Partagez|

Dieu dit « Ceci est mon sang » et Newt de le verser par terre…- Suri

avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 847
◘ Jetons : 296
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 30 Sep - 16:22
Dieu dit « Ceci est mon sang » et Newt de verser par terre…
feat Suri



Fin de journée de cours et tout ça, Newt se sentait un peu beaucoup sur les rotules. Il n’avait cependant pas forcément envie de rentrer directe chez lui. Surtout qu’il y avait une tonne de devoirs et de recherche qui l’attendaient à faire une fois dans sa chambre et qui certainement le tiendrais éveillé une bonne partie de la nuit…
Alors retrouvant sa chère Jepp bleu garée sur le parking du Lycée, il lança google est mon ami, porta son tel vers sa bouche et :

Okay google trouve moi un bar café.

Aussitôt le moteur de recherche lui proposa plusieurs pubs, Bar, café, bistro de tous les genres. Pas qu’il avait envie de boire de l’alcool, justement il cherchait un truc plus soft et plus calme. Il y avait évidemment l’éternelle Starbuck mais il passa cette option, son doigt glissant sur l’écran tactile pour faire défiler la liste.
Il finit par repérer un nom, une enseigne et un descriptif très sympa. Okay Bingo voilà le pauvre café qui allait se coltiner Newt pour cette fin de journée.
Il enregistra l’adresse, mis le GPS de son tel, qu’il installa sur le support portable fixé sur le pare-brise. Et il démarra sa titine. Une manœuvre assez habile pour quitter cette place et le voilà à rejoindre la circulation assez dense, faut dire c’est l’heure de pointe, afin de se poser pépère devant un cappuccino caramel…
D’ailleurs il espérait qu’ils en servaient dans ce café. D’ailleurs ce dernier ne se trouvait pas loin, mais au vu de l’heure et de la circulation, la Jepp bleu eut bien du mal à se frayer un chemin assez rapidement. Plusieurs fois, son proprio du patienter en tapotant des doigts sur son volant au cuir un peu usé. Surveillant sans cesses les feux rouges, les croisements et les autres automobilistes qui ne cessaient de faire des manœuvres à la con.
Il pilla d’ailleurs face à une queue-de-poisson effectuée par un vieux chauve dans sa décapotable. Le genre frimeur quoi… Newt pesta et souhaita fort qu’un gros pigeon lui fasse caca sur son crâne, ou qu’un orage en mode fin du monde lui tombe sur la gueule… sale frimeur quoi.

Mais bon, fort heureusement il put enfin passer dans la rue adjacente et quitter l’artère ultra-bouchée pour emprunter une route secondaire plus calme et dégagée. Continuant à suivre la voix féminine et robotique de son GPS, il mit son clignotant et enfin tourna dans la dernière rue, arrivant en vue de ce café. Il chercha une place, tourna un peu dans le coin et finit par en avoir une pour faire son créneau. Il quitta alors son véhicule, verrouilla vite fait sa portière et après un coup d’œil des deux côtés de la voie, traversa au pas de course pour enfin franchir la porte de l’établissement. Tout de suite, une bonne odeur de café torréfié et de pâtisserie vint lui chatouiller le nez. Son ventre émit une torsion et un léger gargouillement quand il se mit dans la petite file d’attente. Il n’avait pas réalisé qu’il avait un peu faim. Pendant qu’il attendait son tour, il s’imprégna de l’ambiance de ce café. Il avait un peu le style Starbuck et plus intimiste et familial. Des coins sofa et fauteuils accueillant, des étagères proposant plein de produits de café, de liqueur aussi et des douceurs.

La clientèle était assez jeune, beaucoup de petit groupe papotant et riant de bon cœur. D'autres plus solitaires avec un Pc portable pour travailler des cours certainement. Une légère musique new âge était diffusée dans toute la salle en fond sonore, apportant un côté très décontract au lieu.
La cliente avant lui commanda enfin, un employé s’occupait d’elle, c’est donc une jeune femme, de type asiatique qui l’interpella pour prendre sa commande. Newt un peu dans sa contemplation des lieux, sursauta et se rapprocha du comptoir.

Salut ! Je prendrais un cappuccino caramel si vous avez ça avec… heuuu… Il zieuta le présentoir de pâtisserie. Il repéra un donut aux chocolats blancs et fruit rouge. Il en eut l’eau à la bouche directe. Et je prendrais un donut chocolat blanc s’il vous plaît. Il dégaina déjà son portefeuille pour piocher le nombre de billet verts nécessaires à sa commande.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Suri Earlham


◘ Avatar : Bae Suzy
◘ Crédits : Teru
◘ Date d'inscription : 24/09/2018
◘ Messages : 24
◘ Jetons : 218
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiante en architecture et serveuse dans un café
◘ Côté coeur : Célibataire
Mar 2 Oct - 18:35

Newt & Suri
     

     
Dieu dit " Ceci est mon sang " et Newt

de le verser par terre ...


     
En retard. Suri regarda sa montre et hâta le pas afin d'arriver à l'heure à son petit job. Elle n'était pas dans les petits papiers de son employeur en ce moment, avec toutes ses histoires de cadavres et de bêtes sauvages, elle avait tendance à avoir l'esprit ailleurs, ce qui avait pour conséquence de troubler son travail. Ce qui ne plaisait pas forcément au patron et à juste cause. Mais elle avait trop besoin de ce boulot pour se permettre d'être virée pour cause de négligence et de manque d'implication. Donc ce n'était pas le moment d'en rajouter une couche en manquant de ponctualité. Elle arriva in extremis au café et alla se changer rapidement dans les vestiaires. Ses longs cheveux attachés en une couette haute, le tablier au couleur du café autour de la taille, Suri se glissa derrière le comptoir prête à servir son premier client lorsqu'une horde de collégien déboula d'un coup, s’agglutinant devant le présentoir des pâtisseries.

Un peu agacée par les traces que laissaient leur doigts sales sur la vitre, Suri se dépêcha de prendre leur commande afin de dissiper l'amas d'ado prépubères. Un moment de creux s'installa et elle en profita pour souffler un peu avant de faire le réassort au niveau des mets. L'affluence revint rapidement et elle reprit sa valse de commande. Disponible, elle interpella le jeune homme qui semblait dans la lune. Ses ongles, parfaitement manucurés, tambourinèrent le bois du comptoir et ses lèvres s'étirèrent de part et d'autre de son visage afin d'offrir son sourire le plus vendeur. « Bonjour ! Qu'est-ce que je vous sers ? » Il avait eu tout le loisir de choisir pendant qu'il attendait son tour mais en parfait client chiant et indécis, il hésita sur la douceur à prendre. Quand il réussit enfin à énoncer sa demande, Suri acquiesça en guise de réponse. À l'aide d'une pince, elle saisit le donut et le glissa sur une petite assiette, accompagnée d'une petite serviette en papier. La coréenne balaya la salle du regard, son collègue venait de prendre le dernier client. « Je vous encaisse et après vous pourrez vous installer, je vous apporterais votre cappuccino caramel. »

Elle s'installa derrière la caisse et énonça le montant. Le jeune homme régla, récupéra sa viennoiserie et alla s'installer un peu plus loin. Suri le suivit du regard afin de ne pas trop chercher après et elle mémorisa – la table à côté de la cave à vin-. Elle prépara la boisson chaude rapidement et ajouta un filé de caramel sur la mousse, généralement les clients raffolaient de cette petite touche. Avec dextérité, elle se faufila entre les tables et évita quelques clients sans qu'une seule goutte ne déborde de la tasse. « Et voilà votre cappuccino. » dit-elle en déposant la tasse devant le jeune homme. De nouveau désœuvrée, Suri en profita pour faire un peu de ménage avant de papoter avec son collègue. Le temps passa rapidement, plusieurs clients avaient déjà désertés sauf un. Celui-ci squattait littéralement les lieux alors qu'il avait terminé de consommer depuis un moment déjà. Le patron détestait cela et il leur avait répété plusieurs fois qu'un client qui ne dépensait pas était un client qui ne devait pas rester. Suri grogna mais se porta volontaire pour virer ou reprendre une commande au jeune homme. Elle resta soft dans sa façon de faire, elle sortit son calepin et un stylo : « Souhaitez-vous reprendre autre chose ? »

     
(c) crackle bones

     
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 847
◘ Jetons : 296
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Sam 6 Oct - 18:51
Dieu dit « Ceci est mon sang » et Newt de verser par terre…
feat Suri



Newt était totalement à sa contemplation et découverte du lieu quand la serveuse l’interpella. Il sursauta et s’avança donc vers le comptoir qui maintenant était pour quelques secondes à sa disposition. Sa boisson favorite au café, était et serait toujours un bon cappuccino caramel. De plus en jetant un rapide coup d’œil au tableau, il ne semblait pas aussi cher que les célèbres frapuccinos du Starbuck.
Mais bon la serveuse tapotait le comptoir en bois de ses ongles colorés… il s’empressa au maximum de lui donner sa commande et extirpa les billets pour payer le tout.

« Je vous encaisse et après vous pourrez vous installer, je vous apporterais votre cappuccino caramel. »
Okay merci.

Sur le petit plateau reposait le donut appétissant sur une belle assiette, il rangea son portefeuille dans la petite poche de côté sur son sac, il gratifia à la jeune Asia un petit smile de gratitude et embarqua alors son plateau pour s’installer sur une petite table juste devant un confortable fauteuil.
Ainsi installé, il en profita pour ouvrir son sac et sortir un manuel qu’il avait emprunté à la bibliothèque du lycée. Ce n’était pas vraiment un livre pour ses cours, mais plus pour une connaissance et reconnaissance plus personnelle. Et pour cause, depuis l’accident du supermarket il ne cessait de fouiller le net et la documentation sur la télékinésie. Il avait questionné la bibliothécaire si elle avait des livres sur ce genre de sujet, et effectivement elle en avait trouvé un dans son ordinateur. Dans un rayonnage assez reculé, sur les mythes et le surnaturel par le monde.
Du coup, l’endroit était parfait pour étudier un peu le premier chapitre. Il dégaina aussi de son sac un genre de bloc note, un style et un surligneur. C’est ainsi qu’il se mit au boulot penché sur les premières pages.
Il relevait quelques notes déjà, quand la serveuse s’approcha et déposa donc sa boisson chaude sur le petit plateau :

« Et voilà votre cappuccino. »

Il releva les yeux de son bouquin et étira un autre sourire aimable :
Merci beaucoup.

Il posa son stylo et s’accorda quelques minutes de dégustation de son petit extra sucré.
Il croqua dans le donuts qu’il tenait dans la serviette au logo du café-bar. Il était délicieux, ce fut un ravissement de sucre, de fruit et de gras en bouche. Il fit glisser la bouchée avec quelques gorgées du café à la saveur onctueuse et douce de caramel. Hum… Bha finalement le Starbuck avait un sérieux concurrent.
Après avoir dévoré son donut et bu son cappucino, il se plongea à nouveau dans son bouquin. Essuyant ses doigts dans la serviette et reprenant des notes, soulignant les annotations les plus importantes.

Juste dans les films ?
Popularisée par le roman Carrie de Stephen King, dont l’histoire a été reprise au cinéma en 2013 avec Chloë Grace Moretz, la télékinésie captive les adeptes du paranormal. Et si certains élus pouvaient véritablement utiliser leur force mentale pour contrôler ce qui les entoure ?

Après tout, le cerveau est un organe complexe qui est loin d’avoir livré tous ses secrets. Depuis des décennies, une théorie persistante stipule même que 10 % de notre potentiel cognitif serait utilisé. Quelles merveilles pourrait-on accomplir si on exploitait les 90 % restants, ceux qui seraient en dormance au quotidien ? Des habiletés comme la télékinésie pourraient-elles émerger chez les personnes plus sensibles et évoluées ?


C’est vrai ça… le cerveau était assez complexe pour en cacher certains mystères… de toute façon comment pouvait-il expliquer rationnellement ce qu’il avait produit dans ce supermarché ? Tous ses rayons qu’il avait fait tomber tel un gigantesque domino… Puis ce n’était pas la première fois en fait… depuis tout petit… Il y avait eu le début d’incendie dans la cuisine. La vitre qui s’était pété quasi toute seule en classe… N’empêche-il commençait à pas mal flipper de tout ça. Il y avait de quoi aussi, partout où il allait, il risquait de provoquer une merde bizarre.
Il mordilla le cul de son crayon, penché sur une autre partie de ce chapitre quand :

« Souhaitez-vous reprendre autre chose ? »

Ho My God ! Il sursauta et en lâcha son surligneur en levant les yeux vers la silhouette de la jeune serveuse qui se tenait juste à côté de lui.
Il cligna des yeux un instant, les plissa et puis jetant un regard autour de lui, voyant qu’il y avait moins de monde, il comprit qu’il était resté un bon moment ici.

Ho ? Mince… sorry je n'avais pas réalisé de l’heure… Il fit mine de ranger ses affaires et s’arrêta un instant, fronçant les sourcils. Il avait abusé en squattant cette table, il serait correct avant de filer d’au moins consommer quelques choses d'autres.

Je reprendrais bien un autre cappuccino comme le premier. Il agrippa son sac pour le remonter et récupérer donc son portefeuille. Mais ce dernier avait coincé une lanière sous le meuble derrière… Comment ? Impossible de savoir. Mais la boucle butait entre le sol et sous le cadre. Newt tira dessus, ne voyant pas sur le moment pourquoi il y avait de la résistance.
Alors il tira plus fort et c’est à ce moment qu’il réalisa le problème, quand l’étagère se mit à tanguer.
Aussitôt il se redressa, lâcha son sac et lâcha un :

Ho my god non … Non! Il posa sa main sur ladite étagère pour l’empêcher de bouger plus, sauf, alors que ce geste aurait suffi justement à éviter le pire… Dès qu’il posa les doigts dessus, les bouteilles se mirent à trembler et les boutons sautèrent pour déverser le vin, certaines explosèrent littéralement sur leur socle et puis d’autres à son grand effroi s’éjecter des étagères pour venir se fracasser à ses pieds.
Pendant seulement quelques secondes ce fut un véritable cataclysme de casse, de pluie de vin et puis… tout redevint calme.
Newt mortifié et couvert de liquide rouge, trempé de vin, se retourna vers la serveuse, puis les autres employés et clients qui le fixèrent avec stupeur. Il régnait comme au supermarché un silence de mort. Et Newt ne savait vraiment pas comment expliquer ce phénomène, encore une fois il se retrouvait dans la merde la plus totale :

C… c’était un accident… mon sac… coincé…J… je le jure ! Couina-t-il d’une voix brusquement plus aigu par la panique.

©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»
avatar

Suri Earlham


◘ Avatar : Bae Suzy
◘ Crédits : Teru
◘ Date d'inscription : 24/09/2018
◘ Messages : 24
◘ Jetons : 218
◘ Age du perso : 21 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiante en architecture et serveuse dans un café
◘ Côté coeur : Célibataire
Ven 12 Oct - 20:50

Newt & Suri
     

     
Dieu dit " Ceci est mon sang " et Newt

de le verser par terre ...


     
Suri regarda sa montre et un léger sourire s'étira sur ses lèvres rebondies, il ne lui restait plus qu'une heure de service. Elle n'avait qu'une hâte, c'était de rentrer chez elle et s'engloutir dans un bon bain bien chaud. Un coup de coude la sortit de ses rêveries et elle grimaça en regardant le responsable de cette attaque, son collègue pointait son doigt dans la direction de la salle. Elle suivit la cible des yeux et remarqua que le jeune indécis qu'elle avait servi pratiquement au début de son service était toujours accroché à sa table, sans même avoir consommer davantage. La coréenne soupira et comprit que ce n'était pas bon pour eux si leur patron s'en rendait compte. « Je m'en occupe. » dit-elle à l'attention de son collègue.

La jeune femme approcha lentement de la table. Il ne l'avait pas vu arriver. Elle aurait pu signaler sa présence d'un raclement de gorge mais elle ne le fit pas, se contentant de laisser traîner ses yeux sur le livre qui captivait tant le squatteur. Cela l'intriguait un peu puisqu'il n'avait pas relevé le nez depuis plusieurs minutes et même elle, n'était pas aussi minutieuse quant à ses cours d'architecture. Son regard capta quelques mots, ça avait l'air de parler de paranormal. Suri plissa les yeux et se demanda pourquoi il portait un tel intérêt à ça. Piquée par la curiosité, elle lut ce qu'il écrivait sur son calepin et en finit par en déduire qu'il devait sûrement plancher sur un exposé ou autre. Elle décida donc de couper court à ce moment d'indiscrétion en lui demandant s'il souhaitait commander de nouveau, lui faisant passer subtilement le message du -tu consommes ou tu te barres-. Après un sursaut et un moment de confusion sur son visage, par politesse, elle en était sûr, il reprit un cappuccino. « Désolée de vous avoir surpris» dit-elle en souriant. « Je vous ap.... »

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase. La cave à vins tanguait dangereusement et lorsque le jeune homme se leva dans le but de la retenir, le visage de l'asiatique se décomposa. Alors qu'elle allait pousser un soupire de soulagement, pensant l'accident éloigné, une première bouteille explosa littéralement. Suri s'arracha les cheveux face à ce spectacle, impuissante devant la catastrophe. « C'est pas possible ! » cria-t-elle avant de se pencher en avant par reflex afin d'éviter à l'une des bouteilles un sinistre avenir. Le goulot de la bouteille entre les doigts, elle pointa le client plus que maladroit de sa main libre « TOI !!! QU'EST CE QUE TU AS FAIT ? » Alors qu'il balbutiait ce qui semblait être des excuses, le grand cru explosa à son tour sans aucunes raisons, aspergeant les deux individus.

Complètement abasourdie par la scène, Suri fit lentement un tour sur elle-même et s’aperçut que tous les regards affluaient vers eux, attendant avidement la finalité de cette affaire de casse. Les mains tremblantes, elle saisit son portable. « Je dois avertir mon patron. » Elle tenta de faire le numéro, en vain, ses membres ne voulaient plus lui obéir. « Il ne peut pas me virer pour ça, je n'ai rien fait. » dit-elle doucement, plus pour elle même que pour lui. Elle secoua la tête et s'ébouriffa les cheveux « Argghhh»

Munie d'un regard noir, elle dévisagea le jeune homme « Il n'y a pas d'accident ! Si tu n'avais pas laissé traîner ton foutu sac et tiré dessus comme un abruti, ça ne serait jamais arrivé. Et puis ... » Suri se stoppa en pleine phrase, se rendant compte de la méchanceté de ses propos. Et puis... quoi ? Cet accident n'avait pas l'air naturel ? Oui mais ne voulant pas y penser, elle changea complètement la fin de sa phrase « Va falloir rembourser gamin, j'espère que tes parents sont riches. » finit-elle par cracher.

Puis elle se tourna vers les autres clients. « Le spectacle est terminé ! Je vous invite à terminer vos consommations et à quitter l'établissement. Je pense que les raisons de cette fermeture prématurée est évidente. » Un regard dédaigneux vers le maladroit « Bien sûr, toi tu restes pour m'aider à nettoyer. »


     
(c) crackle bones

     
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Newt Campbell


◘ Avatar : Dylan O'Brien
◘ Crédits : JA & tumblr
◘ Date d'inscription : 05/09/2018
◘ Messages : 847
◘ Jetons : 296
◘ Autres comptes : Terry le BG , Roman l'enfoiré et Charlie le pro du Hacking
◘ Age du perso : 17 ans
◘ Emploi/loisirs : Etudiant
◘ Côté coeur : Perdu dans la friendzone
Dim 14 Oct - 0:40
Dieu dit « Ceci est mon sang » et Newt de verser par terre…
feat Suri



Il aurait dû partir, une fois consommé et pas trainer dans les parages pour lire et étudier ce bouquin sur la télékinésie et autres phénomènes étranges et surnaturels de l’esprit… nan il n’aurait pas dû, mais il n’avait pas le pouvoir de divination, du moins s’il l’avait, il n’en avait pas conscience… de toute façon vue comment ses pouvoirs c'étaient le boxon, même en divination il pourrait faire un massacre…
Elle était venue lui rappeler que squatter sans consommer encore c’est mal, alors il demanda un autre cappucino caramel. Il saisit son sac et voulu lui régler tout de suite la boisson, mais tout commença là… Cette simple petite pause douceur aurait dû rester un moment de calme, de sérénité pour finir cette longue journée… Bha il venait en prenant son sac de cette manière en perturbé le court et rendu cette journée d’autant plus pénible pour lui que pour elle…
La cata leur tomba dessus, de façon spectaculaire…

« Désolée de vous avoir surpris. Je vous ap.... »

Jamais logiquement ceci n’aurait pu arriver… Hein… scientifiquement, rationnellement, gravitationnellement même… Et pourtant c’était bien en train de se produire. Les bouteilles sautaient littéralement toutes seules de leurs socles et finissaient en miettes par terre. Ou les bouchons faisaient PLOP et jaillissaient alors le liquide écarlate venant arroser le tee-shirt, le pantalon, les baskets du pauvre sorcier qui avait pourtant réussi à retenir l’étagère avec ses mains.
Le phénomène plus que bizarre ne dura que 3 minutes à peine, mais ce fut les plus longues 3 minutes de toute sa vie… Et sous le regard de la serveuse et de tous ses témoins. Jusqu’à la dernière bouteille sauteuse… Puis il eut quelques secondes d’un silence de mort avant que la serveuse explose :

« C'est pas possible !  TOI !!! QU'EST CE QUE TU AS FAIT ? »

Je… mais NON… enfin, j’y suis pour rien, … c… ce n'est pas vraiment moi… Je jure que… Je ne comprends pas… Ça ne devrait pas… Pourquoi ça fait CA ? Sa voix monta encore une fois dans les aigus alors que les bouteilles explosaient toutes seules.

À ses pieds… le désastre… Du verre partout baignant dans le vin écarlate, un flot similaire à du sang, l’odeur du vin tellement présent que cela en devenait écœurant. Mais la nausée qui le prenait n’était pas qu’a causé du vin, elle était aussi le contre-choc de cette nouvelle mésaventure. Nauséeux… mal… Se passant les mains sur son visage alors qu’il se trouvait au milieu et impliqué il ne savait pas comment à ce désastre… MY GOD !....

« Je dois avertir mon patron.  Il ne peut pas me virer pour ça, je n'ai rien fait. Argghhh»

Purée s’il avait le pouvoir de se rendre invisible ou de disparaitre dans le sol, sérieusement il l’aurait invoqué directe. Encore plus face aux murmures de l’employée et aussi son regard assassin et accusateur.
Il n’y était pour rien… Il ne pouvait pas provoquer ça . Son sac oui certes s’était pris dans l’étagère mais… mais…… Ce n’était pas son sac qui provoquait des bouteilles sauteuses qui s’auto-suicide au sol hein ?
Après le supermarché et les étagères en domino… maintenant ça ?... Bordel mais il se passait quoi au juste . Une caméra cachée en mode complot ? c’est ça . Une mauvaise blague ? Encore un rêve ? Il se pinça et il eut mal. Il se frotta le bras et réalisa qu’il ne dormait pas, il était toujours au milieu de cette salle et les pieds plongés dans le vin et les débris de verre.

« Il n'y a pas d'accident ! Si tu n'avais pas laissé traîner ton foutu sac et tiré dessus comme un abruti, ça ne serait jamais arrivé. Et puis ... »

Il voulut répondre, ouvrit la bouche, aucun son n’en sortie et la referma aussitôt mortifier. Encore plus par la suite qu’elle balança en mode panique et furax en même temps :

« Va falloir rembourser gamin, j'espère que tes parents sont riches. »

Et là son teint devint livide… Zieutant la casse, il se prit la tête entre les mains, s’agrippa à ses cheveux poisseux et en bataille et émit un gémissement dépité
.
Ho my god… Nan… pas riche du tout… qu’est-ce qu'il allait faire ?

Bordel… pas le choix… il se voyait déjà vider son compte épargne, vendre un tas d’affaires… et puis plus qu’à trouver un petit job en plus de ses études… Bref il était dans la merde.

Je vais me débrouiller pour rembourser tout ça… Couina-t-il dépité et paniqué. Il ne voulait pas que la mafia Asia lui tombe dessus, sur lui et sa famille. Oui il se faisait déjà un sacré film, encore plus face aux regards pas commodes de la serveuse.

Puis cette dernière justement se tourna vers les autres clients, les invitants à partir illico presto. Ceux qui firent sans mal le reste de la salle. Et pour cause, au vu du bordel, ils n’avaient pas envie de se retrouver embarqué dans la galère du pauvre mec qui demeurait plantée dans cette mare de vin.
Tous se carapatèrent au plus vite, ne demandant pas leur reste. Et l’asiatique se tourna à nouveau vers lui, le pointant du doigt sévèrement et lui ordonnant à nettoyer son bordel… Qu’est-ce qu'il pouvait répondre à ça ? Rien… il n'assumerait, même s’il était totalement paumé et ne comprenait vraiment pas ce qui pouvait lui arriver depuis ces derniers temps…

« Le spectacle est terminé ! Je vous invite à terminer vos consommations et à quitter l'établissement. Je pense que les raisons de cette fermeture prématurée est évidente.  Bien sûr, toi tu restes pour m'aider à nettoyer. »

En quelques minutes, il n’y avait plus personne à part Newt, la jeune Asia et les deux autres serveurs qui virent aussi constater les dégâts. Face à leurs regards et exclamations d’effrois, il se sentait d’autant plus misérable…
Il n’attendait qu’une chose, qu’on lui donne de quoi au moins balayer, passer la serpillière… faire quelques choses, plutôt que d’entendre des « Ho mon Dieu ! » ou des « comment est-ce possible ? c’est lui qui a fait ça ? » et des « halalala que va dire le patron ? ! » Pitiéééééééééé stoppppppppeuuuh… il se sentait déjà mal > <

Je… un balai . Une serpillère je peux avoir ? ... S’enquit-il d’une toute petite voix et encore plus face à toutes ces paires d’yeux presque accusatrices.
Il déglutit et se tassa un peu sur ses épaules… Ho my god… dans quelle merde il s’était foutue maintenant ?
©️ ASHLING DE LIBRE GRAPH'



Voir le profil de l'utilisateur



«Je fais 66kg tout mouillé, et mes os cassent facilement alors le sarcasme c'est ma seule défense»

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prenez et buvez en tous, ceci est mon sang... [Dylan]
» Don de sang
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: