son truc.

Du coup en arrivant, il s'était mêlé à la foule, sirotant son Gin Tonic en se déhanchant un peu sur la musique. L'alcool montait doucement et commençait à le détendre et à le mettre au diapason. Avec le niveau sonore, impossible de réfléchir et de se prendre la tête. C'était parfait. Le jeune homme parcourra la salle du regard, observant les individus danser et entrer en transe. Puis son regard s'arrêta, le temps lui même s'arrêta. L'homme qui se trouvait un peu plus loin lui fit tout oublier l'espace d'un instant d'éternité...

Une beauté certaine et rare, un charme unique, hypnotique et envoûtant. Gabriel manqua presque d'en oublier jusqu'à son nom. Son coeur cogna dans sa poitrine tellement fort qu'il cru que son organe allait s'extraire de lui pour se projeter au milieu de la pièce. Son sang ne fit qu'un tour. C'était la première fois qu'il le voyait, ça il en était certain, jamais il n'aurait pu oublier un tel visage, une telle silhouette. Machinalement, il porta sa boisson à ses lèvres et bu une grande gorgée salvatrice. L'alcool le faisant monté, l'aidant ainsi paradoxalement à redescendre un peu sur terre. Mais il était figé, impossible de bouger le moindre muscle ou de détacher son regard. Il devait avoir l'air d'un idiot, seul et immobile sur la piste de danse, un verre à la main.

Un cul-sec et il retrouva l'usage de son corps. Il détourna vite le regard et se précipita au bar. Il y posa son verre d'une main tremblante et tenta vainement de garder constance en cherchant du regard le barman pour recommander un verre. Puis quelque chose le chiffonna, impossible de savoir si cet homme, qui semblait si irréel, l'avait vu ou non. D'une part son esprit priait pour que oui, l'autre s'horrifiait à cette simple idée...

Il tourna la tête, cherchant l'inconnu. Puis quand il l'eu repéré, il le fixa alors avec insistance. Le regard sombre et sûr, même si ses jambes tremblaient comme des feuilles mortes au vent. Il esquissa un sourire, puis quand il fut sur d'être vu, quelques secondes de pur jouissance dans l'échange d'un regard. Il détourna le sien, le début du flirt venait d'être lancé.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Your Destiny || Forum RPG
» Bloody London
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: